Société

Pourquoi se passe-t-on une alliance au doigt quand on se marie?

Temps de lecture : 3 min

[L'Explication #83] Une histoire de veine.

​Au Moyen Âge, c'est l'annulaire droit qui était souvent porteur de l'alliance​. | Jeongim Kwon via Unsplash
​Au Moyen Âge, c'est l'annulaire droit qui était souvent porteur de l'alliance​. | Jeongim Kwon via Unsplash

Pourquoi envions-nous l'orgasme des cochons? Les gauchers sont-ils davantage intelligents? Quand il pleut, est-ce que les insectes meurent ou résistent? Vous vous êtes sans doute déjà posé ce genre de questions sans queue ni tête au détour d'une balade, sous la douche ou au cours d'une nuit sans sommeil. Chaque semaine, L'Explication répond à vos interrogations, des plus existentielles aux plus farfelues. Une question? Écrivez à [email protected]

On connaît le topo. Le mariage scelle l'union entre deux personnes, avec comme point d'orgue ce moment tant attendu de l'échange mutuel des alliances. Un moment que l'on connaît tous, que l'on redoute même pour certains, mais dont on ignore bien souvent l'origine. Pourquoi diable se passe-t-on la bague au doigt?

C'est loin d'être la seule zone d'ombre de cette coutume ancestrale. Pourquoi, par exemple, s'obstine-t-on à porter l'alliance à l'annulaire gauche? «Annulaire», «alliance»: cette vague ressemblance paronymique ne vous guidera en rien. Alors est-ce pour moins l'user, étant donné qu'une majorité de gens sont droitiers? Fausse route également. La réponse remonte en fait à l'Égypte antique.

Vena amoris

Rien à voir avec la série Game of Thrones. Vena amoris, c'est littéralement la «veine de l'amour». Une veine qui, selon les Égyptiens d'abord, puis les médecins grecs ensuite, relie directement l'annulaire, appelé «quatrième doigt», au cœur... Un circuit qui ne peut être que celui de l'amour. C'est donc tout naturellement que les peuples de l'époque ont pensé représenter l'union d'un couple en apposant près de cette veine un objet symbolique.

L'alliance remplissait alors tous les critères. Sa forme circulaire montre la nature éternelle, infinie, de l'union, explique Vanity Fair USA. Son centre ouvert, où l'on peut y glisser la Vena amoris, symbolise un portail vers la vie inexplorée à venir en tant que couple. Adjugé, vendu: l'alliance met tout le monde d'accord.

Après des traces retrouvées de cette coutume chez les Grecs autour du IIIe siècles avant J.-C., c'est au tour des Romains de l'adopter. Bon, pour le coup, les alliances n'avaient à vrai dire pas grand-chose à voir avec celles que l'on peut trouver aujourd'hui. À l'époque, elles étaient avant tout faites de cuir, d'os ou d'ivoire, avant que le fer ne finisse par s'imposer.

Petit à petit, les bagues ont commencé à être personnalisées, notamment dans l'Empire byzantin, où des figures du couple fiancé étaient parfois gravées dessus. Ça, c'était avant qu'un certain Jésus ne vienne s'incruster sur l'alliance aux côtés des deux amoureux. Sa représentation, ou celle d'une croix, était en effet souvent placée entre les deux époux –une façon de bénir l'union.

À partir des années 800, l'anneau de mariage est donc une tradition reprise par l'Église catholique. Lors des cérémonies, la bénédiction se fait au nom de la Sainte Trinité, symbolisée par les trois doigts les plus longs de la main, relate France Info. Le mari présente la bague à sa future femme en prononçant «au nom du Père» à l'index, «au nom du Fils» au majeur, avant de terminer sa course à l'annulaire par un «au nom du Saint-Esprit, amen». Une fois ce petit check-up de la main terminé, il peut enfin glisser la précieuse bague.

Gauche, droite, pouce

​Si aujourd'hui, on n'imaginerait pas porter sa bague de mariage à un autre doigt que l'annulaire de la main gauche, il n'en a pas toujours été ainsi. Au Moyen Âge et jusqu'au XVIe siècle, c'est l'annulaire droit qui était souvent porteur de l'alliance, ou même... le pouce. Là, il valait mieux prévoir une grande bague.​

Encore aujourd'hui, il ne faut pas chercher bien loin autour de nous pour trouver d'autres coutumes liées à cette fameuse bague symbolique. Les Allemands, les Grecs, les Polonais ou encore les Néerlandais préfèrent ainsi l'arborer à la main droite, utilisée pour les serments et les vœux. Cette pratique diffère notamment entre catholiques et protestants.

Et les autres doigts, on les oublie? Pas chez les Indiens, qui privilégient le pouce pour accueillir la bague, ni chez les Hébreux qui, quant à eux, portent l'alliance à l'index. Tout le monde semble servi donc, sauf le majeur et l'auriculaire.

C'est bien beau, tout ça, mais à force de faire des détours, nous n'avons pas répondu à la question la plus importante. Cette veine qui relierait l'annulaire gauche jusqu'au cœur, la fameuse Vena amoris, existe-t-elle vraiment? Au risque de vous décevoir: cette théorie n'a absolument rien de scientifique.

L'Explication
Comment les États-Unis ont perdu plusieurs bombes nucléaires dans la nature

Épisode 82

Comment les États-Unis ont perdu plusieurs bombes nucléaires dans la nature

Pourquoi les vêtements rétrécissent-ils au lavage?

Épisode 84

Pourquoi les vêtements rétrécissent-ils au lavage?

Newsletters

Ces parents de la génération Z qui ne veulent pas perpétuer le mythe du Père Noël

Ces parents de la génération Z qui ne veulent pas perpétuer le mythe du Père Noël

Petit Papa Noël, quand tu ne descendras plus du ciel.

«Annie Colère»: enfin un film qui montre l'avortement comme un acte qui soulage

«Annie Colère»: enfin un film qui montre l'avortement comme un acte qui soulage

Rencontre avec la réalisatrice Blandine Lenoir et l'actrice Laure Calamy pour parler de leur long métrage sur les IVG illégales réalisées par le Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception dans les années 1970.

États-Unis, Allemagne, Italie: les difficultés du pape François

États-Unis, Allemagne, Italie: les difficultés du pape François

L'ouverture prônée par le souverain pontife rencontre des oppositions à l'international laissant peu de marge de manœuvre, notamment sur la gestion de la question des agressions sexuelles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio