Égalités / Monde

On connaît les prix auxquels l’État islamique vend ses esclaves sexuelles

Temps de lecture : 2 min

Les petites filles les plus jeunes sont les plus chères.

Deux sœurs yézidies qui ont échappé à Daech dans un camp de réfugiés à Dahuk, le 3 juillet 2015 | Reuters
Deux sœurs yézidies qui ont échappé à Daech dans un camp de réfugiés à Dahuk, le 3 juillet 2015 | Reuters

Cette liste remonte à novembre 2014, mais l’ONU a dû mener un travail d’authentification pour savoir si elle venait vraiment de l’État islamique. Des représentants de l’organisation internationale, comme la représentante spéciale Zainab Bangura, sont à présent formels. L’État islamique possède une liste très détaillée, fixant les prix des esclaves sexuelles qu’il a enlevées.

La plupart de ces fillettes et de ces femmes sont des Yézidis ou des chrétiennes d’Orient. Autre particularité: plus la petite fille est jeune, plus le groupe terroriste exige un prix élevé pour la vendre. Une fille âgée de 1 à 9 ans «coûte» environ 150 euros, une adolescente de 10 à 20 ans 110 euros et une femme entre 40 et 50 ans 55 euros.

«Colportées comme des barils de pétrole»

Les hauts dirigeants de l’État islamique s’emparent des prisonnières qu’ils convoitent, après quoi des étrangers fortunés des régions avoisinantes peuvent acheter celles de leur choix. Certains femmes peuvent être aussi rendues à leur famille contre des milliers de dollars de rançon.

Les esclaves sexuelles restantes sont vendues aux membres de Daech aux prix indiqués. BloombergBusiness rapporte les propos de Zainab Bangura :

«Les petites filles sont colportées comme des barils de pétrole. Une seule peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents

Newsletters

Pourquoi la culture drag est dans le viseur de la droite identitaire

Pourquoi la culture drag est dans le viseur de la droite identitaire

Depuis quelques semaines, les actions anti-drag queens se multiplient à travers la France. Un phénomène inquiétant, déjà observé aux États-Unis.

À Washington, les anti-IVG préparent «l'après-Roe»

À Washington, les anti-IVG préparent «l'après-Roe»

À l'occasion de l'annuelle «Marche pour la vie», les mouvements anti-avortement ont appelé le Congrès à voter des lois «pro-life».

Tous ces films réalisés par des femmes que les César ont oubliés

Tous ces films réalisés par des femmes que les César ont oubliés

Une seule cinéaste dans la catégorie «meilleur film», aucune pour la meilleure réalisation: une fois encore, les récompenses du cinéma français s'apprêtent à laisser les femmes de côté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio