Monde / Tech & internet

Corée du Nord: des internautes «notent» les goulags sur Google Maps

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran, Pyongyang avant/après  via The Wall Street Journal
Capture d'écran, Pyongyang avant/après via The Wall Street Journal

Google a mis en ligne ce lundi 28 janvier une carte beaucoup plus détaillée de la Corée du Nord sur Google Maps, annonce l'entreprise sur son blog. Des «citoyens cartographes» ont travaillé ensemble sur Google Map Maker pour ajouter des noms de routes et des lieux à un pays qui était jusque-là vide sur Google Maps:

La région autour de Pyongyang dans l'ancien Google Maps (image via le blog de Google)
La région autour de Pyongyang maintenant (image via le blog de Google)

La carte n'est pas parfaite, admet Google, qui demande à tous les «cartographes-citoyens» qui peuvent l'améliorer de participer au projet. Mais ce n'est pas la seule tâche à laquelle se sont attelés ses utilisateurs: très peu de temps après la publication de la carte améliorée, des internautes à l'humour noir ont utilisé les autres services de Google Maps pour «noter» tel ou tel endroit de la Corée du Nord, et notamment ses goulags...

L'un d'entre eux décrit ainsi le camp de concentration de Hoeryong:

«C'était pas mal, j'ai vu mieux en Russie et en Chine. La nourriture était dégoûtante. Les lits étaient pas mal. Si vous recherchez une bonne expérience de goulag pour pas cher, c'est vraiment l'endroit où aller.»

D'autres avis sur les goulags et les prisons sont consultables ici, ici et . Certains commentaires déplorent ces blagues de mauvais goût tandis que d'autres les défendent. Un porte-parole de Google a déclaré au Wall Street Journal:

«Nous cherchons à créer une plateforme où les gens peuvent exprimer leurs opinions négatives et positives sur des endroits. Nous comprenons que ceci amène parfois des commentaires sarcastiques ou qui mettent certaines personnes mal à l'aise. Nous encourageons les utilisateurs à signaler les contenus qu'ils trouvent inappropriés ou qui violent nos règles.»

Comme le note le New York Times, des cartes plus sophistiquées de la Corée du Nord existent déjà, et Google Earth possède des images satellite du pays, mais cette nouvelle Google Maps pourrait attirer des internautes plus lambda (et leurs blagues). Cette nouvelle carte, et l'appel de Google à l'améliorer, a attiré l'attention sur la Corée du Nord alors que le pays a menacé de lancer un troisième test nucléaire.

Newsletters

«Je ne peux pas penser à autre chose qu'à l'argent»: ces Français qui songent à quitter Londres

«Je ne peux pas penser à autre chose qu'à l'argent»: ces Français qui songent à quitter Londres

Inflation monstre, augmentation des loyers, instabilité politique... Pour beaucoup, il est devenu intenable de rester vivre dans la capitale britannique. Reste une solution: rentrer en France.

En Syrie, l'hiver sonne le début de la culture des roses de Damas

En Syrie, l'hiver sonne le début de la culture des roses de Damas

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

Présidentielle 2024: les Démocrates soutiennent tous Joe Biden, mais...

L'actuel président, renforcé par les bonnes performances de son camp, aurait la légitimité pour briguer un second mandat. Derrière lui, le parti semble faire bloc, mais la question de son âge devrait surgir tôt ou tard.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio