Santé / Économie

On commence à détester son job à partir de 35 ans

Temps de lecture : 2 min

Vous êtes jeunes et aimez votre travail? Ça ne durera pas.

Max Pixel CC License by

Les employés expérimentés ont tendance à beaucoup moins aimer leur travail que leurs collègues plus jeunes, d’après Bloomberg. C’est ce que révèle un nouveau sondage du cabinet de ressources humaines britannique Robert Half, effectué sur plus de 2.000 salariés du pays.

L’enquête montre qu’une personne sur six âgée de plus de 35 ans affirme être malheureuse au travail. Au contraire, seulement un travailleur de moins de 35 ans sur dix ressent la même chose.

Bloomberg explique ces résultats par le fait qu’à cet âge, on a en général atteint une position assez élevée au sein d’une entreprise, qui est alors associée avec un plus haut niveau de stress. À l’inverse, d’autres personnes peuvent être déçues de ne pas avoir assez grimpé les échelons à cet âge, une source de stress également.

«Il vient un jour où, soit vous n’avez pas assez progressé, soit le travail vous a épuisé, soit vous commencez à vous dire que la famille est plus important, explique Cary Cooper, un chercheur de l’école de commerce de Manchester. Alors, vous vous demandez: “Pourquoi je fais ça?”»

Un quart des personnes de plus de 55 ans disent également ne pas se sentir appréciées à leur juste valeur, et 16% avouent ne pas avoir d’amis au travail.

Les employés de plus de 35 ans seraient aussi en compétition avec leurs collègues plus jeunes. D’après un sondage effectué par City & Guilds Group, un cinquième des employés britanniques estiment que les employeurs n’accordent pas la même valeur au travail des jeunes et des personnes plus âgées. Et un tiers de ceux de plus de 55 ans ont l’impression d’être mis à l’écart par les juniors des entreprises.

Au contraire, les employés plus jeunes sont plus heureux au travail car ils ont des attentes moins élevées et n’ont pas encore eu le temps de faire un burn out professionnel.

Newsletters

L'hyperacousie, cette «migraine de l'oreille» due aux agressions sonores

L'hyperacousie, cette «migraine de l'oreille» due aux agressions sonores

Cette affection auditive, qui se traduit par une hypersensibilité accrue ou douloureuse au son, pourrait concerner jusqu'à 600.000 personnes en France. Elle est pourtant encore mal connue et mal soignée.

Muscler son fessier est important pour la santé

Muscler son fessier est important pour la santé

Posséder de solides muscles fessiers n'est pas seulement une question d'esthétique: c'est aussi essentiel pour la santé musculo-squelettique.

Un sapin de Noël, même synthétique, altère la qualité de l'air de votre maison

Un sapin de Noël, même synthétique, altère la qualité de l'air de votre maison

Pour la majorité des personnes, il n'y a toutefois pas lieu de s'alarmer.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio