Monde

Prisons: une plaie mondiale

Temps de lecture : 2 min

Homme en prison
Homme en prison

Manfred Nowak, rapporteur spécial sur la torture pour l'ONU a rendu son 6e rapport à la commission chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles le 20 octobre: le constat est accablant. 10 millions de personnes vivent derrière les barreaux dans le monde, dont une grande majorité dans des conditions inhumaines, qui vont très souvent jusqu'à la torture.

M. Nowak a effectué 15 missions dans les prisons du monde pour compiler ce rapport. «J'ai découvert des situations que je n'aurais jamais pu imaginer» a-t-il déclaré. Parmi les lieux les plus choquants évoqués par le rapporteur on trouve la prison de Libertad, en Uruguay, qu'il définit comme un enfer où les détenus vivent au milieu du bruit et des odeurs d'excréments, où la violence règne en maître. Suite au passage de M.Norwak, le gouvernement uruguayen a promis la fermeture de la prison.

La Guinée équatoriale en revanche a rejeté ce rapport, qui épinglait ses prisons: surpeuplées, dépourvues de toilettes, ces lieux sont le théâtre d'une violation permanente des droits de l'homme.

Certaines prisons sont restées inaccessibles pour Manfred Norwak, notamment les prisons secrètes des pays arabes: ce n'est qu'à travers les témoignages d'anciens prisonniers que le commissaire des Nations Unies a pu reconstruire les violences physiques qu'on y appliquait.

M. Norwak a rapporté également le problème du million d'enfants qui sont privés de liberté et a évoqué la condition des enfants palestiniens détenus de façon préventive dans les prisons israéliennes.

Par ailleurs, le rapporteur spécial a également critiqué les pays occidentaux où ce sont les migrants «et autres sans-papiers» qui se trouvent emprisonnés dans des conditions indignes.

[Lire l'article complet sur le site de l'ONU]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: un homme en prison, Wikimedia

Newsletters

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

La ville de Boston vient d'interdire l'installation de nouvelles pelouses artificielles dans l'espace public, pointant la composition toxique de ces étendues de plastique vert.

Les bébés anguilles, un filon de taille pour les contrebandiers

Les bébés anguilles, un filon de taille pour les contrebandiers

L'anguille européenne, classée comme espèce en danger critique d'extinction, est prisée pour sa consommation et fait l'objet d'un vaste trafic international.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 septembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 septembre 2022

Nouvel an juif, victoire de l'extrême droite en Italie, ouragan à Cuba… La semaine du 17 au 23 septembre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio