Culture

Le clip de «Thank U, Next» d'Ariana Grande contient un message caché pour Donald Trump

Temps de lecture : 2 min

Dans la droite lignée de «La Revanche d'une Blonde».

Capture d'écran - YouTube
Capture d'écran - YouTube

Ariana Grande a battu un record ce week-end. La chanteuse américaine est devenue la première artiste à dépasser les 50 millions de vues en 24 heures avec son nouveau clip sur YouTube.

«Thank U, Next» a déjà été longuement analysé. Les références et les invités surprises ont fait l'objet de dizaines d'articles, mais Quartz a remarqué un autre détail que beaucoup ont probablement manqué. Dans son hommage à La Revanche d'une Blonde (à 3'58"), on peut la voir en train de feuilleter un livre intitulé Immigration and Refugee Law and Policy, (Immigration, et droits des réfugiés et politique, en français) que le site américain présente comme «un ouvrage de référence utilisé dans de nombreuses facultés de droit américaines».

Quartz note ainsi que le site de l'éditeur indique que l'on y trouve des références à DACA, «la politique d'immigration de l'ère Obama qui met en place un moratoire de deux ans concernant l'expulsion du territoire pour les personnes qui sont venues aux États-Unis illégalement quand ils étaient enfants, les questions d'asile et une nouvelle section sur les enfants vulnérables».

Pas si tiré par les cheveux que ça

Évidemment, pour certains, le clin d'œil à Donald Trump, son administration et leur politique migratoire risque de sembler un peu capillotracté, et pourtant un membre de la famille d'Ariana Grande a confirmé cette théorie. Après un premier article de la version américaine d'Elle mentionnant un message politique caché dans le clip, la mère de la chanteuse a indiqué sur Twitter que ce n'était pas du tout une coïncidence.

Le site d'Elle y estime qu'au vu de «la crise actuelle à la frontière, ce choix de livre par Ariana Grande est un message clair de soutien aux immigrants et aux réfugiés. La chanteuse n'a jamais caché ses opinions politiques. Elle s'est déjà opposée publiquement à Donald Trump et a participé à la Marche des Femmes, et à la Marche pour Nos Vies», pour un meilleur contrôle des armes à feu, aux États-Unis.

Slate.fr

Newsletters

Peut-on convaincre en étant méprisant? Le cas François Bégaudeau

Peut-on convaincre en étant méprisant? Le cas François Bégaudeau

«Histoire de ta bêtise»: le titre du livre de François Bégaudeau s’adresse au lecteur en le tutoyant pour lui signifier son ignorance. On pourrait rétorquer (pas si) bêtement: c’est ç’ui qui dit qui y est.

Karl Lagerfeld côté coulisses

Karl Lagerfeld côté coulisses

Karl Lagerfeld, star planétaire de la haute-couture au look unique, est mort le 19 février à l'âge de 85 ans. Il avait relancé la maison Chanel, dont il était le directeur artistique depuis plus de trente-cinq ans. La...

Karl Lagerfeld, drôle, méchant, brillant

Karl Lagerfeld, drôle, méchant, brillant

Le couturier est mort ce mardi 19 février à l'âge de 85 ans. Itinéraire d'un Allemand qui a donné le la à la mode française.

Newsletters