Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

875 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

In Another Country et Like Someone in Love, le premier souffle du festival de Cannes

In Another Country et Like Someone in Love, le premier souffle du festival de Cannes

Hong Sang-soo et Abbas Kiarostami réveillent la Croisette.

Des printemps ne font pas le cinéma (Le Repenti, les Chevaux de Dieu, Après la bataille)

Des printemps ne font pas le cinéma (Le Repenti, les Chevaux de Dieu, Après la bataille)

Trois films se consacrent aux aspects les plus dramatiques qui marquent le monde arabe aujourd’hui. Il faut à la fois saluer ces tentatives et en constater les difficultés.

Cannes 2012: «Au-delà des collines», film d'ouverture

Cannes 2012: «Au-delà des collines», film d'ouverture

Cristian Mungiu donne enfin à vivre une expérience de cinéma.

Cannes 2012: Beautés asiatiques et tornade québécoise

Cannes 2012: Beautés asiatiques et tornade québécoise

Les films les plus marquants présentés vendredi au Festival, Mekong Hotel, L'Etudiant et Laurence anyways, ne sont pas en compétition.

Yousry Nasrallah: «Place Tahrir, on s’est fait bastonner»

Yousry Nasrallah: «Place Tahrir, on s’est fait bastonner»

Entretien avec le réalisateur de «Après la bataille», fiction sur la révolution égyptienne, en compétition officielle.

«De rouille et d'os» et «Après la bataille»: film événement et film d'événement

«De rouille et d'os» et «Après la bataille»: film événement et film d'événement

Deux visions du cinéma. Celle d'Audiard, un auteur, incontestablement, qui chope le spectateur par le col et ne le lâche plus. Celle de Nasrallah qui se nourrit de la révolution égyptienne.

Cannes: une petite gorgée de «Moonrise Kingdom», une grande rasade de «Noor»

Cannes: une petite gorgée de «Moonrise Kingdom», une grande rasade de «Noor»

Petites bizarreries joyeuses et mystère inattendu pour l'ouverture du Festival.

A Cannes, la renaissance Carax

A Cannes, la renaissance Carax

«Holy Motors», en compétition officielle, lèvera-t-il la malédiction du réalisateur de Boy Meets Girl, Caméra d'or en 1984?

Dark Shadows, un Tim Burton lumineux

Dark Shadows, un Tim Burton lumineux

Son nouveau film est une réussite et un vrai film de cinéma.

Le triomphe du cinéma français n'en est pas un

Le triomphe du cinéma français n'en est pas un

Le CNC se glorifie des succès de Intouchables et de The Artist et d'une production abondante de films en France. Et la qualité?

Cannes 2012, un Festival bien rangé

Cannes 2012, un Festival bien rangé

Le 65e Festival, qui se tiendra du 16 au 27 mai, est très cohérent: il accueillera les grands noms en sélection officielle; les diversités dans les origines et les formes iront dans les sélections parallèles.

Twixt, les fantômes de Francis Coppola

Twixt, les fantômes de Francis Coppola

Son nouveau film emprunte à Poe, Murnau, Carroll, Rusty James et son histoire familiale.

Titanic 3D: un ratage, et c'est bien ainsi

Titanic 3D: un ratage, et c'est bien ainsi

Pourquoi James Cameron a mis son chef d'œuvre en 3D lui-même.

Le Juif qui négocia avec les nazis, l'histoire étonnante de Rezso Kasztner

Le Juif qui négocia avec les nazis, l'histoire étonnante de Rezso Kasztner

Surnommé le «Oskar Schindler» juif, il est passé du statut de «juste» à celui de traître ayant «vendu son âme au satan allemand».

«Les Adieux à la Reine»: un grand désir de Révolution

«Les Adieux à la Reine»: un grand désir de Révolution

Benoît Jacquot filme merveilleusement Léa Seydoux, Diane Kruger et Virginie Ledoyen et ce triangle passionné permet de dépasser la simple évocation historique.

A quoi sert la cinéphilie

A quoi sert la cinéphilie

Cinéma-découverte, cinéma-passion, cinéma-découverte, cinéma-pensée… Au-delà du simple rapport de consommation et de loisir, le cinéma participe depuis longtemps à d’autres rapports au monde, plus ouverts, plus intenses, plus formateurs.

La section Schoendoerffer

La section Schoendoerffer

«La Section Anderson», documentaire du cinéaste disparu cette semaine, est une œuvre majeure qui mérite mieux que d'être mentionnée «en passant».

Face au Qatar, l'exception culturelle comme étendard

Face au Qatar, l'exception culturelle comme étendard

Il est ironique mais intéressant que le patron de Canal+ invoque cette clause face à ceux qui perturbent la chaîne de financement du cinéma.

Dans l'enfer du goulag chinois

Dans l'enfer du goulag chinois

Avec «Fengming» et «Le Fossé», le cinéaste Wang Bing rompt l'omerta qui entoure encore le «Grand Bond en avant» et ses millions de morts.

La tête dans les étoiles avec «L'Oeil de l'astronome»

La tête dans les étoiles avec «L'Oeil de l'astronome»

«L'oeil de l'astronome», avec Denis Lavant, est tout simplement un des plus beaux films jamais dédiés à un savant.

Le soft power à la française

Le soft power à la française

Les cartes de la présence culturelle française dans le monde.

Avé Césars, ceux qui ne seront pas là vous saluent

Avé Césars, ceux qui ne seront pas là vous saluent

Il faut regretter l'absence des films de Bruno Dumont, de Mia Hansen-Love, de Christophe Honoré et de Céline Sciamma. Et trouver cruel qu'un des plus beaux films de l'année, «L'Apollonide», ne soit nommé qu'à des prix «secondaires».

Théo Angelopoulos: l'éternité, un jour

Théo Angelopoulos: l'éternité, un jour

Le réalisateur grec était un artiste politique. Son style que l'on disait contemplatif était au contraire là pour inscrire des hommes et des femmes dans leur époque.

Le jour le plus sombre du cinéma français

Le jour le plus sombre du cinéma français

13 nouveautés dont 4 films remarquables et un blockbuster intéressant, un Artist auréolé, etc. L’inévitable résultat de cette situation est une boucherie, d’où aucun des films un peu singuliers n’a de chance de s’en sortir.

Duch, la face du mal

Duch, la face du mal

«Duch, le maître des forges de l’enfer», de Rithy Panh, dresse le portrait à la limite de l'insupportable d'un tortionnaire... incroyablement humain.

«J. Edgar», plongée dans la psyché américaine

«J. Edgar», plongée dans la psyché américaine

Tout n’est pas réussi dans ce qui est pourtant le meilleur film de Clint Eastwood depuis «Gran Torino». «J. Edgar» il rappelle les diagnostics de James Ellroy, avec des moyens diamétralement opposés.

2011, bonne année, mais quelle santé pour le cinéma?

2011, bonne année, mais quelle santé pour le cinéma?

Des beaux et bons films français pour la cuvée qui s'achève, un box-office de feu, et pourtant, la filière technique va mal.

Ça veut dire quoi, «un film de Tarkovski»?

Ça veut dire quoi, «un film de Tarkovski»?

Ne soyez pas intimidé: les films du réalisateur russe sont de grands poèmes emprunts de mysticisme, mais ils sont fait de vibrations réelles, de bois et de fer. Son cinéma est ouvert de plain pied, ses inquiétudes et ses émerveillements sont les nôtres.

Fritz Lang: trois lumières sur un trésor

Fritz Lang: trois lumières sur un trésor

C'est Noël pour les cinéphiles: Bernard Eisenschitz nous offre un travail fabuleux sur le cinéaste.

Hugo Cabret, un voyage dans le cinéma

Hugo Cabret, un voyage dans le cinéma

Le meilleur film de Martin Scorsese depuis des lustres, première véritable réussite hollywoodienne en 3D depuis Avatar, est un chef-d'oeuvre.

Metropolis, ville de demain pour toujours

Metropolis, ville de demain pour toujours

85 ans après sa sortie, le chef d'œuvre de Fritz Lang inspire toujours la vision de la ville futuriste, au cinéma et ailleurs.

«Or noir», les mille et une nights

«Or noir», les mille et une nights

Le dernier film de Jean-Jacques Annaud, une production issue du monde arabe contemporain avec un casting international, vise un public mondial et joue selon les règles hollywoodiennes.

L'art de la formule

L'art de la formule

«Mathématiques, un dépaysement soudain», à la Fondation Cartier, est un voyage dans les profondeurs.

«Les Marches du pouvoir» et «L’Exercice de l’Etat», exercices primaires

«Les Marches du pouvoir» et «L’Exercice de l’Etat», exercices primaires

Le film de Clooney et celui de Schoeller sont deux variations habiles et nerveuses sur des schémas connus mais ne ré-inventent pas le politique.

«Beur sur la Ville»: (très) bon travail d'arabe

«Beur sur la Ville»: (très) bon travail d'arabe

Majoritairement, c’est comme ça: ce sont des arabes qui filment le mieux les arabes de France. «Beur sur la Ville», de Djamel Bensallah en est la nouvelle preuve.

Léos Carax et les fantômes de la Samaritaine

Léos Carax et les fantômes de la Samaritaine

Léos Carax tourne Holly Motors, son premier long métrage depuis douze ans. Avec Denis Lavant et... Kylie Minogue.

Avec «Britney», le monde est un roman

Avec «Britney», le monde est un roman

Jean Rolin, en écrivant, n'a jamais cessé en fait de faire du cinéma. Avec son dernier opus, «Le Ravissement de Britney Spears», il poursuit son chemin, son travail entièrement dédié au récit du monde.

Ceci n'est pas le printemps du cinéma iranien

Ceci n'est pas le printemps du cinéma iranien

Entendons-nous bien: «Ceci n’est pas un film» de Jafar Panahi est sûrement le plus accompli des nombreux films iraniens sortis en France cette année. Mais cette qualité et cette quantité donnent une idée trompeuse de la situation dans le pays.

Je n'ai pas vu la guerre en Libye

Je n'ai pas vu la guerre en Libye

Il n’est pas question de rejouer ici le célèbre «La guerre du Golfe n’a pas eu lieu» de Jean Baudrillard, la guerre de Libye a bien eu lieu. Mais est-ce celle qu’on nous a montrée? Le point de vue de Jean-Michel Frodon.

Cinéma: La rentrée est déclarée

Cinéma: La rentrée est déclarée

Le succès mérité de «La guerre est déclarée» ne doit pas faire oublier d'autres films intéressants qui sortent dans les salles de «La Ligne blanche» à «Blackthorn» en passant par «La grotte des rêves perdus».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio