Monde

Les grenouilles loufoques d'Equateur

Temps de lecture : 2 min

Une équipe de scientifiques travaillant pour l'association de conservation et de recherche naturelle Reptile & Amphibian Ecology International ont découvert de véritables trésors de la biodiversité jusqu'ici inconnus dans un écosystème rare de la côte équatorienne.

La Guardian propose un diaporama de ces nouvelles espèces souvent étranges, qui ont toutes la particularité d'être de taille très réduite. On y découvre ainsi la grenouille «de verre», dont on voit le cœur battre à travers sa peau transparente, le gecko aux yeux écaillés dont la taille dépasse à peine le centimètre ou encore le serpent rouge mangeur d'escargots de la famille des Sibon.

Au total, l'équipe a découvert une trentaine d'espèces de grenouilles dans cette forêt tropicale aujourd'hui menacée par la déforestation. 95% des arbres autour de Cerra Pata de Pajaro ont été abattus pour l'agriculture. Dans ce qui reste de la forêt, chaque plateau a son propre micro habitat avec ses espèces à part. Parmi les découvertes étonnantes, des salamandres qui n'ont pas de poumons et respirent uniquement à travers leur peau.

[Voir le diaporama sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture d'écran du Guardian

Newsletters

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

Les relations sino-latines ont le vent en poupe, à tel point que Pékin dépasse peu à peu Washington dans presque tous les pays de la région.

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

[BLOG You Will Never Hate Alone] Par son autoritarisme, Poutine porte en lui les traces d'un passé qui a déja plongé l'Europe dans les ténèbres.

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio