Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

875 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

A Cannes, un détour par le décapant Acid

A Cannes, un détour par le décapant Acid

Il ne faut pas oublier ce programme proposé par l’association de réalisateurs et de cinéphiles.

«Saint-Laurent»: j’ai vécu d’art

«Saint-Laurent»: j’ai vécu d’art

CANNES 2014, JOUR 4 ...

«Party Girl», «Bande de filles», «FLA (Faire: l'amour)»: ouvertures françaises et énervées

«Party Girl», «Bande de filles», «FLA (Faire: l'amour)»: ouvertures françaises et énervées

CANNES 2014, JOUR 3 ...

«Timbuktu», «Eau argentée»: les fournaises contemporaines trouvent leur place à Cannes

«Timbuktu», «Eau argentée»: les fournaises contemporaines trouvent leur place à Cannes

Avec «Timbuktu», c'est le Mali, splendidement filmé par Abderrahmane Sissako. Avec «Eau argentée», c'est l'enfer de la Syrie, à base de vidéos YouTube, dans un travail exceptionnel d'Ossama Mohammad.

Les mystères de «La Chambre bleue» de Mathieu Amalric

Les mystères de «La Chambre bleue» de Mathieu Amalric

Adaptant Simenon, l'acteur-réalisateur part d’une classique enquête sur une affaire d’adultère et de décès suspects pour ouvrir sur un gouffre autrement inquiétant, celui qui sépare les mots et les choses.

«Grace de Monaco»: A quoi sert un film d’ouverture(?)

«Grace de Monaco»: A quoi sert un film d’ouverture(?)

Le film est si terne que tout le monde s’en fiche. Ce n'est pas une bonne nouvelle

Trois raisons de voir «Les Trois Désastres», le court-métrage 3D de Jean-Luc Godard

Trois raisons de voir «Les Trois Désastres», le court-métrage 3D de Jean-Luc Godard

Les Trois Désastres, de Jean-Luc Godard | 25 min | in 3X3D | sortie le 30 avril 2014 ...

Le documentaire sur l'environnement peine à respirer

Le documentaire sur l'environnement peine à respirer

Des films récents comme «La Ligne de partage des eaux» ou «Holy Land Holy War» témoignent de la difficulté de ce genre très présent dans les salles à transformer une inquiétude légitime en oeuvre de cinéma.

Henri Langlois, un portrait du programmateur en artiste

Henri Langlois, un portrait du programmateur en artiste

Qu’exposer pour saluer le créateur d’une institution? La Cinémathèque a choisi de nous plonger dans le tourbillon flamboyant de ce «derviche programmateur» que fut son fondateur, dont la vie nourrit l'émergence de la Nouvelle Vague et les prémices de Mai 68.

«Heli», le cauchemar éveillé d'Amat Escalante

«Heli», le cauchemar éveillé d'Amat Escalante

Prix de la mise en scène en 2013 à Cannes, le cinéaste mexicain filme, de matière tour à tour frontale et caressante, son pays confronté à une incroyable violence, sans jamais tomber dans la complaisance ou la manipulation.

«Her», de Spike Jonze: l'amour, après-demain

«Her», de Spike Jonze: l'amour, après-demain

Le nouveau film du réalisateur de «Dans la peau de John Malkovich» dépasse le brio rusé de son script grâce à la présence juste et intense de Joaquin Phoenix et à la magie et à l'étrangeté de la voix de Scarlett Johansson.

«Arrête ou je continue»: ceci est un film français, en mieux

«Arrête ou je continue»: ceci est un film français, en mieux

Emmanuelle Devos et Mathieu Amalric dans un film sur la crise d’un couple de Parisiens quadragénaires, ça ressemble à une caricature? Oui. Mais c'est sans compter le talent de la réalisatrice, Sophie Fillières. Et de ses acteurs.

Alain Resnais, un cinéaste qui croyait aux joies de montrer et raconter

Alain Resnais, un cinéaste qui croyait aux joies de montrer et raconter

Disparu à l'âge de 91 ans, l'auteur de «Hiroshima mon amour» avait filmé la possibilité d'une vie après les grandes catastrophes du XXe siècle, de la Shoah à la bombe atomique, mais s'était aussi révélé un explorateur ludique des artifices du spectacle et de la vérité des sentiments.

Lignes à haute tension: «At Berkeley» de Frederick Wiseman

Lignes à haute tension: «At Berkeley» de Frederick Wiseman

Pour faire de quatre heures consistant, pour l'essentiel, en des réunions filmées, un des films les stimulants et vivants qu'on puisse voir en ce moment dans un cinéma, il faut l'art de la mise en scène et la compréhension des enjeux du grand documentariste américain.

La censure de «Nymphomaniac» trahit des vues doublement archaïques

La censure de «Nymphomaniac» trahit des vues doublement archaïques

Les récentes décisions de la justice administrative d'interdire les deux parties du film aux moins de 16 et 18 ans reflètent la montée d'un activisme sur les moeurs, mais aussi un rapport problématique au «réel» dans le cinéma.

Filmer l’ennemi: «L’Expérience Blocher» de Jean-Stéphane Bron

Filmer l’ennemi: «L’Expérience Blocher» de Jean-Stéphane Bron

En plus de s'inscrire, de manière inattendue, dans l'actualité immédiate, le documentaire sur le leader du parti suisse UDC est assurément un des meilleurs films jamais consacrés à un homme de pouvoir.

«Viva la Libertà!»: (pas) la belle époque

«Viva la Libertà!»: (pas) la belle époque

Roberto Andò nous livre un film sur la politique italienne à l'image de l'Italie d'aujourd'hui: stagnante. Malheureusement.

Le sexe à l'écran, anatomie d'un rapport

Le sexe à l'écran, anatomie d'un rapport

Chacun à leur manière, trois très beaux films,«La Vie d’Adèle», «L’Inconnu du lac» et «Nymphomaniac», ont, en moins d’un an, remis en jeu la question de la représentation de l’acte sexuel au cinéma.

«Le vent se lève», les adieux rêveurs et sombres de Hayao Miyazaki

«Le vent se lève», les adieux rêveurs et sombres de Hayao Miyazaki

Le onzième et dernier long métrage du maître japonais, sans doute son plus beau avec «Princesse Mononoké», bouillonne d’énergie vivante et joueuse, mais est en même temps hanté par l’ombre, la maladie, la catastrophe, la guerre, la violence et la mort.

Festival de Cannes: Pierre Lescure, pour quoi faire?

Festival de Cannes: Pierre Lescure, pour quoi faire?

Le nouveau président de la plus célèbre manifestation de cinéma au monde, qui a la lourde tâche de «succéder» à Gilles Jacob, va devoir inventer sa fonction.

«A ciel ouvert», de Mariana Otero: le puzzle sans fin du vivre ensemble

«A ciel ouvert», de Mariana Otero: le puzzle sans fin du vivre ensemble

Le nouveau documentaire de la réalisatrice de «Histoire d'un secret» et «Entre nos mains» arrive magnifiquement à se hisser à la hauteur du mystère de ce qui s'y joue: celui de la folie, et de la singularité de chacun de ceux qui en sont atteint.

«Nymphomaniac, volume 1» de Lars von Trier: ceci n'est pas un film érotique

«Nymphomaniac, volume 1» de Lars von Trier: ceci n'est pas un film érotique

Mais c'est un film souvent drôle, très beau, et extrêmement intéressant, où le cinéaste danois explore ce qui l'intéresse depuis toujours, la façon de raconter des histoires —au besoin en les confrontant volontairement aux forces de la censure économique ou puritaine.

«2 automnes 3 hivers» au-dessus de la vague

«2 automnes 3 hivers» au-dessus de la vague

Le nouveau et réussi film de Sébastien Betbeder mérite mieux que d'être classé dans cette soi-disant nouvelle «Nouvelle Vague».

Trois monuments à découvrir en DVD pour Noël

Trois monuments à découvrir en DVD pour Noël

De l'intégrale Rohmer à la «Trilogie papoue» australienne en passant par l'oeuvre du trop méconnu René Allio, voici des objets témoignant du travail éditorial de plus en plus ambitieux sur ce support.

«A Touch of Sin», la vraie touche de cinéma de Jia Zhang-ke

«A Touch of Sin», la vraie touche de cinéma de Jia Zhang-ke

Il faut un art exceptionnel pour réussir ce que fait Jia Zhang-ke.

«All Is Lost», rien n'est donc perdu en cinéma

«All Is Lost», rien n'est donc perdu en cinéma

Comparé aux deux escroqueries majeures qui ont inondé les écrans récemment, «Gravity» et «En solitaire», le film de J.C. Chandor avec Robert Redford n'abuse pas de flashbacks, de baratin psychologique, de sentimentalisme gnangnan, de gadgets scénaristiques cheap et de rebondissements de feuilletons pour chaînes câblées low cost.

Au cinéma, l'Afrique du Sud de Mandela ne se réduit pas à «Invictus»

Au cinéma, l'Afrique du Sud de Mandela ne se réduit pas à «Invictus»

Si le cinéma sud-africain n'a pas confirmé les espoirs placés en lui, des documentaires de cinéastes étrangers ou locaux, des fictions passant par le prisme du polar ou de la science-fiction ou des films expérimentaux ont eux aussi reflété le combat du fondateur de la Rainbow Nation.

«La Jalousie» de Philippe Garrel, le plus beau film de l'année

«La Jalousie» de Philippe Garrel, le plus beau film de l'année

Une histoire d'amour, des histoires d'amours, un drame et une tragédie à la fois, qui se déploient avec une justesse rare dans une noirceur de fusain et la splendeur du Scope.

La «Marche» de l’histoire contemporaine

La «Marche» de l’histoire contemporaine

Si le film de Nabil Ben Yadir nous trouble, ce n'est pas par sa reconstitution, solide et émouvante, des évènements de l'hiver 1983 entre la banlieue lyonnaise et Paris. C'est par le décalage qui travaille son spectateur, confronté lui au quotidien, pour le meilleur et pour le pire, à la France de 2013.

Cinéma français: trois victoires et un chantier

Cinéma français: trois victoires et un chantier

Sur la signature de la convention collective comme sur les négociations transatlantiques et les systèmes d’aide nationaux à la production, le secteur a remporté en 2013 des succès qui ne doivent pas masquer le problème auquel il est confronté: celui du «toujours plus».

Les films oubliés de Georges Lautner

Les films oubliés de Georges Lautner

Appréciés par les producteurs, car capable de gérer les difficultés du terrain et les états d'âme des vedettes, Georges Lautner, avait aussi réalisé avant les comédies à la chaîne des films plus personnels.

Entretien avec Claude Lanzmann: «Il ne faut pas faire du style ou des effets»

Entretien avec Claude Lanzmann: «Il ne faut pas faire du style ou des effets»

Montage, photo, commentaire, utilisation des archives: l'auteur de «Shoah» commente les choix formels de son nouveau film, «Le Dernier des injustes», dans lequel il fait dialoguer des images du présent avec des séquences filmées il y a quarante ans.

«Inside Llewyn Davis», ballade pour une défaite

«Inside Llewyn Davis», ballade pour une défaite

Chronique du Greenwich Village folk des années 60, le nouveau film des frères Coen est le récit complexe et touchant de l'échec d'une certaine idée de la musique populaire à un tournant de son histoire.

Quand la ville dort, le cinéma se fait: reportage sur le tournage de «Trois coeurs» de Benoît Jacquot

Quand la ville dort, le cinéma se fait: reportage sur le tournage de «Trois coeurs» de Benoît Jacquot

L'auteur des «Adieux à la reine» tourne son nouveau film à Valence avec Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni et Catherine Deneuve. Cette nuit-là, une idée de la mise en scène qui passerait comme un songe.

«Swowpiercer, le Transperceneige», un train à prendre

«Swowpiercer, le Transperceneige», un train à prendre

Contre toute attente, la superproduction du Sud-Coréen Bong Joon-ho est même plus que la brillante réponse à une commande de prestige.

Un automne avec Chris Marker

Un automne avec Chris Marker

Chris Marker était écrivain, combattant, voyageur, cinéaste, photographe, activiste, geek artiste, compositeur, vidéaste. Lui rendre hommage suppose donc une multitude de manifestations.

Patrice Chéreau, le génie de la scène à l’épreuve de l’écran

Patrice Chéreau, le génie de la scène à l’épreuve de l’écran

A l'heure de sa disparition, ce n'est pas rendre service à cet immense artiste que d'uniformiser son parcours: malgré quelques réussites éclatantes, de «Hôtel de France» à «Intimité», sa puissance scénique n'aura jamais trouvé son plein équivalent au cinéma.

«La Vie d'Adèle»: Abdellatif Kechiche, hors les murs

«La Vie d'Adèle»: Abdellatif Kechiche, hors les murs

Les polémiques qui accompagnent la Palme d'or 2013 ont de multiples explications, dont l’utilisation du film par certains syndicats dans le cadre de la négociation sur la convention collective et une «stratégie de communication» d’une actrice, relayée avec gourmandise par les médias. Mais elles s’expliquent aussi, et peut-être d’abord, par le parcours personnel du cinéaste.

Tom Clancy à l’écran: à la poursuite de l'Histoire

Tom Clancy à l’écran: à la poursuite de l'Histoire

Écrits dans un monde marqué par la Guerre froide, les livres du romancier américain ont toujours été adaptés au cinéma avec un important délai, créant comme une faille historique donnant un petit charme à des productions par ailleurs assez lourdes.

«Blue Jasmine»: Woody Allen complètement à l'Ouest

«Blue Jasmine»: Woody Allen complètement à l'Ouest

Avec son héroïne totalement piquée expédiée de New York vers San Francisco, qu'interprète magistralement Cate Blanchett, le nouveau film du cinéaste est une très grande réussite dans le registre de la comédie tissée de part d'ombre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio