Monde

Les finances d'al-Qaïda sont à sec

Temps de lecture : 2 min

Ben Laden
Ben Laden

Al-Qaïda connaît sa pire crise de financement depuis de nombreuses années, tandis que les talibans bénéficient de nombreux apports financiers, selon le département du Trésor américain. L'administration américaine affirme que l'organisation terroriste a émis plusieurs appels à financement cette année et que son influence est sur le déclin, rapporte la BBC.

Des dirigeants du groupe auraient déjà mis en garde contre l'effet néfaste du manque de fonds sur son recrutement et ses centres d'entraînement. «Nous pensons qu'Al-Qaïda est dans la pire situation financière que l'organisation ait connue depuis plusieurs années, et que son influence décline» a déclaré David Cohen, du Trésor américain, précisant que cette situation peut changer rapidement.

Les talibans seraient en revanche dans une situation financière bien plus aisée, aidés par le boom du trafic de drogue en Afghanistan. Ils bénéficient également de nombreux bienfaiteurs privés dans le Golfe, ce qui rend l'interception de flux d'argent moins aisée.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Après une série de recours judiciaires, le Michigan votera le 8 novembre pour ou contre l'inscription de ce droit dans sa Constitution.

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Alors qu'en France, on annonce la victoire de l'extrême droite aux élections italiennes, de l'autre côté des Alpes, les médias italiens parlent de celle du «centro-destra» («centre droit»). Il est pourtant facile d'y voir clair.

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

​​​​​​​Au XVIIe siècle, cet archipel constitué de plus d'une centaine d'îlots déserts servit de refuge aux naufragés du Batavia, un navire de commerce. En attendant le sauvetage, l'un des survivants massacra ses compagnons d'infortune.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio