Culture

Le musée des cœurs brisés récupère vos objets sentimentaux

Temps de lecture : 2 min

Un moyen comme un autre de se remettre d’une rupture. 

It's 'cos you're gone now but your heart still remains.. | Neal Fowler via Flickr CC License by

Sur Hollywood boulevard à Los Angeles, un musée se fait remarquer. Sur sa devanture, on peut lire: Museum of Broken Relationships (musée des cœurs brisés). Il expose les bizarreries envoyées depuis les quatre coins du monde par des amoureux remerciés, relate la BBC. Un principe qui avait déjà vu le jour en 2006 à Zagreb, en Croatie.

Une personne éconduite peut ainsi envoyer anonymement un objet qui représente une union passée, tout en l’accompagnant d’une note explicative. Il peut s'agir d'objets du quotidien comme un soutien-gorge, un bateau en papier, un portable brûlé, voire des prothèses mammaires. Le musée veut permettre aux propriétaires de lâcher-prise et offre aux visiteurs, fraîchement célibataires ou non, la possibilité de s’apercevoir qu’ils ne sont pas seuls, explique le journal. Plus insolite, le musée est aussi devenu un point de rendez-vous pour les couples, ajoute sa directrice, Alexis Hyde. Elle fait savoir également que certains parents emmènent leurs enfants. «C’est devenu un endroit vraiment sûr pour parler de sexe et de relations.»

Voici une sélection :

Une robe de mariée dans un pot à cornichon accompagnée du message: «Je déteste jeter des objets en parfait état à la déchetterie, mais je détesterais voir quelqu'un se promener dans ma robe autrefois belle, mais maintenant emplie de tristesse».

«Ce fer a été utilisé pour repasser mon costume de mariage. Maintenant, c'est la seule chose qui en reste.»

Newsletters

L'épisode 3 de «The Last of Us» est tout simplement miraculeux

L'épisode 3 de «The Last of Us» est tout simplement miraculeux

«Long Long Time» prouve toute l'ambition et l'intelligence de la nouvelle série HBO.

Qui a inventé la grève?

Qui a inventé la grève?

[L'Explication #95] Une histoire d'ail disparu, de bagarre dans une taverne et de graviers.

La détestation des riches fait partie du fonds culturel français

La détestation des riches fait partie du fonds culturel français

Morale catholique, Révolution de 1789, marxisme... Du Moyen Âge à nos jours, plusieurs éléments historiques expliquent cette particularité qu'a la France de détester les riches.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio