Monde

Mexico autorise le mariage homosexuel

Temps de lecture : 2 min

De longs baisers et des banderoles aux couleurs arc-en ciel ont accueilli l’autorisation du mariage homosexuel, votée par la majorité de gauche de la ville de Mexico. La scène est décrite dans le journal la Opinion, premier quotidien hispanophone aux Etats-Unis.

Cette loi est une première en Amérique latine. «Pendant des siècles, des lois injustes ont interdit les mariages entre blancs et noirs ou indiens et européens, on a interdit l'amour étranger (...) Aujourd'hui ces barrières ont disparu  et l’homophobie aussi», a déclaré le député de gauche Victor Romo. La droite, actuellement au pouvoir au Mexique, et l’Eglise étaient opposées à cette décision. Le cardinal Norberto Rivera  a estimé, entre autres, que cette loi est «immorale», «injuste», et «dangereuse». Depuis douze ans, la capitale mexicaine avait légalisé l’union civile. Avec cette loi, l’adoption par des couples homosexuels est également rendue possible.

(Lire l'article complet sur La Opinion)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une:  Moktoipas via Flickr

Newsletters

En envahissant l'Ukraine, la Russie a commis les mêmes erreurs que l'Allemagne nazie face à l'URSS

En envahissant l'Ukraine, la Russie a commis les mêmes erreurs que l'Allemagne nazie face à l'URSS

L'opération Barbarossa, lancée en 1941, est pourtant l'une des plus étudiées dans les académies militaires russes, car elle faillit causer la perte de l'Union soviétique.

L'importance des psys dans un Rwanda traumatisé par le génocide

L'importance des psys dans un Rwanda traumatisé par le génocide

Au lendemain du génocide des Tutsi, en 1994, le pays ne disposait que d'un psychiatre. Depuis, associations, animateurs psychosociaux, conseillers en traumatisme et groupes de parole fleurissent.

En Iran, avec celles et ceux qui sont «prêts à sacrifier leur vie pour la liberté»

En Iran, avec celles et ceux qui sont «prêts à sacrifier leur vie pour la liberté»

La vague de colère réveillée par la mort, il y a dix jours, de la jeune Mahsa Amini, ne semble pas s'estomper. Sur place, des Iraniens racontent les manifestations, la répression et le combat pour leurs droits.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio