Sciences / Culture

Admirez ce tableau qui défie les lois de la physique

Temps de lecture : 2 min

Grâce à des vibrations et de la lumière, Jeff Lieberman nous offre une belle illusion d'optique.

Slow Dance, par Jeff Lieberman

Une plume dans un cadre en bois, qui semble danser très lentement. Ce très joli tableau nous est offert par Jeff Lieberman, un ingénieur et plasticien qui aime combiner la science et l’art. Car tout son projet Slow Dance repose intégralement sur la science, comme l’explique le magazine Discover.

Le plasticien a mis au point un ingénieux système qui fait interagir des lumières LEDs clignotantes et un objet léger –comme une fleur ou une plume– vibrant à très grande vitesse dans un cadre en bois. Le résultat est une belle illusion d’optique: notre oeil voit un objet qui bouge par vagues.

À la base du cadre mis au point par Lieberman, il y a un système électromagnétique qui fait vibrer à une vitesse imperceptible à l’oeil nu un objet très léger. Des lumières LEDs intégrées au bois clignotent près de 80 fois par seconde, ce qui les rend beaucoup trop rapides pour être perçues par notre cerveau et qui, du coup, nous fait voir une lumière continue. Lorsque l'on fait coïncider la vitesse des clignotements et les vibrations –comme ici–, nous voyons l'objet bouger en slow-motion. Tout ça est dû au principe de persistence rétinienne, un principe physique très simple qui –schématiquement– nous fait voir un objet fixe en mouvement lorsqu'on le fait bouger rapidement. Autre petit miracle de Slow Dance: lorsqu'on touche l'objet, le mouvement n'est pas interrompu, mais continue lentement sa course.

Jeff Lieberman n’est pas le premier à jouer avec les perceptions de notre cerveau. Eadweard Muybridge s’est aussi basé sur ce principe pour inventer, en 1879, le zoopraxiscope, ce dispositif qui, en faisant tourner des images fixes sur une roue, donne l’illusion de dessins en mouvement.

Newsletters

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

Les dernières avancées de la société Vollebak sont tout simplement stupéfiantes, mais où mèneront-elles?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Utilisé comme un colorant sacré, cet élément a pu leur être fatal.

Train, voiture, avion: que prendre en compte dans le calcul de l'empreinte carbone?

Train, voiture, avion: que prendre en compte dans le calcul de l'empreinte carbone?

Ces calculs omettent souvent les émissions indirectes et importantes liées à la construction des infrastructures nécessaires.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio