Monde

Ce que l'on sait sur le tueur de l'école du Connecticut

Temps de lecture : 2 min

La police arrivant l'école de Newtown.  REUTERS/Adrees Latif
La police arrivant l'école de Newtown. REUTERS/Adrees Latif

Le tireur du Connecticut, qui aurait fait 27 morts dans une école de Newtown ce vendredi 14 décembre, a désormais un nom, Lanza, mais la confusion règne quant à son prénom.

Dans un premier temps, les médias américains (et nous-même, en les relayant), l'avaient identifié comme étant Ryan Lanza et pointé vers le profil Facebook d'un Ryan Lanza.

Mais maintenant, l'Associated Press et d'autres confirment que ces informations étaient erronées.

Le tireur serait en fait Adam Lanza, et Ryan Lanza serait interrogé par la police. Adam serait le jeune frère de Ryan et serait âgé de 20 ans.

Sa mère travaillait dans l'école Sandy Hook de Newtown et Adam Lanza l'aurait tuée avant de s'en prendre aux autres victimes, précise The Washinton Post, qui s'appuie sur le témoignage des autorités. MSNBC précise que la mère de Lanza était professeure dans l'école maternelle et que c'est dans sa classe que la majorité du massacre a eu lieu, selon WNBC.

Selon CNN, le père du tireur a été retrouvé mort à son domicile.

Newsletters

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

L'essayiste pense que les experts qui affirment que le conflit va s'enliser se trompent.

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Après l'incendie d'un immeuble qui a fait dix victimes à Ürümqi, dans l'ouest du pays, les mouvements de protestation contre les restrictions strictes liées au Covid-19 se multiplient face à un Xi Jinping en apparence imperturbable.

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

Couramment parlé jusqu'au début du XXe siècle dans cet État américain, le français local a peu à peu disparu, avalé par la langue anglaise. Mais aujourd'hui, il est enseigné à 5.500 enfants et jouit à nouveau d'une certaine popularité.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio