Monde

Mao a-t-il vraiment écrit «Le Petit livre rouge»?

Temps de lecture : 2 min

détail de la couverture du «Petit livre rouge». davebarber via Flickr CC License by

Et si le Petit livre rouge de Mao Tsé-Toung avait été écrit par quelqu’un d’autre? C’est l’hypothèse avancée fin mai, dans un article qui a eu peu d’écho, par le quotidien britannique The Independent, qui se fonde sur «une vague de rumeurs en ligne» qui a provoqué une mise au point officielle.

Ces rumeurs affirment que certains des écrits de Mao n’étaient pas de sa main, mais de celles d’autres personnes, dont son secrétaire personnel Hu Qiaomu. Deux rapports détaillant les activités de ces mystérieux «nègres» auraient été déposés auprès du comité central du parti communiste en 1993 et 1995.

The Independent explique que «le scepticisme s’est exprimé de manière si sonore» que le porte-parole de plusieurs organisations affiliées au Parti communiste a publié un communiqué pour démentir les rumeurs, expliquant notamment que Hu Qiaomu avait affirmé que c’était au contraire Mao qui l’avait aidé dans plusieurs circonstances à écrire des textes.

Recueil de citations supposément écrites par le Grand Timonier, le Petit livre rouge, dont tout Chinois se devait de posséder un exemplaire sous Mao, est considéré comme un des livres les plus diffusés au monde.

Newsletters

Avec son parking sous-marin interdit aux voitures, Amsterdam bichonne les cyclistes

Avec son parking sous-marin interdit aux voitures, Amsterdam bichonne les cyclistes

Cette nouvelle infrastructure n'est pas sans défaut, mais elle témoigne d'une volonté politique forte.

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Avant de mourir, Nikola Tesla a-t-il inventé une arme de destruction massive surpuissante?

Dans ses vieux jours, l'inventeur serbo-américain dévoila un nouveau projet, la «téléforce». Gadget d'apocalypse ou délire gâteux?

La triste et gargantuesque histoire de Charles Byrne, le «géant irlandais»

La triste et gargantuesque histoire de Charles Byrne, le «géant irlandais»

Après 225 années passées derrière la vitre d'un musée, les ossements de cet Irlandais du XVIIIe siècle vont être retirés de la vue du public. Mais leur avenir est encore incertain.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio