Sports

L'Angleterre, déjà humiliée, va être délogée de son camp d'entraînement

Temps de lecture : 2 min

Une équipe quart-de-finaliste va bénéficier des infrastructures luxueuses conçues pour l'événement.

Entrainement de l'équipe anglaise à  Pennyhill Park, Bagshot, Surrey le 14 septembre 2015 | Action Images via Reuters / Henry Browne
Entrainement de l'équipe anglaise à Pennyhill Park, Bagshot, Surrey le 14 septembre 2015 | Action Images via Reuters / Henry Browne

Éliminé de sa propre Coupe du monde, sous le coup d’une enquête pour avoir approché des officiels lors du match contre l'Australie, moqué par ses adversaires, le XV de la rose est au plus mal. Et l'humiliation n'est pas terminée. Le Telegraph rapporte en effet que l’équipe anglaise va devoir laisser sa somptueuse base de Pennyhill Park à Bagshot à une autre équipe avant même d'avoir quitté la compétition.

Alors que la fédération anglaise de rugby avait investi plus de trois millions d’euros dans de nouvelles infrastructures, c’est une équipe quart-de-finaliste qui va pouvoir en profiter. En effet, le règlement de la Coupe du monde stipule que toutes les bases sont neutres et ne peuvent être utilisées par une équipe éliminée.

Tout près de Twickenham

La fédération quittera donc définitivement Pennyhill Park mercredi 7 octobre, pour aller à Manchester afin d'effectuer son dernier match de poule contre l’Uruguay, samedi. La pire hypothèse pour le XV de la rose? Que le Pays de Galles, ennemi de toujours et bourreau des Anglais pendant les barrages, soit l’équipe élue pour prendre place dans l’hôtel construit au XIXe siècle.

L’hôtel situé à seulement quarante minutes de Twickenham avait été conçu pour donner le maximum de chance à l’équipe nationale pour remporter «sa coupe du monde»… Reste à savoir si son successeur aura plus de chance.

Newsletters

Il recrée l'itinéraire de Forrest Gump et court 25.000 kilomètres

Il recrée l'itinéraire de Forrest Gump et court 25.000 kilomètres

Un running aux rebondissements dignes d'un scénario hollywoodien.

Le port du casque n'est pas l'alpha et l'oméga de la sécurité à vélo

Le port du casque n'est pas l'alpha et l'oméga de la sécurité à vélo

Aujourd'hui, pour se sentir (un peu) en sécurité, les cyclistes ne peuvent faire qu'une chose: essayer de protéger leur crâne des impacts, et croiser les doigts.

Courir moins vite pendant son jogging est contre-intuitif, mais présente de nombreux avantages

Courir moins vite pendant son jogging est contre-intuitif, mais présente de nombreux avantages

Rien ne sert de battre des records de vitesse dans le but de prouver à vos proches que vous êtes capable de faire aussi bien qu'eux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio