Monde

Un nouvel apprenti terroriste piégé par le FBI

Temps de lecture : 2 min

Les autorités fédérales américaines ont arrêté mercredi 8 décembre à Baltimore un homme pour avoir essayé de faire exploser une bombe devant un centre de recrutement de l’armée dans le Maryland. Selon le Baltimore Sun, l’homme est un Américain d’origine nicaraguayenne qui s’est récemment converti à l’islam. Selon le New York Times, le suspect a approché trois personnes différentes pour l’aider dans son projet d’attentat mais a été éconduit à chaque fois.

Quand il a enfin trouvé un associé pour commettre son crime, le partenaire s’est avéré être un agent secret du FBI. L’agence surveillait l’homme depuis qu’il avait vanté les mérites du tireur de Fort Hood sur Facebook il y a quelques mois, et lui a fourni de faux explosifs. Un responsable précise que «les agents ont dit au suspect qu’il n’était pas obligé de poursuivre son projet», mais qu’«il a insisté pour le faire».

C’est la troisième fois en quelques mois que le FBI fournit une fausse bombe à un apprenti terroriste. Le 18 septembre dernier, un immigré libanais de 22 ans était arrêté après avoir posé ce qu’il croyait être une bombe dans un quartier particulièrement fréquenté de Chicago. L’homme était en fait en contact sans le savoir depuis des mois avec des agents secrets du FBI, qui lui fournissaient des informations et du matériel. Sami Samir Hassoun avait déposé l’engin, une boîte de peinture pleine de faux explosifs et munie d’un minuteur, dans une poubelle proche d’un bar avant d’être intercepté par une équipe de police avec laquelle il avait collaboré involontairement.

Le 26 novembre, un homme de 19 ans était arrêté pour avoir projeté de faire exploser une voiture pendant la cérémonie d’allumage de l’arbre de Noël de Portland. Mohamed Osman Mohamud, un Américain d’origine somalienne a été inculpé pour «tentative d’utiliser une arme de destruction massive». L’arrestation faisait partie d’une longue opération secrète pendant laquelle Mohamud était surveillé. L’explosif qui se trouvait dans sa voiture était inoffensif et le public n’a jamais été en danger, avaient précisé les autorités.

Photo: Baltimore harbour/David Davies via Flickr CC License by

Newsletters

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

2023, l'année de la panne pour Viktor Orbán?

La treizième année au pouvoir du dirigeant national-populiste hongrois représente un véritable test politique, entre crise économique, conflit avec l'Union européenne et tensions régionales.

Les coulisses de l'envoi de chars occidentaux à l'Ukraine

Les coulisses de l'envoi de chars occidentaux à l'Ukraine

Craignant, entre autres, de provoquer une escalade du conflit opposant Kiev à Moscou, le chancelier allemand Olaf Scholz refusait de livrer ces blindés.

Rougeole, coqueluche, tétanos… La vaccination reste la meilleure arme pour protéger les enfants

Rougeole, coqueluche, tétanos… La vaccination reste la meilleure arme pour protéger les enfants

Une meilleure couverture vaccinale mondiale, insuffisante par manque de volonté politique, pourrait sauver plusieurs centaines de milliers d'enfants. Démonstration par des chiffres concrets.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio