Monde

Le chaos de l'administration Trump résumé en une photo

Temps de lecture : 2 min

Quatre de ces cinq proches de Donald Trump ont depuis quitté la Maison Blanche.

Donald Trump au téléphone avec Vladimir Poutine, le 28 janvier 2017, entouré par Mike Pence, Reince Priebus, Sean Spicer, Steve Bannon et Michael Flynn. MANDEL NGAN / AFP
Donald Trump au téléphone avec Vladimir Poutine, le 28 janvier 2017, entouré par Mike Pence, Reince Priebus, Sean Spicer, Steve Bannon et Michael Flynn. MANDEL NGAN / AFP

Steve Bannon a donc quitté la Maison Blanche. L'ancien patron du site Breitbart, qui avait rejoint la campagne de Donald Trump avant de devenir son conseiller à Washington s'est mis d'accord avec John Kelly, le nouveau secrétaire général, pour dire que ce vendredi 18 août serait son dernier jour.

Ce nouveau départ s'ajoute à une longue liste, note justement Quartz. Et une photo prise en janvier, huit jours après l'investiture de Donald Trump comme 45e président américain montre le chaos qui règne depuis plusieurs mois à la Maison Blanche. Ce jour-là, alors que Donald Trump est en train de parler au téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, il est entouré de cinq personnes: son conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn (assis au premier plan), son vice-président Mike Pence (assis, au centre, caché), son chef de cabinet Reince Priebus (debout, à gauche), le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer (debout, à droite), et donc Steve Bannon, son conseiller (debout, au centre).

Sur ces cinq personnes, une seule est encore aujourd'hui en place: il s'agit du vice-président Mike Pence. Tous les autres ont démissionné ou ont été démis de leur fonction.

Le premier à être parti est Michael Flynn, moins d'un mois après son arrivée à ce poste. «Michael Flynn était au cœur d’une controverse pour avoir évoqué avec des diplomates russes les sanctions visant Moscou, sans avoir de fonction officielle», expliquait alors Le Monde. En juillet dernier, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer et Reince Priebus, le chef de cabinet de Donald Trump, ont, à leur tour, quitté la Maison Blanche, rappelle Vox.

«Reince Priebus et Sean Spicer sont partis en juillet après qu'Anthony Scaramucci [qui a lui aussi quitté la Maison Blanche quelques jours plus tard] a été engagé comme directeur de la communication. Spicer avait démissionné en guise de protestation, et Priebus avait été viré.»

Steve Bannon, lui, est donc parti ce 18 août. De cette photo, il ne reste donc que Donald Trump et Mike Pence, qui comme le souligne Vox, «a été élu et ne peut donc pas se faire virer, juste destitué». À moins que lui aussi, ne décide un jour de démissionner.

Newsletters

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Après une série de recours judiciaires, le Michigan votera le 8 novembre pour ou contre l'inscription de ce droit dans sa Constitution.

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Alors qu'en France, on annonce la victoire de l'extrême droite aux élections italiennes, de l'autre côté des Alpes, les médias italiens parlent de celle du «centro-destra» («centre droit»). Il est pourtant facile d'y voir clair.

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

​​​​​​​Au XVIIe siècle, cet archipel constitué de plus d'une centaine d'îlots déserts servit de refuge aux naufragés du Batavia, un navire de commerce. En attendant le sauvetage, l'un des survivants massacra ses compagnons d'infortune.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio