Monde

Hijab découpé à Toronto, la police infirme la version de la victime

Temps de lecture : 2 min

La presse canadienne rapportait ce week-end qu'une jeune fille de 11 ans s'était fait découper son hijab en pleine rue, à Toronto. La police a depuis démenti.

Siapa Dia..? | dzorovia Flickr CC License by
Siapa Dia..? | dzorovia Flickr CC License by

Cet article a été modifié après la publication d'un communiqué par la police torontoise.

Ce week-end, le site de la Presse, au Canada, rapportait l'histoire de la jeune Khawlah Noman. Cette jeune fille de 11 ans racontait qu'un homme avait déchiré son hijab alors qu'elle se rendait à l'école avec son frère, le 12 janvier à Toronto.

Dans un communiqué publié lundi, les services de police de la ville ont indiqué «que les enquêteurs ont déterminé que l’agression n’avait pas eu lieu», sans plus de détails.

Cette dénonciation s'inscrit dans un contexte tendu pour les musulmans du Canada. Le 29 janvier prochain, cela fera un an que la mosquée de la ville de Québec a été attaquée, faisant six victimes. Selon les chercheurs, les actions de militants d'extrême droite se multiplient dans le pays d'Amérique du Nord. Elles sont le plus souvent dirigées contre des personnes musulmanes.

Pour dénoncer cette haine organisée, le Conseil national des musulmans du Canada a demandé au gouvernement fédéral de déclarer le 29 janvier jour de mémoire et de lutte contre l'islamophobie. Justin Trudeau et son équipe n'ont toujours pas donné de réponse à cette requête.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Début de la Coupe du monde au Qatar, tremblement de terre en Indonésie, violentes protestations contre la politique zéro Covid en Chine... La semaine du 19 au 25 novembre en images.

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio