Politique

La tourbe infernale

Temps de lecture : 14 min

[Épisode 15] De retour à Paris, Najwa et Ghislain doivent décider ce qu'ils vont faire des informations confiées par les Oradars. Disparaître? Continuer l'air de rien? Médiatiser l'affaire?

Ghislain peine à l'admettre, mais les geeks lui ont filé les jetons. Il a une peur bleue de se faire buter. | Nicolas Balas 
Ghislain peine à l'admettre, mais les geeks lui ont filé les jetons. Il a une peur bleue de se faire buter. | Nicolas Balas 

Résumé des épisodes précédents:
Les Oradars, une communauté de geeks ayant décidé d'échapper à l'Algorithme en ne produisant plus aucune donnée personnelle, ont convaincu Najwa et Ghislain qu'ils sont en grave danger: avec la peine de mort à sa disposition, nul ne sait comment Pivi va réagir à la proposition de coup d'État du Totem.

«Moi, je trouve que c'est raté, dit Petitjean. Enfin, ça sert d'exemple. Il faut aussi des exemples de choses qui ratent.»
— Boris Vian, L'Automne à Pékin (1947)

Prise dans les embouteillages de midi pour entrer dans Paris, Najwa ne desserre pas les dents. Porte de la Muette, Ghislain profite d'être quasiment à l'arrêt pour se retourner et regrouper les feuilles volantes dispersées sur le siège arrière. Il les pose sur ses genoux en un tas bien aligné et baisse la radio pour que Najwa l'entende.

Ghislain Alors? On en fait quoi? Je les jette par la fenêtre ou je les planque précieusement dans la boîte à gants?
Najwa Je ne sais toujours pas.

Elle coupe court en montant le son de la radio. Ses pensées sont trop contradictoires pour trancher. L'animateur de FluxRoute prévient que la circulation est particulièrement ardue dans la capitale aujourd'hui en raison des manifestations d'enseignants. Il égrène la liste des boulevards impraticables sans s'étendre sur la raison du mécontentement. Najwa, par réflexe, cherche son portable avant de se souvenir qu'il est resté chez elle.

Ghislain Qu'a encore fait Pivi? Douze heures. On disparaît douze heures et il se met à dos l'Éducation nationale…
Najwa Trouvez des infos, qu'on suive.

Pare-chocs contre pare-chocs, les voitures progressent par centimètres. Les chaleurs de mai se font poisseuses, le temps est lourd. Ghislain zappe deux ou trois fois, ne trouve que de la musique. Il tombe enfin sur un journaliste en direct depuis les manifestations, qui tend son micro aux enseignants furieux: «Nous remplacer par des hologrammes, c'est un Tchernobyl éducatif! Y aura des surveillants dans les classes, bien obligé, donc au final, combien va-t-on économiser? 200 euros par mois et par classe. C'est une folie! Pour des bouts de chandelles, vos enfants n'auront plus de profs, mais des garde-chiourmes pas formés, qui changeront tout le temps…» Un autre manifestant à côté la coupe: «C'est pour coller des pubs aux mômes, c'est certain! Ils savent que nous, jamais on aurait accepté de lire des conneries de messages publicitaires, maintenant ils auront les mains libres. Bordel, ils vont pourrir la tête des mômes! À l'école!»

La voiture de location finit par atteindre, avenue Mozart, l'agence où la restituer. Najwa raccorde le véhicule à une borne en sous-sol puis passe rendre les clés au comptoir tandis que Ghislain l'attend dehors, tenant les feuilles sous son manteau tel un mauvais agent secret. Quand elle sort, il s'approche pour lui parler discrètement. Son haleine remugle la gnôle et la vieille bile.

Ghislain Faut qu'on se décide. Trois choix. Un: on brûle les papiers et on continue comme si de rien n'était. Deux: on les montre à Van Buiten et on lui demande des explications. Trois: on amène les preuves à Victor Arojo, le journaliste d'ActuJour, et si ça fait le scandale que je crois, Pivi tombe dans la semaine.
Najwa Et nous avec…
Ghislain Et nous avec.

Elle soupire en cherchant sa carte de métro dans ses poches.

Najwa Le souci, c'est de savoir à quel point Pivi part en vrille.
Ghislain Ce truc est une hérésie depuis le début, Najwa. Non, le souci, c'est de savoir si Pivi nous accorde un peu de répit… Si j'ai encore un peu de temps, je peux…
Najwa Le nombril du monde! Déjà en train de calculer comment en tirer profit. Le problème n'est pas de savoir si monsieur de Neuville est en danger, mais si le système est encore viable.
Ghislain Parce que vous allez démissionner, vous?
Najwa Pour la centième fois, je ne sais pas. Je suis perdue, OK? J'ai peur. Je ne sais pas quoi faire.

Elle rajuste d'un geste sec son sac à main sur son épaule, vexée d'avoir dû faire un tel aveu. Elle remarque que Ghislain non plus ne plaisante plus depuis qu'ils ont quitté les Oradars. Il semble vieilli sans son sourire narquois.

Ghislain Ce que je propose, c'est de vérifier l'authenticité des documents, déjà. Avant de nous décider, assurons-nous que les geeks ne se sont pas foutus de nous. Ça vous convient?

Elle fait la moue, regarde ses chaussures pleines de terre.

Ghislain Vous devez me promettre une chose, ne rien faire sans me prévenir. Pareil de mon côté, juré. La situation est trop grave pour nos bisbilles. Nous devons nous consulter, Najwa.

Elle lui lance un regard méfiant.

Najwa On verra… Je dois récupérer mon téléphone chez moi et filer au ministère avant qu'on repère mon absence. Feriez bien d'y aller aussi.

Najwa tourne les talons, rejoint la station La Muette en faisant fuir des pigeons qui profitaient du soleil au milieu du trottoir. Ghislain la regarde s'engouffrer dans les escaliers et y disparaître. Ghislain sent les papiers qui le démangent sous son manteau. Puisqu'il reste immobile, les pigeons approchent à nouveau. Najwa a raison, il ferait mieux de rentrer.

Ghislain glisse un gros pourboire au garçon d'étage en lui rappelant qu'il compte sur sa discrétion. Le jeune en livrée empoche les billets servilement, mais Ghislain doute pouvoir lui faire confiance. Il ouvre sa valise en regrettant son choix. Il aurait dû se planquer dans un bouge du XVIIIe arrondissement. Certes, il a payé sa chambre en liquide, mais Pivi a plus de chances de le retrouver dans un palace, non? Il sort ses trois paires de chaussettes et ses trois slips, les dispose, clairsemés, sur un rayon qui s'éclaire quand s'ouvrent les portes du placard. Ghislain a paniqué. Il a tenu dix minutes dans son appartement. Il suspend ses deux chemises aux cintres en bois précieux, pose son téléphone éteint sur la table de nuit. La bouteille de Lagavulin… Il part chercher un verre dans la salle de bain, se sert une grande lampée. Lui qui avait arrêté le whisky, quand il s'est trouvé chez lui, désemparé, à devoir composer son kit de survie, la bouteille sous l'évier lui a semblé une évidence. Il l'a empoignée comme un naufragée saisit sa bouée et l'a calée avec les feuilles d'Askip pour ne pas qu'elle tinte contre les parois de la valise.

La chambre est spacieuse. Avec un balconnet que Ghislain n'utilise pas, de peur qu'on le reconnaisse depuis la rue. Il écarte un peu le lourd rideau de velours pour jeter un œil. L'orage gronde loin derrière l'Arc de Triomphe. Des policiers rôdent en nombre dans le quartier, sans doute pour s'assurer que les manifestants ne viennent pas bloquer les Champs-Élysées. Ce bleu qui d'habitude rassure Ghislain lui fait aujourd'hui froid dans le dos. Il peine à l'admettre, son whisky tremble pourtant dans sa main: les geeks lui ont filé les jetons. Une peur bleue de se faire buter. Il finit son verre cul-sec pour se ressaisir. Serait-ce possible de tourner ces révélations à son avantage? Ses genoux flageolants laissent deviner qu'il n'en aura pas le cran. Il retourne dans la chambre, remplit son verre et se vautre sur le lit. Ne rien révéler, ce n'est pas non plus l'assurance de survivre… La bouteille est presque finie quand le téléphone sonne. Ghislain sursaute. Ce n'est pas sa sonnerie. Il se dresse d'un bond: non, son portable est toujours éteint, écran noir sur la table de nuit. Le crissement strident provient du téléphone fixe, juste à côté.

Un combiné marron, d'époque, pataud, avec le fil en tortillon comme les tripes de Ghislain. Ce doit être l'accueil, se rassure-t-il, qui appelle pour savoir s'il n'a besoin de rien. Peu probable: même dans un palace vieux-jeu comme celui-ci, il y a des applis pour commander. Son cœur accélérant à chaque sonnerie, Ghislain finit par décrocher avant l'infarctus.

Van Buiten Ici Jean-Jacques Van Buiten, comment allez-vous monsieur Neuville? Bien remis de votre petite escapade au Mans?

Jamais le directeur de la communication de l'Algorithme ne l'avait appelé. Ghislain déglutit, se rassoit sur le lit.

Ghislain Comment m'avez-vous trouvé?

Van Buiten souffle un coup sec dans le combiné, Ghislain l'interprète comme un rire.

Van Buiten Vous savez combien de Parisiens payent encore l'hôtel en liquide? Vous, un prince saoudien et trois dealeurs porte de la Chapelle. Ce n'était pas très compliqué.
Ghislain Moi qui hésitais à utiliser ma carte bleue pour acheter une nouvelle bouteille, de peur que vous me localisiez, au moins le dilemme est réglé.

Ghislain fait le malin, c'est son mécanisme de défense, mais son cœur bat toujours la chamade. Le ton de Van Buiten n'est ni glacial ni agressif: neutre.

Ghislain Et pour le Perche? Qui a bien pu passer à votre bureau vous raconter tout ça? J'ai ma petite idée, mais dites-moi.
Van Buiten Personne. Reconnaissance faciale. Les caméras de la station service où vous avez fait une pause, à l'aller, vous ont identifiés, vous et Najwa. À partir de là, avec votre plaque d'immatriculation, Pivi n'a pas eu de mal à vous suivre.
Ghislain Pivi, il a bon dos. Arrêtez de vous cacher derrière la machine. Il ne nous trace que si vous le lui demandez.
Van Buiten Je n'ai rien à voir là-dedans. Les Français ont réclamé des économies, Pivi s'assure que son plan aboutisse. Normal.
Ghislain Normal… Sinon, que me vaut votre appel? Le Totem n'a pas le droit d'aller dans le Perche?
Van Buiten Pivi ne sait pas quelles informations vous avez glanés là-bas, mais si vous divulguez quoi que ce soit qui puisse lui nuire… Comment vous dire? Pivi fera de votre vie un enfer. Désolé, c'est cliché, je ne saurai mieux le décrire.

Ghislain pose le téléphone un instant, descend du lit pour aller refermer sa valise sur les papiers d'Askip, la pousse au fond d'un placard et revient saisir le combiné.

Ghislain Vous parlez de vie, déjà, c'est rassurant.
Van Buiten Ghislain… Je peux vous appeler Ghislain? Vous faites un boulot formidable en tant que Totem, je suis sûr qu'on peut s'entendre.
Ghislain S'entendre? Pivi devient dingue, toutes les professions ou presque sont dans la rue, les autres c'est pour bientôt… Passera pas l'hiver, votre Algorithme.
Van Buiten Il a encore de beaux jours devant lui, ne vous inquiétez pas. Je concède que ces derniers temps ont été un peu chaotiques pour tout le monde, Pivi a peut-être surestimé le rythme des réformes. Ça se corrige, nous pouvons le ralentir. Mais si on veut redéfinir les priorités, un grand reboot sera nécessaire. Ainsi que quelques changements dans l'organigramme.

Ghislain se lisse les cheveux en arrière d'une seule main, l'autre tenant le combiné vintage contre son oreille.

Van Buiten Ghislain? Vous êtes toujours là? Si vous ébruitez ce que je vais vous dire… Je ne sais pas ce que Pivi vous fera, je ne suis pas dans sa tête, il pourrait commencer par vous interdire de revoir Yacinthe et Lazare, par exemple. Votre ex-femme serait ravie de l'apprendre.
Ghislain Je ne dirai rien.
Van Buiten Bien. Ce dont nous avons besoin, c'est d'une histoire pour justifier qu'on modifie Pivi. On ne peut pas avouer qu'on s'est planté en voulant le trafiquer. D'ailleurs, c'est un peu de votre faute, Ghislain. Quand les responsables de Whuzz, depuis la Californie, vous ont vu jouer avec les prises de décision, ça leur a donné des idées… Ils se sont peut-être un peu emballés avec les tests ADN. Trop vite, trop fort. L'idéal, pour nous tous, ce serait de blâmer Birani.
Ghislain Najwa? Comment ça? C'est votre meilleur élément!
Van Buiten Elle va nous quitter, de toute façon. Non? Que vous a-t-elle dit? Pour qu'elle aille encrasser ses talons-aiguilles dans le Perche, elle doit être sacrément inquiète! Témoignez contre elle et son contact chez les Oradars. On les accusera d'avoir piraté Pivi pour imposer des choix aberrants. Nous dirons que le grand hacker Askip avait une taupe chez nous, Najwa Birani. Ils se tournent autour depuis un an, ce ne sera pas dur de laisser entendre qu'ils fricotaient. Vous en êtes? Pivi vous conserverait votre poste, évidemment. Les dirigeants de Whuzz trouvent que vous apportez une marge de manœuvre très intéressante pour eux.

L'orage n'en finit pas d'approcher, l'air est oppressant. Ghislain entortille machinalement le fil du téléphone autour de son doigt comme il le faisait avec celui de ses parents. Sacrifier sa fille au système. Van Buiten réalise-t-il ce qu'il réclame? Forcément. La perversité de cette demande ne peut être qu'humaine. Pivi ne se nourrit que de faits et de logique. Ghislain lisse nerveusement le dessus-de-lit de la main. Là où Van Buiten le sous-estime, c'est que Ghislain déteste être acculé. Piqué dans son honneur. Se découvrirait-il des sentiments paternels envers Najwa? Plus forts qu'il ne le soupçonnait? Il hoche la tête. Non. Question d'honneur uniquement.

Ghislain Je ne la balancerai pas.

À nouveau des bruits secs dans le récepteur, Van Buiten rit en morse.

Van Buiten C'est beau. C'est votre dernier mot?
Ghislain Allez vous faire foutre, comme on dit en Ukraine.
Van Buiten Je sais bien évidemment qu'elle est votre fille, je trouve votre attitude admirable. Admirable. Mais c'est être joueur… Je vais maintenant appeler Najwa pour lui proposer le même deal. Pas sûr qu'elle ait autant de scrupules que vous.

La tonalité continue indique que Van Buiten lui a raccroché au nez. La main de Ghislain se raidit sur le dessus-de-lit. Le rideau de velours du balcon se soulève et claque dans l'air. Le vent de l'orage toujours plus proche apporte à Ghislain un peu d'oxygène. Assez pour réaliser que le temps presse et raccrocher à son tour. Il sort la valise du placard, puis les feuilles d'Askip de la valise, les glisse sous sa chemise. Si, comme il le craint, Najwa le balance, ces papiers ne doivent pas rester avec lui. Ils seraient des preuves de sa complicité avec les Oradars. Mais il ne veut pas les détruire non plus. Si Pivi s'en prend à lui, ces papiers pourraient constituer son dernier bouclier… Il doit leur trouver une cachette. Il sort.

Traversant le lobby à grand pas, il se demande ce qui lui a pris, il aurait dû lâcher Najwa. Après tout, elle n'est que son assistante. Elle insiste pour n'être que cela. Ghislain tâte les poches de sa veste pour y trouver ses cigarillos, en sort un et se souvient juste avant de l'allumer que c'est interdit. Il remballe son tabac, ce n'est pas le moment de se faire arrêter, les feuilles d'Askip sous le manteau. Najwa va se faire un plaisir de monter une cabale contre lui… Ghislain se répète qu'il aurait dû sacrifier cette ingrate. Les fusibles ont toujours été là pour sauter, les administrations fonctionnent ainsi. Najwa est jeune et douée: elle trouvera un autre travail rapidement. Avec ses idéaux chevillés au corps, de toute façon, elle n'est pas taillée pour faire carrière dans les hautes sphères.

Au début, la froideur de Najwa l'arrangeait, mais à force, Ghislain ne peut pas nier que cette distance l'atteint. Il n'est pas vexé, pas en colère non plus, c'est un sentiment de déception sans reproches. Plus paternel… Plus cruel. Ghislain trouve tellement injuste, entre autres, que Najwa le traite comme s'il avait violé sa mère. Étiqueté criminel sans pouvoir se défendre, puisqu'elle n'aborde jamais le sujet. Il lui expliquerait que c'était une relation, certes tarifée, mais entre adultes consentants. À l'époque, personne ne trouvait cela condamnable. Bref, il lui dirait qu'il n'a rien fait de mal. Plus loin sur l'avenue, quelques manifestants à peine sortis d'une bouche de métro se font rembarrer par la police: pas de défilé dans les quartiers touristiques. Ils rebroussent chemin à contrecoeur, banderoles sous le bras, sans bagarre. Des profs, sans doute.

La pluie se met à tomber à grosses gouttes distanciées, libérant le ciel de sa tension. Ghislain rejoint la Seine et la longe jusqu'à l'Hôtel de Ville. Il aimerait se persuader qu'Askip a dramatisé, qu'il n'est plus question d'assassinat. Quand il avance une jambe, Ghislain se convainc que Pivi ne va pas exécuter Najwa qui, objectivement, ne représente aucune menace. Quand il avance l'autre, Ghislain se souvient que la peine de mort est de retour et que Najwa pourrait être accusée de haute trahison. Il progresse ainsi, changeant d'avis à chaque pas. Van Buiten a-t-il clairement parlé de tuer Najwa? Non, seulement de lui faire perdre son job. Ghislain aurait dû accepter. La pluie se fait plus drue, il laisse les quais pour rejoindre la place du Châtelet et la rue des Lombards. Il entre aux Dandy's, s'ébroue. Boris, baissé derrière son comptoir, ne l'a pas encore aperçu. Quand il se redresse et reconnaît Ghislain, un grand sourire lui fend le visage.

Boris Le Totem fréquente le Dandy's, mesdames, messieurs!

Depuis l'entrée où il s'essuie encore les pieds, Ghislain fait signe à Boris de la jouer discret. Il ne compte pas tout raconter au barman. Il ne va pas lui dire, par exemple, que Najwa est sa fille. Sinon, il ne pourrait plus la trahir. Ce qui l'effraie, au fond, ce n'est pas de balancer son propre enfant, c'est que cela s'apprenne un jour. Voilà une honte dont il ne se remettrait pas. Il caresse le comptoir de la main, remontent toutes les colères qu'il a laissées éclater sur ce zinc. Il n'y a pas que la crainte d'être découvert. Ghislain n'a aucune envie de servir Whuzz et cette ordure de Van Buiten, aucune envie de collaborer avec les Américains. Qu'est-ce que ça veut dire, «leur offrir une marge de manœuvre intéressante»? Jouer les oppositions fantoches, quoi…

Boris Qu'est-ce que je peux pour vous, m'sieur Neuville?

Boris a toujours ses airs de bûcheron borné, mais Ghislain n'a trouvé que lui quand il s'est demandé à qui faire confiance. Le bar est désert en milieu d'après-midi, Ghislain peut sortir les précieux documents de son manteau.

Ghislain Peux-tu glisser ces feuilles dans une enveloppe et les dissimuler dans la cave derrière des fûts de bière jusqu'à ce que je te les réclame un jour?
Boris Vous ne buvez rien? Whisky?
Ghislain Allez.

Boris lui sert un verre, prend les feuilles sur le comptoir, les survole du regard.

Boris Qu'est-ce qui se passe? Vous avez des soucis?
Ghislain Rien de grave. Ils me prennent pour un con. Tu connais ce qu'on appelle, en management, la «méthode Bill Gates»?

Boris fait un bruit de bouche qui signifie que non.

Ghislain Bill Gates, les missions complexes ou les nouveaux postes mal définis, il les confiait systématiquement à l'employé un peu grande-gueule, limite feignant, à l'égo aussi boursouflé que possible. Il le booste avec un titre ronflant, lui répète en public qu'il va réussir, et il obtient quoi? Un cadre si décidé à résoudre les problèmes qu'il invente des solutions pas toujours orthodoxes mais simples et rapides: les patrons n'ont qu'à observer et prendre bonne note.

Ghislain frappe du poing sur le comptoir, Boris sourit: ça lui rappelle le bon vieux temps.

Ghislain Ils sont en train de me faire une Bill Gates, bordel! Ils se servent de moi. Ils me prennent pour un con.

Une famille de touristes entre et commande des thés glacés avec un accent inidentifiable. Ils ne comprennent sans doute pas le français, mais Ghislain cesse ses confidences. Il regarde son téléphone posé sur le zinc. Il pourrait appeler le ministère, demander Van Buiten et, hop, couper l'herbe sous le pied de Najwa. Sinon il poursuit sa lutte d'opposant en chef, au péril de sa vie sans doute, mais quand un jour l'Algorithme s'écroulera, il sera clairement le genre de héros dont on fait un président.

Quand il finit par quitter le Dandy's, il pleut à verse. Il marche, indifférent à la douche, saoul comme une barrique. L'ondée de mai tombe trop tiède pour l'aider à dégriser.

Dans l'épisode suivant:
Le Totem est attendu à Lyon pour inaugurer la Biennale d'art contemporain. Grande innovation de cette édition: le curateur est une intelligence artificielle. Najwa et Ghislain se retrouvent embarqués dans le train avec la presse sans pouvoir discuter de la proposition de Jean-Jacques Van Buiten.

Obsolètes
Coup de tatane végane

Épisode 14

Coup de tatane végane

Presse et parano

Épisode 16

Presse et parano

Newsletters

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Absent de l'Assemblée nationale depuis les dernières législatives, le chef historique de La France insoumise vient de subir une série de revers politiques. Un début de déclin?

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Fin janvier, à Marseille, les membres du parti à la rose diront s'ils veulent poursuivre avec leur premier secrétaire et avec la Nupes. Deux candidats essaient de ravir le poste à Olivier Faure.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio