Tech & internetParents & enfants

Pour empêcher la triche aux examens, le gouvernement irakien bloque internet

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 18.05.2016 à 8 h 26

Repéré sur The Atlantic, Vocativ

En Irak, certains élèves payent les profs pour qu'ils envoient les questions en avance via internet.

À Bagdad, le 22 octobre 2014. AHMAD AL-RUBAYE / AFP.

À Bagdad, le 22 octobre 2014. AHMAD AL-RUBAYE / AFP.

En période d'examen pour les élèves de sixième, le gouvernement irakien demande aux agences de télécommunications de couper le réseau internet dans tout le pays. Il s'agit d'une mesure radicale pour empêcher les collégiens de tricher, rapporte le site américain The Atlantic.

Selon Dyn Research, une agence qui surveille la censure gouvernementale d'Internet dans le monde, il y a déjà eu trois coupures de trois heures pendant trois jours d'affilée depuis le 14 mai: «Troisième coupure de trois heures en trois jours, alors que l'Irak continue d'essayer d'empêcher la triche aux examens. Plus de coupures sont attendues.» Et c'est la deuxième année que ces coupures se produisent en période d'examens pour l'entrée au collège.

Selon une source irakienne anonyme interviewée par le site Vocativ, il s'agit surtout d'empêcher un marché noir en ligne via lequel certains élèves payent les professeurs pour obtenir les questions en avance.

Le fournisseur internet irakien Earthlink a annoncé les coupures sur sa page Facebook, et une autre entreprise de télécommunications a envoyé l'email suivant à ses clients, selon l'organisation libanaise SMEX:

«Suite aux instructions du ministère des Communications et de la société irakienne des télécommunications et de la poste, nous vous informons que tous les circuits seront coupés demain de 5 heures du matin à 8 heures du matin. Pendant ce temps, toute connexion internet sera éteinte dans toutes les régions de l'Irak.»

D'autres pays ont déjà pris des mesures similaires pour éviter les tricheries. En Ouzbékistan en 2014, le gouvernement a coupé internet pendant la journée des examens d'entrée à l'université et, en février dernier, la province du Gujarat, en Inde, a bloqué l'accès internet sur smartphone pendant plusieurs heures pendant un examen de comptabilité.

Irakexamenstricheinternet
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte