Monde

Conduire sans les mains ni les pieds

Temps de lecture : 2 min

Dans quelques années, l'examen du permis de conduire ne sera peut-être plus qu'un désagréable souvenir. Via une note sur son blog officiel, Google a dévoilé son nouveau projet: construire une voiture qui se conduit toute seule, rapporte le New York Times.

Les premiers tests ont été concluants : non seulement la Toyota Priusdotée d'un petit cylindre cocasse– a parcouru 140.000 miles (environ 225.308 kilomètres) sans intervention humaine, mais en plus elle n'a connu aucun accident, si ce n'est qu'elle a été une fois emboutie par l'arrière. «Erreur humaine!», lui a pardonné le site Mashable.

La nouvelle invention de Google présente plusieurs avantages, outre la possibilité d'avoir les mains libres pour tweeter ou celle d'être saoul «au volant». La voiture ne dépasse jamais les limites de vitesse –elles sont inscrites dans sa database–, une voix féminine «et plaisante» peut sortir d'un microphone afin d'alerter les piétons ou le conducteur en cas de défaillance du système. Mashable s'enthousiasme déjà, expliquant que la Toyota Prius de Google permettra de réduire les embouteillages ainsi que la consommation de carburant.

Pour Google, le but est surtout d'assurer la sécurité des conducteurs et de diviser par deux le nombre mondial de morts sur les routes (1,2 million par an). D'ailleurs, Google est optimiste: «Même si ce projet est encore au stade expérimental, il permet d'entrapercevoir ce que seront les moyens de transports du futur. Et ce futur semble bien passionnant.»

Un futur pas si proche. Le NYT considère qu'il faudra encore huit ans pour que la voiture de Google se banalise. Google préfère en effet prendre son temps: l'idée de commercialiser sa dernière invention n'est même pas à l'ordre du jour.

Photo: Google car and CCTV in Hove! - Stevepurkiss sur Flickr.com, License by

Newsletters

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

La guerre en Ukraine «ne sera pas de longue durée», assure Bernard-Henri Lévy

L'essayiste pense que les experts qui affirment que le conflit va s'enliser se trompent.

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Après l'incendie d'un immeuble qui a fait dix victimes à Ürümqi, dans l'ouest du pays, les mouvements de protestation contre les restrictions strictes liées au Covid-19 se multiplient face à un Xi Jinping en apparence imperturbable.

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

Couramment parlé jusqu'au début du XXe siècle dans cet État américain, le français local a peu à peu disparu, avalé par la langue anglaise. Mais aujourd'hui, il est enseigné à 5.500 enfants et jouit à nouveau d'une certaine popularité.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio