Monde

À Cologne, un prêche sur un bateau en hommage aux réfugiés morts

Temps de lecture : 2 min

«Celui qui laisse des gens se noyer dans la Méditerranée laisse Dieu se noyer», a-t-il proclamé.

À Cologne I Rolf Vennenbernd / dpa / AFP
À Cologne I Rolf Vennenbernd / dpa / AFP

Une barque en guise d'autel. C'est l'idée originale de l'archevêque de Cologne Rainer Maria Woelki, qui a célébré la messe de la Fête Dieu, jeudi 26 mai 2016, à bord d'un bateau placé sur le parvis de la cathédrale de la ville rhénane. Lors de cette fête religieuse qui correspond à un jour férié dans plusieurs Länder allemands, les catholiques commémorent la présence du Christ dans le sacrement de l'Eucharistie.

Avec cette mise en scène inaccoutumée, le cardinal Woelki voulait rendre hommage aux milliers de réfugiés qui sont morts noyés ces dernières années dans la Méditerranée en tentant de rejoindre les côtes européennes. Devant la foule de fidèles massée devant la cathédrale, il a appelé à plus d'engagement envers les réfugiés. Le quotidien local Kölner Stadt-Anzeiger cite un extrait de son prêche:

«Celui qui laisse des gens se noyer dans la Méditerranée laisse Dieu se noyer. Chaque jour, des milliers de fois. […] Celui qui fait souffrir les gens dans des camps jusqu'à que mort s'en suive fait souffrir Dieu jusqu'à que mort s'en suive, des milliers et des milliers de fois.»

La barque de bois de 7 mètres de long depuis laquelle il s'est adressé à la foule a été achetée par le diocèse de Cologne. D'après le site de la radio internationale Deutsche Welle, celle-ci a été saisie il y a quelques années par l'armée maltaise lors d'un sauvetage en mer. Selon les mots du cardinal, il le bateau aurait accueilli entre 80 et 100 personnes à son bord qui fuyaient la guerre en Libye, et qui «ont ramé pour sauver leur vie». Jésus-Christ se trouve lui aussi «dans ce bateau qui a transporté des gens, jeunes et vieux, femmes et enfants, sur la Méditerranée», a ajouté Rainer Maria Woelki.

Newsletters

Rougeole, coqueluche, tétanos… La vaccination reste la meilleure arme pour protéger les enfants

Rougeole, coqueluche, tétanos… La vaccination reste la meilleure arme pour protéger les enfants

Une meilleure couverture vaccinale mondiale, insuffisante par manque de volonté politique, pourrait sauver plusieurs centaines de milliers d'enfants. Démonstration par des chiffres concrets.

Avec son parking sous-marin interdit aux voitures, Amsterdam bichonne les cyclistes

Avec son parking sous-marin interdit aux voitures, Amsterdam bichonne les cyclistes

Cette nouvelle infrastructure n'est pas sans défaut, mais elle témoigne d'une volonté politique forte.

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Dans ses vieux jours, l'inventeur serbo-américain dévoila un nouveau projet, la «téléforce». Gadget d'apocalypse ou délire gâteux?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio