Monde

En Floride, les maires qui promulguent des mesures anti-armes sont passibles d'amende

Temps de lecture : 2 min

Une loi autorise le gouverneur à punir les maires qui promulguent des règles visant à contrôler l'accès aux armes. Ils peuvent même être limogés.

Une foire aux armes à Miami en Floride le 16 février 2018. MICHELE EVE SANDBERG/AFP
Une foire aux armes à Miami en Floride le 16 février 2018. MICHELE EVE SANDBERG/AFP

Suite à la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland en Floride, les jeunes qui ont survécu se mobilisent politiquement de façon inédite aux États-Unis, avec une manifestation pour le contrôle des armes prévue le 24 mars prochain à Washington.

Mais en Floride, la réforme législative au niveau local s'annonce particulièrement ardue. En effet, cet État a parmi les lois les plus pro-armes des États-Unis, une conséquence du travail acharné de la section locale de la NRA (le lobby des armes).

Cela fait plusieurs années que certaines municipalités de Floride tentent de promulguer des règles plus strictes en matière d'armes. Mais depuis une loi de 1987, ces efforts sont illégaux et depuis 2011, ils sont passibles d'amende. En effet, le gouverneur de l'État a la possibilité de punir les maires qui régulent l'accès et le port d'armes dans leurs villes. Ils sont passibles de 5.000 dollars d'amende et peuvent être limogés.

Rick Scott, le gouverneur républicain à l'origine de cette loi, est toujours au pouvoir et a obtenu un A+ de la part de la NRA (qui note tous les élus américains).

Avant 2011, certaines villes avaient mis en place des règles particulières. Par exemple, à Groveland, les résidents n'avaient pas le droit de tirer en l'air dans la rue et à Palm Beach et Miami, les armes n'étaient pas autorisées dans les bâtiments municipaux et les parcs. Mais depuis 2011, ces règles ne sont plus appliquées.

La Floride est aussi l'État où est née la loi de légitime défense «Stand your Ground» (défendez votre territoire), qui donne à une personne le droit de riposter par la force si elle se croit en danger, sans obligation de chercher à s'enfuir, même si c'est possible. C'est cette loi qui avait en partie conduit à l'acquittement de George Zimmerman, l'homme qui avait tué Trayvon Martin en 2012 en Floride.

L'assemblée locale qui vote ces lois est à majorité républicaine et les Républicains, soutenus par la NRA, votent presque unanimement en faveur des lois pro-armes. Ces législateurs viennent de rejeter une proposition de loi, mise en avant par les démocrates, qui aurait interdit les fusils d'assaut dans l'État.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Début de la Coupe du monde au Qatar, tremblement de terre en Indonésie, violentes protestations contre la politique zéro Covid en Chine... La semaine du 19 au 25 novembre en images.

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio