Monde

Un livre accuse de collaboration le «pianiste» de Polanski

Temps de lecture : 2 min

Le Pianiste, le film qui racontait sa vie, avait remporté la Palme d’or à Cannes en 2002 ainsi que le César du meilleur film et l’Oscar du meilleur réalisateur, mais c’est aujourd’hui un livre sur lui qui crée la polémique. Le Guardian raconte comment le récent ouvrage Accused: Wiera Gran accuse Wladyslaw Szpilman, le personnage interprété par Adrian Brody dans le film de Roman Polanski, décédé en 2000, d’avoir collaboré avec la Gestapo.

Le quotidien britannique explique que le fils de Szpilman, Andrzej, exige devant la justice le retrait de la vente d’un livre reprenant des accusations de Wiera Gran, une chanteuse de cabaret polonaise accusée de collaboration après la guerre puis blanchie, selon qui son père a «formé un gang pour tenter de la tuer» et a «collaboré avec la Gestapo alors qu’ils étaient tous les deux détenus [...] dans le ghetto de Varsovie». Le livre a été commercialisé sous le slogan: «La face cachée de l’histoire de Wladyslaw Szpilman».

Interviewé par le quotidien allemand Der Spiegel, Andrzej Szpilman a qualifié son père de «victime des nazis, non de collaborateur» et a expliqué que «juste après la guerre, il a publié ses mémoires [...] et qu’aucun survivant du ghetto n’a critiqué sa version». Il a accusé l’auteur du livre, la journaliste polonaise Agata Tuszynska, d’avoir tenté de créer de la publicité autour de Wiera Gran, aujourd’hui oubliée. Le Guardian rappelle lui que «plusieurs célèbres survivants du ghetto qui ont personnellement connu Szpilman, comme l’ancien ministre des Affaires étrangères Wladyslaw Bartoszewski, ont qualifié les accusations de Gran de "honteuses et infondées"».

Photo: Adrien Brody dans Le Pianiste de Roman Polanski, StudioCanal.

Newsletters

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

Les relations sino-latines ont le vent en poupe, à tel point que Pékin dépasse peu à peu Washington dans presque tous les pays de la région.

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

[BLOG You Will Never Hate Alone] Par son autoritarisme, Poutine porte en lui les traces d'un passé qui a déja plongé l'Europe dans les ténèbres.

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio