Monde

Le voyage d’Abdelhamid Abaaoud au Royaume-Uni met à nouveau le gouvernement dans l’embarras

Temps de lecture : 2 min

Le Guardian confirme que le planificateur des attentats de Paris, tué dans l'assaut de Saint Denis, s'est rendu à Birmingham en 2015.

Illustration du portrait d'Abaaoud dans le magazine djihadiste Dabiq.
Illustration du portrait d'Abaaoud dans le magazine djihadiste Dabiq.

Comme l’avait écrit The Sun fin décembre, Abdelhamid Abaaoud a bien voyagé au Royaume-Uni en 2015, avant les attaques de Paris le 13 novembre, confirme le quotidien britannique The Guardian. Arrivé en ferry probablement au port de Douvres sous une fausse identité, le planificateur des attentats de Paris s’est rendu à Birmingham, pour y rencontrer des individus suspectés d’activité terroriste.

Dans l’attaque de l’appartement de Saint Denis où il a été tué, les enquêteurs avaient retrouvé des photos, notamment de Birmingham, sur le téléphone d’Abaaoud. Selon le Guardian, les services britanniques ne savent toujours pas si ces photos sont l’indice qu’il préparait un attentat sur place, car le terroriste n’avait pas pris en photo certains détails qui trahiraient clairement cette intention, comme les dispositifs de sécurité autour de ces cibles potentielles.

Le gouvernement britannique se retrouve de nouveau dans l’embarras. Sa ministre de l’intérieur Theresa May doit déjà faire face aux questions de l’opposition sur la manière dont Siddhartha Dhar, un citoyen britannique qu’on soupçonne d’apparaître sur une vidéo d'exécution de cinq personnes par l’Etat islamique au début de l’année, a pu partir en Syrie en 2014 alors qu’il avait été arrêté puis libéré par la police sous caution. A l’époque, les policiers lui avaient remis son passeport à sa libération au lieu de le conserver. L’homme a pris le pseudonyme de guerre d’Abu Rumaysah, et est considéré par les médias britannique comme un nouveau «Jihadi John», membre britannique d’ISIS tristement célèbre pour sa cruauté lors d’exécutions filmées par l’organisation, et tué depuis dans un raid.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Début de la Coupe du monde au Qatar, tremblement de terre en Indonésie, violentes protestations contre la politique zéro Covid en Chine... La semaine du 19 au 25 novembre en images.

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio