Monde

Rodney King, le symbole des émeutes de Los Angeles, est mort

Temps de lecture : 2 min

Rodney King le 21 avril 2012. REUTERS/Danny Moloshok
Rodney King le 21 avril 2012. REUTERS/Danny Moloshok

Rodney King, l'homme qui avait symbolisé les problèmes de racisme et de violence aux Etats-Unis en étant victime de brutalité policière en 1991, est mort. Il a été retrouvé ce dimanche dans sa piscine, en Californie, ont confirmé les autorités et sa fiancée. Il avait 47 ans.

Le 3 mars 1991, Rodney King est un simple automobiliste, un citoyen afro-américain conduisant en état d’ébriété. La police veut l’arrêter, il ne se rend pas immédiatement, l’interpellation tourne au drame, King est passé à tabac. Un badaud sorti assister au drame filme tout. Les policiers seront traduits en justice et acquittés un an plus tard. Cet acquittement, le 29 avril 1992, provoquera des émeutes à Los Angeles, faisant 53 morts.

«Son visage tuméfié a marqué l'Amérique, et même s'il a eu douze autres vies depuis, pour des millions d'Américains il sera la victime d'une des plus brutales bavures policières jamais filmées», expliquions-nous sur Slate en avril dernier, à l’approche de la commémoration des 20 ans du drame.

Newsletters

Un homme découvre un mystérieux pendentif lié à Henri VIII en se promenant

Un homme découvre un mystérieux pendentif lié à Henri VIII en se promenant

Ce magnifique bijou en forme de cœur vient tout juste d'être authentifié.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 28 janvier au 3 février 2023

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 28 janvier au 3 février 2023

Manifestations contre la réforme des retraites, commémoration de la bataille de Stalingrad, sauts périlleux et danses bulgares… La semaine du 28 janvier au 3 février en images.

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Ou comment la musique peut devenir une arme de résistance aux totalitarismes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio