Sciences

VIDÉO. La distance record parcourue en hoverboard est de 2,252 km

Temps de lecture : 2 min

Le Flyboard Air, une invention française, a parcouru, à une hauteur d’une quinzaine de mètres, une distance de plus de 2.252 mètres.

Certains l’imaginent en bouffon vert et d’autres en Marty McFly tant sa planche volante semble tout droit sortie d’une œuvre de science-fiction. Le Flyboard Air, imaginé par le Marseillais Franky Zapata, a établi le record du monde de la plus longue traversée aérienne en hoverboard le 30 avril 2016.

L’invention a survolé une distance de plus de 2.252 mètres à une hauteur d’une quinzaine de mètres, entre Carry-le-Rouet et le port de Sausset-les-Pins, battant ainsi le précédent record de 275,9 mètres, détenu par un Canadien.

«C’est vraiment le travail de toute une vie», a commenté Franky Zapata auprès d’une assemblée de journalistes, réunis pour l’occasion. Le travail de quatre années, avait-il précisé dans une interview à The Verge en avril, dans laquelle il est rappelé que le Flyboard Air est tout jeune. Le record du 30 avril est arrivé deux mois à peine après le premier essai réussi de l’engin.

Ambition militaire

Si son inventeur rêve que sa machine puisse un jour lui permettre de se rendre au travail, il a aussi suggéré que le Flyboard Air puisse servir aux forces militaires pour combattre le terrorisme dans des régions densément peuplées. «Si les gens sont capables de voler ainsi, ils peuvent devenir surhumains. Et ils peuvent aider à sauver des gens dans ce monde de fou.»

À long terme, l’homme est encore plus ambitieux: «Mon but est d’atteindre les nuages. Comme faire du snowboard dans la poudreuse, mais dans les nuages. C’est mon rêve, et je ferai au mieux pour le réaliser.»

Newsletters

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Loin d'être un domaine réservé aux conspirationnistes, la recherche des origines de la pandémie met en lumière des failles dans notre système sanitaire.

Pourquoi avons-nous des empreintes digitales?

Pourquoi avons-nous des empreintes digitales?

Ces sillons sont loin d'être destinés à déverrouiller nos téléphones.

Intelligence, risques de maladies... Notre ADN ne dit pas tout

Intelligence, risques de maladies... Notre ADN ne dit pas tout

De nouvelles études génétiques prétendent pouvoir déterminer nos facultés intellectuelles ou nos risques de développer des maladies, mais tout n'est pas inscrit dans notre ADN.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio