Société

La semaine imaginaire de Miss France 2022

Temps de lecture : 4 min

Je vous ai dit que j'avais un grand sens de l'humour?

On se sent si féministe avec une robe à paillettes, des talons de douze, et des faux cils. | Louison
On se sent si féministe avec une robe à paillettes, des talons de douze, et des faux cils. | Louison

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Lundi 13 décembre

Ahlalalala si vous saviez comme je suis encore toute émue. Je n'ai jamais été aussi heureuse d'avoir fait le choix du waterproof pour mon maquillage, je vous le dis. Je ne vais pas vous mentir, ce qui m'arrive là, c'est complètement un rêve de petite fille devenu réalité. Un truc que l'on se souhaite en secret chaque soir sans savoir si un jour cela se réalisera ou non. Un peu comme ces anciens ministres de la Sarkozie qui rêvent de ne pas être les prochains à dormir en prison pour des histoires de pépettes. Un rêve fou, un rêve bleu quoi. Mais un conseil, croivez en eux, en vos rêves, hein, pas en les ministres, ça c'est plus risqué je pense, même si moi je fais pas de politique, parce que chez les Miss France, on m'a prévenue, avoir une opinion, c'est encore pire que d'avoir 28 ans ou de faire 1m66. Non, vraiment, c'est un rêve. Si j'avais su qu'un jour je serai dans la bouche de Valérie Pécresse, entre un sapin de Noël et une tranche de foie gras, j'avoue, je n'y aurais pas cru. D'ailleurs, je n'y croye toujours pas.

Mardi 14 décembre

Alors oui, vous allez me dire que le foie gras est au bien-être animal ce que les tornades sont aux Américains des États du sud, c'est vrai. Pas tout à fait indispensable. Mais tout de même, quel honneur d'être l'un des emblèmes de la France. Liberté, égalité, fraternité, remplissez-moi ce canard jusqu'à le faire déborder. Fierté, quoi. Surtout qu'en ce moment, la question de l'identité française, c'est quand même un sujet un peu près aussi tendu qu'un conseilleur Pôle emploi face à Xavier Bertrand.

Ou qu'un téléspectateur devant la finale de «Koh-Lanta», qui cette année était interactive puisqu'elle a duré si longtemps que beaucoup d'entre eux ont pu expérimenter le concept d'extrême dénutrition. Mais je peux pas dire trop de mal car c'est sur TF1 et TF1 c'est ma bonne fée qui m'a fait passée de citrouille parmi les courges à Miss France 2022 en un coup de baguette magique et de sms surtaxés. Alors je vais plutôt taper sur Anne Hidalgo parce que ça a l'air d'être sans risque et de détendre pas mal de monde.

Mercredi 15 décembre

Maintenant que je suis officiellement la plus belle femme de France, beaucoup de gens me demandent quelle est ma routine beauté du matin. C'est tout simple. D'abord, je ne m'endors jamais sans avoir relu au moins trois fois les 736 pages du prochain livre de Michel Houellebecq, que Mich-Mich m'a très gentiment envoyé en exclusivité car il sait que j'aime beaucoup plus sa prose que ses tutos coiffure. Lol. Ensuite, je dors une douzaine d'heures pour me remettre d'avoir été tant déconstruite en tant que Miss et en tant qu'être vivant, par la vision pleine de lumière que mon Michou a sur la vie et ses semblables. Tant de luminosité je vous jure, ça vous donne envie d'être un ficus à chaque page. Enfin, au réveil, je me jette sur le visage un grand verre d'eau fraîche dans lequel je mets une pastille de javel. Comme ça j'ai l'impression de faire des longueurs à la piscine, mais sans prendre le risque de croiser des nageurs olympiques. En même temps, à mon âge je ne crains sans doute plus grand-chose, à part une verrue plantaire.

Jeudi 16 décembre

Dans mon discours de l'autre soir, j'ai oublié de dire que j'avais un grand sens de l'humour aussi. Quoique, j'ai dit que je m'étais jamais sentie aussi féministe que dans ma robe à paillettes, mes talons de douze, et mes faux cils si fournis que depuis je suis astigmate.

Du coup, peut-être que les gens l'ont quand même comprite que j'étais une véritable boute-en-train. Attention, je veux pas dire par là que je suis devenue égérie pour la SNCF ou le RER B, hein, après je suis pas fermée à l'idée des partenariats bien sûr, parce que moi en plus, j'ai toujours eu énormément d'admiration pour ces grandes femmes que sont influenceuses de notre époque, comme Marlène Schiappa, par exemple. Franchement, sans elle, et tous ses livres, je crois que personne n'aurait pu réussir à me faire m'intéresser au monde qui nous entoure, à part bien sûr ce cher Cyril Hanouna, a.k.a Baba, qui est peu le PPDA du XXIe siècle. Que voulez-vous, on a besoin d'idoles dans la vie. Je vous ai dit que j'avais un grand sens de l'humour, non?

Vendredi 17 décembre

Alors ça pour une surprise, c'est une surprise. Pourtant je m'y connais en candidature, en suspense et en roulements de tambour. Mais là, j'avoue; le coup de Miss Guyane, j'en perds ma tiare. Et en plus personne n'a voté par SMS, je n'y comprends plus rien. Et les gens non plus d'ailleurs, je pense. Un peu comme tous ces parents d'enfants entre 5 et 11 ans qui ont essayé de trouver une consigne claire sur les recommandations vaccinales à envisager pour les vacances de Noël. D'ailleurs, elles commencent ce soir ces vacances. Ça va être sympa les réveillons cette année, surtout au niveau du plan de table.

Je sais pas si je préfère finir assise à côté du tonton fier de son faux pass sanitaire, ou à côté d'un petit neveu qui, la goutte au nez, hésite à vous passer les huîtres ou un Omicron. Je dis ça, mais en vrai, l'ambiance y serait toujours meilleure qu'à la table de réveillon des électeurs de gauche. Je ne sais pas ce que réserve l'avenir, ni même la prochaine semaine, mais je peux vous dire que de l'entrée au dessert, le repas sera dur à avaler. Et je m'y connais en dinde.

La semaine imaginaire
La semaine imaginaire d'Anne Hidalgo

Épisode 65

La semaine imaginaire d'Anne Hidalgo

La semaine imaginaire d'Emmanuel Macron, le re-retour

Épisode 67

La semaine imaginaire d'Emmanuel Macron, le re-retour

Newsletters

Il est possible de passer à la semaine de quatre jours en travaillant autant

Il est possible de passer à la semaine de quatre jours en travaillant autant

La culture du travail «24 heures sur 24, 7 jours sur 7» constitue un obstacle à la mise en place effective des aménagements du temps de travail.

Les instits en ont marre que vous leur offriez des mugs et des bougies

Les instits en ont marre que vous leur offriez des mugs et des bougies

Allongez la monnaie.

«Hot Skull» sur Netflix: pourquoi la métaphore du virus transmis par la parole sonne si juste

«Hot Skull» sur Netflix: pourquoi la métaphore du virus transmis par la parole sonne si juste

La série turque décrit une épidémie dont le vecteur est le langage. Un phénomène inimaginable et qui pourtant paraît déjà presque là.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio