Monde / Société

Un groupe d'anarchistes masqués répare les routes de Portland

Temps de lecture : 2 min

Le collectif Portland Anarchist Road Care veut montrer que les anarchistes peuvent gérer les problèmes de la communauté sans l'aide des structures de l'Etat.

Capture
Capture

Les militants anarchistes sont plus associés aux actions de sabotage qu'à l'entretien de la voirie. Pourtant, à Portland aux États-Unis, un groupuscule a décidé de prendre en main la réparation des nids-de-poule de la ville. Comme ils l'expliquent sur leur page Facebook – Portland Anarchist Road Care (Entretien Anarchiste des Routes de Portland)–, l'idée est de «continuer à trouver des solutions aux problèmes de la communauté en dehors de l'État».

Leur initiative a pour l'instant généré de nombreux articles dans la presse locale, mais selon les organisateurs, ils n'ont réparé que cinq nids-de-poules dans un quartier de la ville. Un militant anonyme a expliqué au journal The Oregonian:

«En tant qu'anarchistes, nous voulons faire advenir une société dans laquelle les hiérarchies coercitives, comme le gouvernement et le capitalisme disparaissent. Pour être très clairs, les anarchistes ne veulent pas le chaos, nous voulons la liberté et l'égalité.»

«Keep Portland Weird»

Le service municipal des transports de la ville a précisé qu'il était dangereux pour les résidents de faire ce genre de réparations eux-mêmes, et que contrairement aux anarchistes, les équipes de la ville avaient du matériel professionnel: des chalumeaux et de l'asphalte chaud.

Comme le rappelle le magazine Portland Mercury, ce n'est pas la première fois que les habitants de Portland prennent en main ces questions de transports et voirie. L'année dernière, un groupe anonyme s'était mis à placer des cônes de signalisation autour des pistes cyclables pour protéger les vélos.

Ces actions correspondent tout à fait à l'image que veut projeter Portland, où les résidents sont particulièrement fiers de leur différence, avec le slogan «Keep Portland Weird» («Que Portland reste bizarre») qui apparaît sur plusieurs bâtiments et véhicules de la ville.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Début de la Coupe du monde au Qatar, tremblement de terre en Indonésie, violentes protestations contre la politique zéro Covid en Chine... La semaine du 19 au 25 novembre en images.

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio