Monde

Pour gérer le logement social à New York, Trump nomme l'organisatrice de mariage de son fils

Temps de lecture : 2 min

Cette organisatrice d'événements de luxe va désormais gérer des milliards de dollars de fonds publics pour le logement social.

Lynne Patton à la convention républicaine le 20 juillet 2016 à Cleveland. TIMOTHY A. CLARY/AFP
Lynne Patton à la convention républicaine le 20 juillet 2016 à Cleveland. TIMOTHY A. CLARY/AFP

En tant que directrice d'un bureau régional du ministère du logement, Lynne Patton va superviser l'utilisation de plusieurs milliard de dollars pour financer le logement social à New York et dans le New Jersey.

D'habitude, ce genre de poste est réservé à des gens qui ont une longue expérience dans la fonction publique ou la politique du logement. Mais Donald Trump a décidé d'y nommer Lynne Patton, l'ancienne spécialiste de l'événementiel pour la Trump Organization.

Elle a organisé de nombreux tournois de golf, ainsi que le mariage d'Eric Trump, puis a été vice-présidente de la fondation d'Eric Trump. Une fondation qui fait l'objet d'une enquête depuis qu'il a été révélé que plus d'un million de dollars de donations pour la lutte contre le cancer avaient été reversées à Donald Trump, qui semble avoir surfacturé la fondation pour l'utilisation de ses propriétés et terrains de golf.

«On n'est plus dans [le show de télé réalité] The Apprentice, le gouvernement fédéral n'est pas un système de copinage», a écrit Grace Deng, une représentante au Congrès de la ville de New York.

La femme qui occupait le poste avant Patton avait travaillé pendant plus de dix ans pour la mairie de New York. Le bureau du développement urbain qu'elle gérera prend en charge la rénovation du logement social, ainsi que des programmes d'aides au logement.

«Comme beaucoup de choses dans l'univers Trump, on est confronté à du jamais vu» a résumé Bill de Blasio, le maire de New York.

Rien que dans la ville de New York, 600.000 personnes vivent dans des logements financés par les fonds venant de cette agence.

Pour Ritchie Torres, un élu local du Bronx, cette nomination est un signe de mépris de la part du président:

«S'il s'agit pour Donald Trump de montrer le mépris qu'il a pour les aides sociales, alors cette nomination est tout à fait logique».

Le ministre du logement, l'ancien chirurgien ultraconservateur Ben Carson, est notamment connu pour avoir récemment dit que la pauvreté était «un état d'esprit». Sur Twitter, Lynne Patton avait montré son accord avec Carson en expliquant que les aides sociales pouvaient encourager la persistence de la pauvreté.

«Soyons clair: on peut rendre la vie trop confortable pour n'importe qui - riche ou pauvre - est quand c'est le cas, c'est un handicap».

Selon le New York Daily News, la confirmation jeudi 15 juin de la nomination de Patton a fait tellement scandale qu'il est possible qu'une autre personne soit choisie.

Newsletters

Les annexions en Ukraine, un succès tactique de Poutine qui se retournera contre lui

Les annexions en Ukraine, un succès tactique de Poutine qui se retournera contre lui

L'annexion de quatre régions n'est pour la Russie qu'une victoire en trompe-l'œil. Le maximalisme du président russe aura un coût stratégique.

Au Québec, des élections provinciales qui ne font pas rêver

Au Québec, des élections provinciales qui ne font pas rêver

Le paysage politique de cette province canadienne a profondément changé en une décennie. Le système a laissé place à un fractionnement partisan et à un flou idéologique croissant. Avec, en ligne de mire, la relégation historique du Québec?

L'extrême droite indienne boycotte Bollywood

L'extrême droite indienne boycotte Bollywood

La consolidation du nationalisme hindou et de la haine anti-musulmans sous l'égide du parti au pouvoir, le Bharatiya Janata, a marqué un changement culturel. L'extrême droite s'attaque désormais à la plus grosse industrie de divertissement indienne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio