Santé / Société

La semaine imaginaire de la canicule

Temps de lecture : 2 min

J'en avais marre de toujours débarquer en juillet quand tout le monde est déjà parti et qu'il faut faire trois boulangeries pour en trouver une d'ouverte.

Il faut reconnaître que je suis un peu taquine d'être arrivée sur la France pile la semaine entre les deux tours des élections législatives. | Louison
Il faut reconnaître que je suis un peu taquine d'être arrivée sur la France pile la semaine entre les deux tours des élections législatives. | Louison

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Lundi 13 juin

Ça s'en va et ça revient, c'est fait de tout petits riens, mais c'est pas une chanson populaire hein, c'est un épisode caniculaire. Eh oui, on est encore au printemps, techniquement, mais je ne résiste pas à l'idée de débarquer ces prochains jours. Finalement les saisons c'est hyper XXe siècle, un peu comme les clivages droite-gauche quoi. Et moi j'ai envie d'envoyer tout ça promener. Après tout, y a bien eu de la neige en avril. Et c'est même pas de la faute de Prince, vu qu'il est encore plus mort qu'Internet Explorer.

Mardi 14 juin

Bon y a quand même des bonnes nouvelles avec ces températures qui grimpent, c'est qu'un certain nombre de choses disparaissent. OK, pas mal de ces choses font partie de la biodiversité et d'un avenir vaguement décent, alors forcément, ça crispe. Mais je vous rappelle aussi que c'est grâce à des canicules comme moi qu'on se débarrasse de potentiels électeurs désorientés qui, troublés par la déshydratation et la dernière une de Valeurs actuelles, vont voter pour des gens qu'on voit surtout à la télé raconter des bêtises plus grosses qu'un actionnaire depuis quinze ans. En cuissardes ou en duo sur le service public.

Mercredi 15 juin

Fait chaud? Nan, je vous ai pas traité de fachos ni de fâchés, hein. Ni de fichus d'ailleurs. Je vous faisais juste remarquer qu'on commence à avoir les aisselles comme lors d'une journée dans un stade au Qatar quand aucun esclave, pardon aucun employé déjà bien content d'avoir un travail, n'a appuyé sur le bouton de la climatisation. Bref, quand il commence à faire chaud comme ça, moi en tant que canicule je me mets à rêver, à avoir envie d'évasion. Pas pour moi hein, mais pour vous. Vous voir toujours plus nombreux à vouloir partir trois jours à Marrakech, ça m'émeut. Les week-ends en avion, c'est pour moi une bonne façon de revenir aussi souvent dans votre quotidien que des mises en examen dans celui d'un garde des Sceaux.

Jeudi 16 juin

«Peut-on se plaindre de la chaleur et voter pour le parti du président de la République?»; «Peut-on voter pour un drôle de zig sous prétexte qu'il a l'air de préférer les hologrammes aux voyages en Falcon?»

Pas facile cette année les sujets de philosophie j'ai trouvé. Bon après moi je ne suis qu'une canicule donc forcément, l'existentialisme ou le spinozisme ça me parle moins que «pour ou contre sortir en slip quand la température est au dessus de 37,2°C le matin?».

Mais il faut reconnaître que je suis un peu taquine d'être arrivée sur la France pile la semaine entre les deux tours des élections législatives. En même temps, j'en ai marre de toujours débarquer en juillet quand tout le monde est déjà parti et qu'il faut faire trois boulangeries pour en trouver une d'ouverte. Suis pas Emily in Paris moi, bordel.

Vendredi 17 juin

Il fait à peine plus chaud qu'hier, genre juste un score d'Anne Hidalgo plus chaud, mais vous sentez la différence déjà? Et encore c'est rien par rapport à demain où je vais rajouter celui de Valérie Pécresse. Ça va commencer à franchement vous faire suer, tellement que votre ticheurte 100% coton bio fait à 100% par un enfant ouïgour va commencer à vous serrer autant que la robe conservée au musée de Marilyn Monroe sur le corps conservé à l'acide hyaluronique de Kim Kardashian. Et dans les deux cas, quelque chose va craquer, et ça va faire des dégâts.

Eh oui, c'est comme ça, il va falloir faire avec moi désormais. Je suis comme un ex relou mais qui vit toujours chez vous, ou comme un président français à Kiev: je débarque sans prévenir et jamais au bon moment. Allez, on se dit à tout bientôt.

La semaine imaginaire
La semaine imaginaire de Sa Majesté la reine Elizabeth II, le retour

Épisode 82

La semaine imaginaire de Sa Majesté la reine Elizabeth II, le retour

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

Épisode 84

La semaine imaginaire de l'Assemblée nationale

Newsletters

Faire du sport avec un rhume est-il déconseillé?

Faire du sport avec un rhume est-il déconseillé?

Tout dépend de votre état: il y a rhume et rhume.

C'est comme vous le santé

C'est comme vous le santé

Nous ne sommes pas prêts à affronter la neuvième vague de Covid (alors que nous pourrions l'être)

Nous ne sommes pas prêts à affronter la neuvième vague de Covid (alors que nous pourrions l'être)

Tandis qu'un nouveau sous-variant d'Omicron fait des siennes, la veille sanitaire en France présente des lacunes et ne sert plus au gouvernement à réagir.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio