Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

875 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

«Le Grand Mouvement», «Vedette»: une ville, une vache; la splendeur et la douceur

«Le Grand Mouvement», «Vedette»: une ville, une vache; la splendeur et la douceur

Aussi différents soient-ils, le film de Kiro Russo et celui de Claudine Bories et Patrice Chagnard explorent avec beaucoup d'inventions de mise en scène les interactions entre les humains et leurs environnements, et tout ce qui les peuple.

«En nous», «Fils de Garches», «Le Dernier Témoignage», vertus du «que sont-ils devenus?»

«En nous», «Fils de Garches», «Le Dernier Témoignage», vertus du «que sont-ils devenus?»

Trois documentaires regardent et écoutent des personnes ô combien diverses, à la lumière de ce qu'elles furent et de ce qu'elles firent. Le cinéma apparaît comme un incomparable outil pour comprendre le présent grâce aux trajets accomplis.

«De nos frères blessés», «Bruno Reidal», «Plumes»: trois miroirs du réel

«De nos frères blessés», «Bruno Reidal», «Plumes»: trois miroirs du réel

Historique avec Hélier Cisterne, clinique avec Vincent Le Port, fantasmagorique avec Omar El Zohairy, ces trois films de «fiction» sont trois réponses de cinéma à des situations factuelles regardées avec respect et empathie.

En salles: «L'Empire du silence», «Entre les vagues», «Medusa», «Notre-Dame brûle», «Les Oliviers de la justice»

En salles: «L'Empire du silence», «Entre les vagues», «Medusa», «Notre-Dame brûle», «Les Oliviers de la justice»

Dans la déferlante qui semaine après semaine s'abat sur les grands écrans, cinq sorties ce 16 mars, cinq films aussi différents que possible mais qui, chacun à leur façon, témoignent des ressources du cinéma, au cinéma.

«Ma nuit» me conduit vers la lumière

«Ma nuit» me conduit vers la lumière

Le premier film d'Antoinette Boulat accompagne le parcours d'une jeune femme dans les rues de Paris, aux risques et aux bonheurs des rencontres, et de retrouvailles avec le monde.

«The Batman», plus noir que noir, le trou noir

«The Batman», plus noir que noir, le trou noir

La nouvelle aventure à grand spectacle du super-héros surjoue systématiquement les aspects sombres, qui deviennent non seulement le masque de son indigence narrative, mais le signe de l'usure d'une recette.

«Viens je t'emmène», film-galaxie au coin de la rue

«Viens je t'emmène», film-galaxie au coin de la rue

Circulant en funambule entre drame et vaudeville, le nouveau long-métrage d'Alain Guiraudie invente une sarabande contemporaine où les angoisses, les désirs et les émotions multiplient les courts-circuits, à la fois ludiques et lucides.

«Selon la police», constat de catastrophe collective

«Selon la police», constat de catastrophe collective

Le film de Frédéric Videau accompagne plusieurs policiers et policières d'un commissariat de quartier, pour dresser un inquiétant état des lieux, aussi précis que critique, des relations entre citoyens et autorité.

«Sous le ciel de Koutaïssi», «La Légende du roi crabe», «Les Poings desserrés»: il était trois fois ou bien plus

«Sous le ciel de Koutaïssi», «La Légende du roi crabe», «Les Poings desserrés»: il était trois fois ou bien plus

Venus du sud et de l'est de l'Europe, trois films parmi les sorties de ce mercredi 23 février mobilisent chacun à sa façon les ressources du conte, nous emmenant sur des chemins aussi singuliers que passionnants.

«Piccolo Corpo» fait des miracles

«Piccolo Corpo» fait des miracles

Le premier film de Laura Samani conte l'odyssée fantastique d'une jeune paysanne et se révèle être une splendide aventure du regard et des émotions.

Tous ces chemins qui mènent à «Nous»

Tous ces chemins qui mènent à «Nous»

Au nord et au sud de la capitale, le film d'Alice Diop explore avec générosité et rigueur les multiples dimensions d'existences singulières, dans l'entrelacs de rapports humains dont il aide à mieux percevoir la nature, en refusant tous les simplismes.

Les trois triangles amoureux de «Vous ne désirez que moi»

Les trois triangles amoureux de «Vous ne désirez que moi»

Le film de Claire Simon invente l'exploration intime et vertigineuse d'une relation sensuelle et tendre, toxique et vitale, où les corps, les voix et l'écriture se stimulent, s'enchantent et se vampirisent à l'infini.

«Enquête sur un scandale d'État» et «L'Horizon», l'entropie et l'utopie

«Enquête sur un scandale d'État» et «L'Horizon», l'entropie et l'utopie

Alors qu'en cette période préélectorale le cinéma français multiplie les approches de la politique, le thriller de Thierry de Peretti et la fable écologiste d'Émilie Carpentier ouvrent des perspectives sur d'autres façons de faire récit en écho à l'état de la société.

«Introduction», trois fois la vie devant soi

«Introduction», trois fois la vie devant soi

Le nouveau film de Hong Sang-soo assemble en douceur des moments de l'existence d'un jeune homme pour mieux rendre sensibles les impalpables et infranchissables voiles entre les êtres.

«H6», un hôpital à cœur ouvert

«H6», un hôpital à cœur ouvert

Le documentaire de la réalisatrice Ye Ye accompagne quelques patients d'un immense hôpital et en fait une impressionnante saga, émouvante et romanesque.

«Arthur Rambo» dans les pièges du palais des glaces contemporain

«Arthur Rambo» dans les pièges du palais des glaces contemporain

Aux côtés d'un Rastignac des banlieues, Laurent Cantet s'inspire d'une affaire médiatique récente pour explorer les multiples réseaux d'appartenance et les miroirs contradictoires qui configurent et défigurent l'époque.

«Irradiés», terrible et tendre incantation fatale

«Irradiés», terrible et tendre incantation fatale

Avec son dispositif visuel inhabituel, le film de Rithy Panh met en scène de manière bouleversante des visions des massacres du XX​e siècle comme questionnement inquiet d'une pulsion de mort de l'espèce humaine tout entière.

Adieu à Gaspard Ulliel, qui avait encore tant à jouer

Adieu à Gaspard Ulliel, qui avait encore tant à jouer

L'acteur et mannequin est mort des suites d'un accident de ski le 19 janvier. Il était âgé de 37 ans.

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

Les cinéastes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige s'aventurent dans le labyrinthe des souvenirs d'une époque de guerre et d'espoirs, à la lumière des émotions d'aujourd'hui.

«Little Palestine», la vie et rien d'autre

«Little Palestine», la vie et rien d'autre

Le jeune réalisateur Abdallah al-Khatib tient le journal du siège du camp palestinien de Yarmouk, en Syrie, avant qu'il ne soit détruit par l'armée de Bachar el-Assad.

«Ouistreham» arrive à bon port

«Ouistreham» arrive à bon port

En confrontant Juliette Binoche et des actrices non professionnelles, le film d'Emmanuel Carrère d'après un livre de Florence Aubenas témoigne d'une réalité tout en interrogeant les moyens de la raconter.

Splendeur et fureur de «Vitalina Varela»

Splendeur et fureur de «Vitalina Varela»

Au plus près d'une interprète exceptionnelle qui illumine le film de l'intérieur, la nouvelle œuvre de Pedro Costa est une aventure fantastique, un requiem réaliste et un somptueux poème visuel.

«Marché noir», la bourse ou la mort

«Marché noir», la bourse ou la mort

Sur fond d'embargo qui écrase son pays, Abbas Amini mobilise les codes du thriller pour évoquer un monde sous l'empire des trafics qui gangrènent toutes les relations.

«J'étais à la maison, mais…», les promesses et la grâce

«J'étais à la maison, mais…», les promesses et la grâce

Danse aérienne et très concrète, ouverte sur une infinie richesse de sens, le nouveau film d'Angela Schanelec semble se réinventer à chaque plan.

Trois vaillances d'hommes noirs: «Residue», «Traverser», «Twist à Bamako»

Trois vaillances d'hommes noirs: «Residue», «Traverser», «Twist à Bamako»

La sortie simultanée des films de Merawi Gerima, Joël Akafou et Robert Guédiguian témoigne de la lente amélioration de la présence de minorités à l'écran, tout en rappelant combien les œuvres doivent rester singulières, irréductibles à toute catégorisation généralisante.

2021, une année de cinéma en cinquante films et quatre événements

2021, une année de cinéma en cinquante films et quatre événements

Chahutée par des évolutions qui ne sont pas seulement liées à la pandémie, l'année écoulée a aussi permis de nombreuses découvertes sur les grands écrans, et ouvert plus d'une piste prometteuse.

«Tromperie», ciné-traduction, amoureuse trahison

«Tromperie», ciné-traduction, amoureuse trahison

Léa Seydoux illumine et métamorphose la transposition pourtant scrupuleuse du livre de Philip Roth à l'écran par Arnaud Desplechin.

«Copyright Van Gogh»: parmi les 10.000 mains qui imitent, une étincelle

«Copyright Van Gogh»: parmi les 10.000 mains qui imitent, une étincelle

Un documentaire pour découvrir d'abord le vertige des millions de copies de tableaux de maître produits à la chaîne par des forçats de l'art marchandise, et s'aventurer jusqu'aux retrouvailles d'un homme et de son désir.

«La Croisade», conte souriant pour temps de catastrophe

«La Croisade», conte souriant pour temps de catastrophe

Le film de Louis Garrel trouve le juste ton pour évoquer en finesse la révolte d'une génération contre la destruction de la planète.

«White Building» et «The Cloud in Her Room», jeunesses au-delà des ruines du souvenir

«White Building» et «The Cloud in Her Room», jeunesses au-delà des ruines du souvenir

Le film du Cambodgien Kavich Neang et celui de la Chinoise Zheng Lu Xinyuan offrent deux très belles réponses à la relation au passé et à l'inquiétude du présent, matérialisées par des lieux en mutation brutale.

«Bad Luck Banging or Loony Porn», en guerre ouverte contre les véritables obscénités

«Bad Luck Banging or Loony Porn», en guerre ouverte contre les véritables obscénités

Le nouveau film de Radu Jude mobilise les ressources du burlesque et du conte fantastique pour offrir une vigoureuse diatribe contre les multiples laideurs qui polluent la réalité contemporaine.

Des DVD en bonne et belle forme, pour l'amour du cinéma

Des DVD en bonne et belle forme, pour l'amour du cinéma

Plus ciblée, plus construite, l'offre de DVD en cette fin d'année permet des découvertes magnifiques et de précieuses retrouvailles.

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

«West Side Story»: Steven Spielberg désespère de l'Amérique, en chantant

Le remake de la comédie musicale d'il y a 60 ans retrouve le tonus du show de l'époque tout en procédant à de multiples ajustements, pour proposer une vision d'ensemble bien différente.

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

«L'Événement» et «Au crépuscule», aux limites du dire et du vouloir dire

«L'Événement» et «Au crépuscule», aux limites du dire et du vouloir dire

Le film d'Audrey Diwan est traversé d'une force rectiligne. Sharunas Bartas évoque en clair-obscur la résistance à l'envahisseur soviétique.

«Memoria», un film à vivre et à rêver, les yeux et l'esprit ouverts

«Memoria», un film à vivre et à rêver, les yeux et l'esprit ouverts

Événement du dernier Festival de Cannes, le nouveau film d'Apichatpong Weerasethakul accompagne de la ville à la jungle une femme en deuil et fait éclore un monde immense, où respirent ensemble réalité et imaginaire.

«Compartiment n°6» et «Burning Casablanca»: du nord au sud et d'est en ouest, du nouveau

«Compartiment n°6» et «Burning Casablanca»: du nord au sud et d'est en ouest, du nouveau

Le film du Finlandais Juho Kuosmanen tourné en Russie et celui du Marocain Ismaël El Iraki sont deux découvertes singulières et prometteuses.

«Les Éternels», super-héros stylés mais myopes

«Les Éternels», super-héros stylés mais myopes

Confié à Chloé Zhao, réalisatrice venue du cinéma indépendant, le nouveau blockbuster Marvel témoigne d'une certaine ambition narrative et visuelle, à défaut d'un propos véritablement neuf.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio