Monde

Syrie: quand John McCain apprend le sens de «Allah Akbar» à un journaliste de Fox News

Temps de lecture : 2 min

John McCain in Elyria today / Rona Proudfoot via Flickr CC License by.
John McCain in Elyria today / Rona Proudfoot via Flickr CC License by.

Invité, mardi 3 septembre, de la chaine de télévision conservatrice Fox News pour parler de la Syrie, le sénateur républicain John McCain a donné un petit cours de traduction au journaliste qui l’interviewait.

Au milieu de l’entretien, le présentateur explique avoir des difficultés à soutenir les rebelles quand il entend l’un d’eux crier «Allah Akbar» alors qu’un hélicoptère vient de se faire abattre en plein vol, vidéo à l’appui.

Lorsqu’il demande son avis à l’opposant de Barack Obama lors de l'élection présidentielle de 2008, ça donne cela:

«Est-ce que vous auriez du mal à accepter qu’un Américain ou un chrétien dise ”merci Dieu, merci Dieu”? C’est exactement ce qu’ils disent. Allons! Bien sûr, ils sont musulmans! Mais ce sont des modérés, je peux vous le garantir. Je les connais, je les ai rencontrés. Qu’une personne dise ”Allah Akbar” est aussi inquiétant qu’une autre qui dirait ”merci Dieu”!»

Comme le rapporte Libération, le sénateur de l’Arizona est un des rares à avoir traversé la frontière turco-syrienne pour rencontrer le chef de l’armée libre syrienne en mai dernier. Il est un partisan de longue date de l’intervention militaire en Syrie et a même annoncé publiquement en début de semaine son soutien à la résolution que Barack Obama doit présenter au Congrès.

Newsletters

Surplus

Surplus

Mon grand-père, photographe au Vietnam dans les années 1950

Mon grand-père, photographe au Vietnam dans les années 1950

Bertin Huyn, journaliste pour la version australienne du Guardian, savait que son grand-père, Hoa Huynh, avait été photographe: ses clichés ont toujours été accrochés aux murs des maisons de chaque membre de la famille. «Mais ce que j'ignorais, c...

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

La treizième année au pouvoir du dirigeant national-populiste hongrois représente un véritable test politique, entre crise économique, conflit avec l'Union européenne et tensions régionales.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio