Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

875 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

Blanche et noire, la pure beauté de «The Connection»

Blanche et noire, la pure beauté de «The Connection»

Vous ne connaissez pas Shirley Clarke? Ce n'est pas grave. Si vous êtes à Paris, vous allez avoir la chance inouïe de découvrir ce film incroyable qu’est «The Connection».

Les images qui ont nourri «Jimmy P.», le nouveau film d'Arnaud Desplechin

Les images qui ont nourri «Jimmy P.», le nouveau film d'Arnaud Desplechin

Le cinéaste nous ouvre ses documents de travail et commente pour nous quelques photos qu'il a utilisées sur le tournage de son premier film américain.

Claire Denis: «“Les Salauds”, c'était un saut dans l'inconnu»

Claire Denis: «“Les Salauds”, c'était un saut dans l'inconnu»

Le film, avec Chiara Mastroianni, Vincent Lindon et Lola Créton, avait divisé le Festival de Cannes. Il sort ce 7 août. Entretien avec la réalisatrice.

Hollywood peut-il se désintoxiquer du blockbuster?

Hollywood peut-il se désintoxiquer du blockbuster?

Certaines très grosses productions boivent la tasse, des «petits» films cartonnent, Steven Spielberg et George Lucas prédisent la fin des blockbusters et la fin du cinéma tel qu'on le connaît. Les majors ont des raisons de s'inquiéter. Mais les indépendants encore plus.

«Grigris», les corps étranges de Mahamat Saleh Haroun

«Grigris», les corps étranges de Mahamat Saleh Haroun

Le dernier film du Tchadien surprendra peut-être ceux qui l'avaient apprécié avec «Daratt» et «Un homme qui crie»: c'est celui d'un cinéaste qui n'entend se laisser assigner aucune place.

Convention collective: un scénario catastrophe pour la production des films français

Convention collective: un scénario catastrophe pour la production des films français

La convention collective destinée à régir l’emploi dans la production des films, ratifiée par le gouvernement, fait courir un grave danger au cinéma indépendant. Et entérine la défaite d'une politique culturelle qui pensait ensemble les enjeux culturels et les enjeux économiques.

Pourquoi l'«Exception culturelle» est un combat légitime

Pourquoi l'«Exception culturelle» est un combat légitime

La Commission européenne multiplie les embuches et les blocages à l’encontre d’un système bénéfique pour la culture mondiale dont on aimerait plutôt qu’existe l’équivalent dans d’autres secteurs économiques.

Pour se souvenir de Jean-Pierre Beauviala, inventeur de caméras et poète

Pour se souvenir de Jean-Pierre Beauviala, inventeur de caméras et poète

Pour sa marque Aaton, il avait pensé, rêvé et su fabriquer beaucoup des plus beaux outils de cinéma.

«After Earth»: Shyamalan en mode économiseur d’écran

«After Earth»: Shyamalan en mode économiseur d’écran

Le dernier film de l'ex-enfant prodige d'Hollywood témoigne d'une sorte d'évidement de ce qui avait fait son succès depuis «Sixième Sens». Pour rebondir, Mister Night devra-t-il décoller pour la planète du cinéma indépendant?

Cannes 2013: le palmarès du Festival confirme sa capacité intacte à surprendre

Cannes 2013: le palmarès du Festival confirme sa capacité intacte à surprendre

...

Cannes 2013, Jour 12, suite: L'autre Cannes

Cannes 2013, Jour 12, suite: L'autre Cannes

Le Festival de Cannes ne se limite évidemment pas aux 20 titres en compétition. Pour ne parler que des nouveaux longs métrages films programmés (c’est-à-dire en laissant de côté les courts, Cannes Classics, les reprises du Cinéma de la Plage et...

Cannes 2013, jour 12: des pronostics en veux-tu en voilà

Cannes 2013, jour 12: des pronostics en veux-tu en voilà

Au Festival de Cannes, il convient de prendre les films au sérieux, mais de jouer avec le festival. Parmi les nombreux jeux possibles figurent naturellement les différentes sortes de pronostics. ...

Cannes 2013, Jour 11: «Les Manuscrits ne brûlent pas», l'attaque la plus frontale contre la dictature iranienne

Cannes 2013, Jour 11: «Les Manuscrits ne brûlent pas», l'attaque la plus frontale contre la dictature iranienne

Les films présentés à Cannes lors des derniers jours souffrent d'une certaine marginalisation. C'est souvent injuste et c'est le cas pour «Les Manuscrits ne brûlent pas» de l'Iranien Mohammad Rasoulof et «Only Lovers Left Alive» de l'Américain Jim Jarmusch.

Cannes 2013, jour 10: «The Immigrant» de James Gray, le meilleur rôle de Marion Cotillard

Cannes 2013, jour 10: «The Immigrant» de James Gray, le meilleur rôle de Marion Cotillard

Trop souvent bien meilleure que les rôles qu’elle a interprétés, l'actrice française mélange dureté, fragilité, obstination, séduction et incertitude dans ce beau mélodrame.

Cannes 2013: «La Vie d’Adèle», le séisme Kechiche

Cannes 2013: «La Vie d’Adèle», le séisme Kechiche

Le cinquième film du cinéaste français raconte une histoire d’amour entre deux jeunes femmes. C'est surtout un film magnifique.

Cannes 2013, jour 8: «Only God Forgives» et «Le Bouclier de paille», le cinéma à vide

Cannes 2013, jour 8: «Only God Forgives» et «Le Bouclier de paille», le cinéma à vide

Les films de Winding Refn et de Miike semblent jouer dans le même registre du polar dopé aux scènes stylisées et aux explosions de violence, graphiques et sanglantes. Ils sont pourtant deux films profondément opposés qui mènent au même résultat négatif.

Cannes 2013, jour 7: «Inside Llewyn Davis» et «Ma vie avec Liberace», l'envers du showbiz

Cannes 2013, jour 7: «Inside Llewyn Davis» et «Ma vie avec Liberace», l'envers du showbiz

...

Cannes 2013, jour 7: «Les Salauds» de Claire Denis, par delà le bien et le mal

Cannes 2013, jour 7: «Les Salauds» de Claire Denis, par delà le bien et le mal

...

La création, la culture, le bien commun, le partage... les vrais absents du rapport Lescure

La création, la culture, le bien commun, le partage... les vrais absents du rapport Lescure

Les autres points abordés par le travail de l'ancien patron de Canal+ sont importants, mais ceux qui manquent ou sont à peine traités empêchent d'en faire le document fondateur d’une politique culturelle à l’ère du numérique, comme il a été annoncé à plusieurs reprises.

Cannes 2013, JOUR 5: «Le Dernier des injustes» de Claude Lanzmann, un grand film d'Histoire

Cannes 2013, JOUR 5: «Le Dernier des injustes» de Claude Lanzmann, un grand film d'Histoire

L'une des réalisations les plus ambitieuses de Lanzmann, le film est une grande œuvre douloureuse dédiée au relatif.

Cannes 2013, jour 4: «Jimmy P», la psychothérapie passionnante d’un Indien des plaines

Cannes 2013, jour 4: «Jimmy P», la psychothérapie passionnante d’un Indien des plaines

Le film de Desplechin, presque entièrement fondé sur des échanges de questions et de réponses entre deux hommes assis face-à-face, est un véritable défi de cinéma, relevé avec un brio d’autant plus grand qu’il ne s’affiche jamais.

Cannes 2013, jour 3: oublions «Le Passé», célébrons Jia Zhang-ke

Cannes 2013, jour 3: oublions «Le Passé», célébrons Jia Zhang-ke

Si l'on passera rapidement sur le film manipulateur d'Asghar Farhadi, il faut faire l'éloge du complexe et vibrant «Touch of Sin» du réalisateur chinois. Son meilleur film.

Cannes 2013, jour 2: «Heli» et «Jeune & jolie», la revue des deux mondes

Cannes 2013, jour 2: «Heli» et «Jeune & jolie», la revue des deux mondes

Signés Amat Escalante et François Ozon, les deux premiers films de la compétition officielle se révèlent symétriques et opposés.

Cannes 2013, jour 1: «Gatsby» nous fait dégringoler en bas des marches

Cannes 2013, jour 1: «Gatsby» nous fait dégringoler en bas des marches

Le réalisateur se trouve pris au piège de la ressemblance entre sa manière de réaliser et le monde qu’il décrit: faux, tape-à-l’œil, racoleur et d’un simplisme qui frise le crétinisme.

«Le Pouvoir», ou Monsieur Hollande à l'Elysée

«Le Pouvoir», ou Monsieur Hollande à l'Elysée

Le documentaire tourné pendant huit mois par Patrick Rotman fait ressortir le contraste entre un décor effrayant et un personnage antispectaculaire et donne à voir, sans complaisance ni agressivité, comment le pays est dirigé.

Avant Cannes, faites un détour par la Chine!

Avant Cannes, faites un détour par la Chine!

Mis en place par le gouvernement chinois dans sept villes, le Festival du cinéma chinois en France témoigne en douze films à succès de certaines tendances significatives, comme le basculement de la Chine du côté des pays riches ou l'évolution du régime à propos de l’histoire chinoise du XXe siècle.

«Mud», un conte qui compte

«Mud», un conte qui compte

Mud raconte simplement une histoire de héros traqué, une histoire d’amour impossible, une histoire de découverte de soi et et du monde.

«Hannah Arendt», film empesé, pensée en liberté

«Hannah Arendt», film empesé, pensée en liberté

Le film de Margarethe Von Trotta, qui décrit la façon dont la philosophe a «couvert» le procès Eichmann, est coulé dans une forme pesante mais rappelle de manière bienvenue l'importance de la réflexion individuelle face aux conformismes.

«The Grandmaster», Wong Kar-wai en grand maître

«The Grandmaster», Wong Kar-wai en grand maître

Récit de la vie d'un génie des arts martiaux au début du XXe siècle, le dernier film du cinéaste hong-kongais est un opéra puissant et stylisé, mais qui garde une fragilité et un caractère énigmatique qui ne le rendent que plus séduisant.

Wong Kar-wai: «Mon film aurait pu s’appeler "Il était une fois le kung-fu"»

Wong Kar-wai: «Mon film aurait pu s’appeler "Il était une fois le kung-fu"»

La mythologie kung-fu, l'élaboration particulière de ses films, Sergio Leone et Ennio Morricone, la 3D... Entretien avec le cinéaste hong-kongais à l'occasion de la sortie de son nouveau film, «The Grandmaster».

«La Belle endormie», le corps de l'Italie

«La Belle endormie», le corps de l'Italie

Marco Bellocchio tresse plusieurs histoires autour d’un cas réel d'euthanasie qui a enflammé l’Italie en 2008 et 2009.

Thatcher, le fantôme du cinéma britannique

Thatcher, le fantôme du cinéma britannique

Au-delà du complaisant biopic avec Meryl Streep, sa personne et ses politiques n'auront cessé de hanter les films de réalisateurs aussi différents que Ken Loach, Mike Leigh, Stephen Frears...

Lou Ye: «Continuer à tourner des films était la meilleure réponse» à l'interdiction de filmer

Lou Ye: «Continuer à tourner des films était la meilleure réponse» à l'interdiction de filmer

Mystery de Lou Ye (1h38) ...

«Mystery» de Lou Ye: une vie ne suffit pas

«Mystery» de Lou Ye: une vie ne suffit pas

Le nouveau film du réalisateur chinois n’est ni un vaudeville, ni une chronique des mœurs de la nouvelle bourgeoisie chinoise, même si ces aspects sont présents. C’est un thriller retors, haletant.

«Camille Claudel 1915», le souffle de la douleur

«Camille Claudel 1915», le souffle de la douleur

Le nouveau film de Bruno Dumont, avec Juliette Binoche et Jean-Luc Vincent, est une expérience bouleversante.

«Spring Breakers» d'Harmony Korine: du pop art plaisant mais sans renouveau

«Spring Breakers» d'Harmony Korine: du pop art plaisant mais sans renouveau

Le film joue sur trois tableaux: docu de société, fiction ado, dérive ludiquement caricaturale, avec une énergie ludique qui procure, le temps de la projection, une sensation euphorisante.

«La voie des images», la leçon d'histoire de Sylvie Lindeperg

«La voie des images», la leçon d'histoire de Sylvie Lindeperg

A travers un livre portant sur quatre tournages de films au printemps-été 1944, la chercheuse nous pose des questions très actuelles sur les rapports entre scénario et tournage, documentaire et fiction, cinéma et histoire.

De «The Master» à «Lincoln», la démonstration de force d'Hollywood

De «The Master» à «Lincoln», la démonstration de force d'Hollywood

Le mois de janvier, qui aura aussi vu se succéder sur les écrans «Django Unchained» et «Zero Dark Thirty», montre comment le cinéma américain, à son meilleur, sait transformer en grand spectacle des enjeux contemporains.

«Zero Dark Thirty»: à la fin, Ben Laden meurt, mais ce n'est pas le plus important

«Zero Dark Thirty»: à la fin, Ben Laden meurt, mais ce n'est pas le plus important

Kathryn Bigelow nous offre un film sur le sens de l’action individuelle, et ses limites face à une situation historique. Une des approches les plus intelligentes des complexités du monde.

La mort de Nagisa Oshima, réalisateur de «L'Empire des sens», cinéaste des nouvelles vagues

La mort de Nagisa Oshima, réalisateur de «L'Empire des sens», cinéaste des nouvelles vagues

Mort le 15 janvier à 80 ans, il associait stylisation extrême, naturalisme, érotisme, dramaturgie brechtienne, humour noir et jeux formels; son œuvre prolifique faisait de lui la figure la plus repérable d’un mouvement de réalisateurs très dynamiques dans les années 1960 et 1970.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio