Boire & manger / Économie

De moins en moins populaire, Starbucks voit ses ventes chuter depuis plusieurs mois

Temps de lecture : 2 min

Trop chère, menacée par la concurrence et accusée de racisme, l'enseigne rame depuis plus de 2 ans.

| Alexander Kaiser via Flickr CC License by
| Alexander Kaiser via Flickr CC License by

Alors qu’elle était parvenue à prendre d’assaut la planète entière en quelques années seulement, la plus grande chaîne de cafés au monde se retrouve désormais dans le rouge. Née aux États-Unis en 1971 et implantée dans près de 80 pays, Starbucks n’a pas vu ses ventes augmenter depuis plus d’un an outre-Atlantique, révèle BuzzFeed News. Le nombre de transactions réalisées dans ses boutiques aurait même baissé de 3% ces trois derniers mois dans sa patrie d’origine. La fin d’une époque?

Malgré ce sombre bilan, le chiffre d’affaire global de l’enseigne continue d’augmenter légèrement, tempère Buzzfeed. Mais pas pour les bonnes raisons. Si Starbucks parvient encore à sauver les meubles, c’est avant tout parce que les prix moyens de ses produits augmentent régulièrement; ce qui pourrait justement contribuer à son déclin à moyen-terme ou long terme.

Une stratégie à repenser

Pour tenter de rassurer les investisseurs, les dirigeants de l’entreprise blâment le lancement retardé d’une grande campagne marketing, et assurent vouloir remédier aux faibles taux de fréquentation qu’essuient ses cafés états-uniens durant l’après-midi. Problème auquel ils tâcheront de faire face grâce à trois objectifs :«en améliorant l’expérience-consommateur en boutique, en proposant des boissons innovantes et en renforçant la relation digitale avec ses clients», affirme Rosalind Brewer, cheffe des opérations de la marque. Cela devrait logiquement passer par un recours croissant à la technologie, et notamment au développement de l’application smartphone de Starbucks, qui jouerait sur les préférences et habitudes de ses utilisateurs.

Un scandale sur fond de racisme

Mais la franchise bat également de l’aile depuis le printemps dernier, subissant de plein fouet l’appel massif à son boycott suite à un scandale de discrimination raciale. Le manager d’un de ses cafés à Philadelphie avait appelé la police pour la simple présence de deux hommes noirs -qualifiée d’ «intrusion» par l’employé- alors que ceux-ci attendaient simplement des collègues en vue d'une réunion de travail. Résultat: 8.000 boutiques temporairement fermées le 29 mai 2018 à travers le pays et une réputation profondément écorchée. En plus de devoir redorer rapidement son image, Starbucks devra trouver un moyen de répondre à la concurrence croissante de son rival McCafé.

Newsletters

Qui sont ces personnes qui commandent une salade au McDo (et pourquoi?)

Qui sont ces personnes qui commandent une salade au McDo (et pourquoi?)

La célèbre enseigne de fast-food, réputée pour ses burgers, s'est lancée dès 1987 dans la commercialisation de ces repas censés être plus sains, avec un succès limité.

Dans les écoles hôtelières, le virage végétarien se fait toujours attendre

Dans les écoles hôtelières, le virage végétarien se fait toujours attendre

La cuisine végétale, de plus en plus prisée par les gastronomes soucieux du climat, n'a pas encore trouvé sa place dans la formation des chefs en France, où la viande reste liée aux savoir-faire les plus nobles.

Le Petit Pergolèse et le Café Max, deux institutions parisiennes mêlant culture et plaisir

Le Petit Pergolèse et le Café Max, deux institutions parisiennes mêlant culture et plaisir

Nous voilà face à deux bistrots incontournables: le premier fait la part belle à l'art contemporain en ses murs, l'autre a hébergé des artisans de la résistance. Aujourd'hui, le charme de ces deux restaurants, qui ont changé de propriétaires depuis peu, subsiste.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio