Monde

L’ingénieur de Google qui prenait des photos des plus hauts sommets du monde est décédé sur l’Everest

Temps de lecture : 2 min

Dan Fredinburg, cofondateur de l’équipe Google Adventure, voulait «traduire le concept de Google Street View dans des lieux exotiques et extrêmes».

Everest Base Camp, Climbers mémorial | Google Street View
Everest Base Camp, Climbers mémorial | Google Street View

Dan Fredinburg, l’un des alpinistes et ingénieurs Google qui prenait des photos des plus hauts sommets du monde pour Street View, est décédé. Il se trouvait sur l’Everest lors de l’avalanche qui a suivi le séisme du 25 avril 2015 au Népal, relaye Quartz.

Dan Fredinburg, qui était membre de la privacy organization de Google, était aussi le cofondateur de l’équipe Google Adventure. Le but de l’équipe était de «traduire le concept de Google Street View dans des lieux exotiques et extrêmes».

Plus hauts sommets du monde

En 2011, il avait déjà fait partie de l’équipe Google qui avait exploré le camp de base de l’Everest pour Google Maps et Google Street View. La semaine précédant le drame, il avait pris en photo le camp et l’équipe de sherpas qui l’accompagnait (qui ont tous survécus).

Sur son blog, en 2013, il invitait les internautes à visiter les plus hauts sommets du monde, qu’il avait explorés, comme le mont Elbrus (Russie) ou le Kilimanjaro (Tnzanie), via Google Map.

Le 25 avril, Le Monde faisait état d’au moins 17 morts après les avalanches sur l’Everest, mais une centaine d’alpinistes et de guides sont encore bloqués.

Newsletters

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Ou comment la musique peut devenir une arme de résistance aux totalitarismes.

En Australie, la coupe mulet n'a rien d'une blague

En Australie, la coupe mulet n'a rien d'une blague

Surplus

Surplus

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio