Sports

L'ex-dirigeant de l'antidopage russe écrivait ses mémoires au moment de sa mort subite

Temps de lecture : 2 min

Nikita Kamaïev est décédé ce 14 février, à l'âge de 52 ans.

Nikita Kamaïev, en 2013. VASILY MAXIMOV / AFP
Nikita Kamaïev, en 2013. VASILY MAXIMOV / AFP

Nikita Kamaïev, l'ancien directeur de l'agence antidopage russe, écrivait ses mémoires avant sa mort subite à l'âge de 52 ans, très probablement d'une crise cardiaque, ce dimanche 14 février, raconte The Times:

«Nikita Kamaïev avait ignoré les conseils de ses amis et avait commencé à travailler sur ses mémoires à la tête de l'agence antidopage russe (Rusada).»

L'homme était impliqué dans le scandale de dopage organisé dans le pays. En compagnie de trois autre dirigeants principaux de l'agence antidopage russe, il était accusé par l'agence mondiale antidopage «d'avoir aidé à dissimuler des cas de dopage d'athlètes russes». Une d'entre eux évoquait ainsi dans le rapport que 99% de l'équipe nationale était dopée.

Comme le racontait l'AFP, ce lundi:

«À la suite de ces accusations de "dopage organisé", la Fédération internationale d'athlétisme avait voté en novembre la suspension provisoire de la Fédération russe de toute compétition, pour une durée indéterminée. La participation des athlètes russes aux Jeux olympiques de Rio (5-21 août) est incertaine. C'est le deuxième décès d'un ancien directeur de Rusada en moins de deux semaines, après celui de Vyacheslav Sinev, à la tête de l'agence russe entre 2008 et 2010, le 3 février.»

Autant dire que comme l'indique The Times, «la nouvelle qu'il travaillait sur un livre potentiellement explosif va faire grossir les spéculations autour de sa mort».

Newsletters

Il recrée l'itinéraire de Forrest Gump et court 25.000 kilomètres

Il recrée l'itinéraire de Forrest Gump et court 25.000 kilomètres

Un running aux rebondissements dignes d'un scénario hollywoodien.

Le port du casque n'est pas l'alpha et l'oméga de la sécurité à vélo

Le port du casque n'est pas l'alpha et l'oméga de la sécurité à vélo

Aujourd'hui, pour se sentir (un peu) en sécurité, les cyclistes ne peuvent faire qu'une chose: essayer de protéger leur crâne des impacts, et croiser les doigts.

Courir moins vite pendant son jogging est contre-intuitif, mais présente de nombreux avantages

Courir moins vite pendant son jogging est contre-intuitif, mais présente de nombreux avantages

Rien ne sert de battre des records de vitesse dans le but de prouver à vos proches que vous êtes capable de faire aussi bien qu'eux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio