Monde

En Nouvelle-Zélande, des lycéens rendent un émouvant hommage à leur prof disparu avec un haka

Temps de lecture : 2 min

Dawson Tamatea était très respecté des 1.500 élèves de ce lycée situé au nord de Wellington.

Dawson Tamatea, qui était professeur au lycée pour garçons Palmerston North depuis près de trente ans, est décédé dans la nuit du 20 au 21 juillet. Le New Zeland Herald explique que les 1.500 élèves, qui le respectaient énormément, ont décidé de faire un haka lors de ses funérailles, cette danse rituelle popularisé par l’équipe de rugby nationale des All Blacks.

La vidéo de ce puissant moment a été publiée sur le compte YouTube du lycée et a récolté près de 300.000 vues en à peine quarante-huit heures. Dans la légende de la vidéo, les responsables du lycée expliquent qu’il s’agissait d’une «performance très émouvante et puissante»:

«Nous sommes extrêmement fiers de nos garçons et nous savons que Mr. Tamatea le serait aussi.»

Newsletters

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

L'essayiste pense que les experts qui affirment que le conflit va s'enliser se trompent.

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Après l'incendie d'un immeuble qui a fait dix victimes à Ürümqi, dans l'ouest du pays, les mouvements de protestation contre les restrictions strictes liées au Covid-19 se multiplient face à un Xi Jinping en apparence imperturbable.

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

Couramment parlé jusqu'au début du XXe siècle dans cet État américain, le français local a peu à peu disparu, avalé par la langue anglaise. Mais aujourd'hui, il est enseigné à 5.500 enfants et jouit à nouveau d'une certaine popularité.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio