Santé / Sciences

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Temps de lecture : 3 min

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Certains grains de beauté, ou nævus, sont visibles dès la naissance, tandis que d'autres apparaissent dans le courant de la vie. | Anna Roguszczak via Pexels
Certains grains de beauté, ou nævus, sont visibles dès la naissance, tandis que d'autres apparaissent dans le courant de la vie. | Anna Roguszczak via Pexels

Pourquoi envions-nous l'orgasme des cochons? Les gauchers sont-ils davantage intelligents? Quand il pleut, est-ce que les insectes meurent ou résistent? Vous vous êtes sans doute déjà posé ce genre de questions sans queue ni tête au détour d'une balade, sous la douche ou au cours d'une nuit sans sommeil. Chaque semaine, L'Explication répond à vos interrogations, des plus existentielles aux plus farfelues. Une question? Écrivez à [email protected]

Plutôt ronds ou ovales, avec du relief ou complètement plats, bruns ou couleur chair: les grains de beauté, il y en a vraiment pour tous les goûts. Et si l'on tente de les comparer avec ceux des voisins, on peut rapidement perdre la tête. Les grains de beauté ne semblent suivre aucune règle. Ils ne se ressemblent pas, apparaissent où bon leur semble sans prévenir, quitte à émerger un jour au beau milieu du visage. De véritables anarchistes.

Ces petites taches nous semblent bien souvent mystérieuses. Pourquoi est-elle là, à cet emplacement précis? Pourquoi un poil est-il fièrement dressé en son centre? Pourquoi appelle-t-on cela ainsi? Bref, pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Mélanocytes en folie

Pour comprendre ce que sont ces drôles de taches qui mouchettent la peau, il faut s'intéresser à ce qui se cache sous notre épiderme. S'y trouvent en fait des cellules appelées mélanocytes, qui fabriquent le célèbre pigment responsable du bronzage: la mélanine. Ce sont eux qui colorent notre peau (et même nos poils), notamment stimulés par les ultraviolet quand on se prélasse au soleil. Jusqu'ici, tout va bien.

Tout va bien, jusqu'à ce que tout foute le camp. Car oui, la nature est bien faite, mais elle a quand même tendance à faire des petits pas de côté. Parfois, ces fameux mélanocytes se regroupent de façon complètement aléatoire, s'accumulent sur un endroit de la peau en particulier, formant une drôle de tache brune qui n'obéit à aucune règle: le grain de beauté. Il s'agit donc une sorte d'erreur de notre corps, d'un amas de cellules pigmentaires mal placées.

Pire, cet étrange amas peut apparaître à n'importe quel endroit du corps. La plupart du temps sur la peau –le plus grand organe de l'être humain, avec une superficie d'environ 2 m²–, mais aussi dans les yeux comme dans le cerveau. L'anarchie totale, on vous avait prévenus.

Mère Nature a quand même essayé de cadrer le bazar –du moins, en ce qui concerne leur période d'apparition. Si les grains de beauté, aussi appelés nævus, peuvent émerger à n'importe quel moment de la vie, la plupart d'entre eux surviennent dans l'enfance, au cours des dix premières années, puis continuent à se développer à l'âge adulte, jusqu'à l'âge de 30 ans environ. Ce sont les nævus «acquis». A contrario, certains grains de beauté sont des anomalies congénitales, visibles dès la naissance. Et face à ces taches brunes, nous ne sommes pas tous égaux.

Plusieurs gènes, transmis de génération en génération, seraient responsables de la prédisposition à avoir de nombreux nævus, explique Grazia. Le type de peau, notamment si elle est claire, influencerait également fortement leur présence. C'est pourquoi certaines peaux en comptent tout juste une petite dizaine, quand d'autres ressemblent à un cookie avec plus d'une quarantaine de pépites de chocolat.

Un grain raillé, adulé puis suspecté

Quand on entend parler de grain de beauté aujourd'hui, il nous vient à l'esprit tout un tas de recommandations. Il faut les surveiller, les faire ausculter, faire attention à leur évolution... autant de conseils on ne peut plus justifiés, pour éviter toute complication.

Si l'immense majorité des grains de beauté sont inoffensifs, dans de rares cas, il arrive en effet que l'un d'entre eux se transforme en mélanome, donc en cancer de la peau. Les nævus qui apparaissent tardivement sont particulièrement susceptibles de devenir cancéreux. Des expositions prolongées au soleil sans protection ne feront pas non plus de bien à vos petites taches brunes. À la moindre suspicion, n'hésitez donc pas à les faire analyser par un dermatologue.

Les grains de beauté n'ont pas toujours attiré notre attention de la sorte. Le terme de «beauté» qui lui colle à la peau est un superlatif qui n'arrivera que tardivement dans l'histoire. Pendant l'Antiquité, le concept de beauté s'appuyait principalement sur la symétrie et il n'y avait donc pas de place pour des petites taches brunes disgracieuses qui font désordre. Pareil au Moyen Âge: l'Église voyait en eux des sortes de portes d'entrée du diable dans le corps, explique Gentside Découverte.

Il faudra attendre l'époque de Louis XIV pour que les nævus (ou plutôt leurs postiches) soient au top de la tendance. Leur utilité? Cacher les traces laissées sur le corps par la petite vérole. Cet élément devient rapidement autant esthétique que pratique, poussant les courtisans à s'orner de toutes sortes de «mouches» ou «taches avantageuses», comme on les appelait alors. Un accessoire de la mode qui vient aussi quelque peu rehausser le teint bien blafard de la haute société. Plus tard, de nombreuses icônes de la mode, Marilyn Monroe en tête, finiront définitivement par transformer ce grain en beauté.

L'Explication
Pourquoi les Grecs avaient-ils un faible pour les petits pénis?

Épisode 70

Pourquoi les Grecs avaient-ils un faible pour les petits pénis?

L'eau pétillante désaltère-t-elle plus que l'eau plate?

Épisode 72

L'eau pétillante désaltère-t-elle plus que l'eau plate?

Newsletters

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

Les uns sont inutiles et les autres sont dangereux.

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Il faut un certain laps de temps avant que le moteur s'arrête totalement.

Le populisme nuit gravement à notre santé

Le populisme nuit gravement à notre santé

La crise du Covid-19 a particulièrement mis en lumière la prégnance et les dangers du populisme scientifique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio