Parents & enfants / Monde

Allaiter avec des Google Glass

Temps de lecture : 2 min

Les lunettes ne donneront pas le sein à votre place, mais elles fournissent malgré tout une importante quantité d’information et surtout une hotline en vidéo.

Il existe des dizaines d’applications destinées aux mères allaitantes. Elles permettent généralement de noter l’heure des tétées, leur durée, de créer des alertes indiquant qu’il est l’heure de nourrir l’enfant, ou encore de relever lequel des deux seins a servi en dernier. Et oui, c’est important de le savoir et de s’en souvenir.

Mais aucune de ces applications ne proposait de réel service après vente de l’allaitement au sein et ne pouvait se substituer à la présence physique d’un médecin ou d’un conseiller(e) en lactation. En France, plus de 69% des mères allaitantes reconnaissent avoir interrompu l’allaitement plus tôt qu’elles ne le souhaitaient. Le plus souvent parce qu'elles reprennent le travail mais aussi à cause d'un manque d'information et d'accompagnement.

C’est précisément ce que propose aujourd’hui une application Google Glass. La société Small World et l’association australienne de l’Allaitement maternel ont mis au point une application destinée à accompagner l’allaitement de la manière la plus proche et pragmatique possible.

Les femmes auront accès, depuis leur Google glass, aux informations traditionnelles sur l’allaitement au sein. Par définition, elles pourront garder les mains libres pour porter et nourrir leur bébé tout en lisant ces informations.

Mais elles pourront surtout, en temps réel, contacter des conseillères en lactation et leur demander conseil au moment même ou elles allaitent. Comme le montre la vidéo de la démonstration, les conseillères pourront observer la manière dont le bébé est nourri, ses éventuelles difficultés à prendre le sein ou corriger la position.

L’une des mères qui a participé au protocole de test a ainsi pu allaiter son fils qui souffrait d’un problème de mâchoire grâce à ces conseils prodigués en direct.

Une autre de ces mères affirme que ces échanges ne sont pas intrusifs et que «c’est génial de pouvoir joindre un spécialiste qui donnera des conseils d’un point de vue de femme… au sens propre comme au sens figuré».

L’objet et l’application pourront donc très largement venir en aide aux femmes qui n’ont pas toujours d’aide fiable à leur portée et qui peuvent se sentir isolée pendant la période de l’allaitement. D'autant que les sorties de la maternité sont de plus en plus précoces. Ces dernières pourront demander de l’aide à tout moment, et le flux vidéo est évidemment privé et sécurisé.

Seul bémol, l'autonomie de la batterie ne permet pas d'opérer ces appels vidéo pour toute la durée de la tétée. Il faudra aussi compter avec le prix des fameuses Google Glass qui s'ajouteront a la liste de naissance déjà très onéreuse.

Newsletters

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Le chanteur de Maroon 5 est loin d'être le seul à avoir eu une telle idée: les témoignages se multiplient.

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Qu'on se rassure, le but n'était pas de leur proposer une cure détox prénatale.

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

En pleine crise du recrutement des enseignants, les nouveaux profs font leur première rentrée. Qui sont ceux qui rentrent dans le métier au moment où il peine à attirer?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio