Une semaine dans le monde en 7 photos, du 23 au 29 avril 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 23 au 29 avril 2022

Vague de chaleur exceptionnelle et précoce en Inde, naufrage d'un bateau de migrants au large du Liban, et course cycliste Liège-Bastogne-Liège... La semaine du 23 au 29 avril en images. 

Des coureurs cyclistes gravissent la montée de «la Côte de Saint-Roch» lors de la course Liège-Bastogne-Liège, 257,5 kilomètres effectués en une journée, le 24 avril. Le Belge Remco Evenepoel s'est imposé en solitaire sur la «Doyenne» des classiques, marquée par la lourde chute de son coéquipier Julian Alaphilippe. À soixante kilomètres de l'arrivée, le double champion du monde a été projeté au sol sur le bas-côté près d'un arbre. Il souffre notamment de fractures aux côtes et d'un hémopneumothorax.
Eric Lalmand / Belga / AFP

Des coureurs cyclistes gravissent la montée de «la Côte de Saint-Roch» lors de la course Liège-Bastogne-Liège, 257,5 kilomètres effectués en une journée, le 24 avril. Le Belge Remco Evenepoel s'est imposé en solitaire sur la «Doyenne» des classiques, marquée par la lourde chute de son coéquipier Julian Alaphilippe. À soixante kilomètres de l'arrivée, le double champion du monde a été projeté au sol sur le bas-côté près d'un arbre. Il souffre notamment de fractures aux côtes et d'un hémopneumothorax.

Des personnes se rassemblent à l'entrée de la morgue d'un hôpital de Tripoli, en Libye, tandis que d'autres transportent un corps, le 24 avril. Au moins une dizaine de personnes sont mortes, dont une petite fille, et près de cinquante autres ont été secourues après qu'un bateau de migrants surchargé a chaviré, le 23 avril, au nord du Liban. Les circonstances du naufrage sont encore assez floues, mais au moins quatre-vingt-quatre personnes se trouvaient à bord, principalement des Libanais poussés à l'exil en raison l'effondrement de l'économie.
Ibrahim Chalhoub / AFP

Des personnes se rassemblent à l'entrée de la morgue d'un hôpital de Tripoli, en Libye, tandis que d'autres transportent un corps, le 24 avril. Au moins une dizaine de personnes sont mortes, dont une petite fille, et près de cinquante autres ont été secourues après qu'un bateau de migrants surchargé a chaviré, le 23 avril, au nord du Liban. Les circonstances du naufrage sont encore assez floues, mais au moins quatre-vingt-quatre personnes se trouvaient à bord, principalement des Libanais poussés à l'exil en raison l'effondrement de l'économie.

Un agriculteur prépare son champ à Ruthsburg, dans le Maryland, aux États-Unis, le 25 avril. L'invasion de l'Ukraine par la Russie menace aujourd'hui le monde de pénurie alimentaire car les deux belligérants sont des producteurs essentiels de céréales et d'engrais. Résultat: les prix des aliments et des fertilisants s'envolent dans le monde entier. Après être restée pratiquement stable pendant cinq ans, la faim a progressé d'environ 18% durant la pandémie et touche aujourd'hui 720 à 811 millions de personnes.
Jim Watson / AFP

Un agriculteur prépare son champ à Ruthsburg, dans le Maryland, aux États-Unis, le 25 avril. L'invasion de l'Ukraine par la Russie menace aujourd'hui le monde de pénurie alimentaire car les deux belligérants sont des producteurs essentiels de céréales et d'engrais. Résultat: les prix des aliments et des fertilisants s'envolent dans le monde entier. Après être restée pratiquement stable pendant cinq ans, la faim a progressé d'environ 18% durant la pandémie et touche aujourd'hui 720 à 811 millions de personnes.

Des femmes avec leurs enfants attendent de recevoir un don de nourriture de la fondation Afterlife pendant Ramadan à Kandahar, le 27 avril. L'Afghanistan a désespérément besoin d'aide humanitaire alors que 23 millions d'habitants, soit plus de la moitié de la population du pays, seraient menacés par la famine cet hiver, sous les effets combinés de la sécheresse causée par le changement climatique et de la paralysie économique. Le pays compte plus de 4 millions de déplacés internes et plus de 3,5 millions de réfugiés.
Javed Tanveer / AFP

Des femmes avec leurs enfants attendent de recevoir un don de nourriture de la fondation Afterlife pendant Ramadan à Kandahar, le 27 avril. L'Afghanistan a désespérément besoin d'aide humanitaire alors que 23 millions d'habitants, soit plus de la moitié de la population du pays, seraient menacés par la famine cet hiver, sous les effets combinés de la sécheresse causée par le changement climatique et de la paralysie économique. Le pays compte plus de 4 millions de déplacés internes et plus de 3,5 millions de réfugiés.

Un homme âgé utilise son smartphone à l'entrée du bunker de l'usine Ostchem à Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 27 avril. L'armée russe poursuit son offensive dans l'est et le sud du pays, mais des explosions ont aussi été signalées sur tout le territoire ukrainien. Près de 5,4 millions de réfugiés ukrainiens ont fui depuis l'invasion de leur pays, selon l'ONU.
Yasuyoshi Chiba / AFP

Un homme âgé utilise son smartphone à l'entrée du bunker de l'usine Ostchem à Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 27 avril. L'armée russe poursuit son offensive dans l'est et le sud du pays, mais des explosions ont aussi été signalées sur tout le territoire ukrainien. Près de 5,4 millions de réfugiés ukrainiens ont fui depuis l'invasion de leur pays, selon l'ONU.

Une femme et des enfants s'aspergent d'eau en bordure de route par une chaude journée à Allahabad, le 28 avril. L'Inde et le Pakistan souffrent depuis deux mois d'une vague de chaleur exceptionnelle et précoce pour la saison, qui s'est accentuée ces derniers jours. La température pourrait frôler les 50°C le long de la frontière des deux pays dans les jours à venir, alors que les nuits à New Delhi restent au-dessus des 27°C. Les habitants des quartiers les plus pauvres sont les premières victimes de cet épisode climatique extrême.
Sanjay Kanojia / AFP

Une femme et des enfants s'aspergent d'eau en bordure de route par une chaude journée à Allahabad, le 28 avril. L'Inde et le Pakistan souffrent depuis deux mois d'une vague de chaleur exceptionnelle et précoce pour la saison, qui s'est accentuée ces derniers jours. La température pourrait frôler les 50°C le long de la frontière des deux pays dans les jours à venir, alors que les nuits à New Delhi restent au-dessus des 27°C. Les habitants des quartiers les plus pauvres sont les premières victimes de cet épisode climatique extrême.

Un homme parcourt le marché déserté de Manin, la principale place de vente de légumes du Sri Lanka, à Colombo, le 28 avril, alors que le pays est paralysé par une grève générale à l'appel d'une centaine de syndicats. Ils réclament le départ du président Gotabaya Rajapaksa et de son clan, accusés d'être responsables de la pire crise économique de l'histoire du pays. Depuis plusieurs semaines, des manifestations quotidiennes ont lieu sur l'île. La population manque de produits de première nécessité, de carburant et de médicaments, faute d'importations.
Ishara S.Kodikara / AFP

Un homme parcourt le marché déserté de Manin, la principale place de vente de légumes du Sri Lanka, à Colombo, le 28 avril, alors que le pays est paralysé par une grève générale à l'appel d'une centaine de syndicats. Ils réclament le départ du président Gotabaya Rajapaksa et de son clan, accusés d'être responsables de la pire crise économique de l'histoire du pays. Depuis plusieurs semaines, des manifestations quotidiennes ont lieu sur l'île. La population manque de produits de première nécessité, de carburant et de médicaments, faute d'importations.

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar
Grand Format

En images, les gestes de protestation lors de la Coupe du monde au Qatar

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 26 novembre au 2 décembre 2022
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 26 novembre au 2 décembre 2022

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio