Une semaine dans le monde en 7 photos, du 1er au 7 octobre 2022
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 1er au 7 octobre 2022

Avancée des troupes ukrainiennes, incident de masse en Indonésie, coup d'État militaire au Burkina Faso… La semaine du 1er au 7 octobre en images.

 

Quelques jours après un énième coup d'État, le Burkina Faso a connu d'importantes vagues de protestations, comme ici, devant l'ambassade de France à Ouagadougou, le 2 octobre. Au sommet d'un véhicule blindé de l'ONU, des manifestants affichent leur soutien au nouveau chef autoproclamé de la junte et dénoncent l'influence de la France dans la région. Une colère alimentée par les putschistes, qui affirment que le dirigeant évincé, le lieutenant-colonel président Paul Henri Damiba, se trouvait physiquement dans un camp militaire français –ce qui a été formellement démenti.
AFP

Quelques jours après un énième coup d'État, le Burkina Faso a connu d'importantes vagues de protestations, comme ici, devant l'ambassade de France à Ouagadougou, le 2 octobre. Au sommet d'un véhicule blindé de l'ONU, des manifestants affichent leur soutien au nouveau chef autoproclamé de la junte et dénoncent l'influence de la France dans la région. Une colère alimentée par les putschistes, qui affirment que le dirigeant évincé, le lieutenant-colonel président Paul Henri Damiba, se trouvait physiquement dans un camp militaire français –ce qui a été formellement démenti.

En Floride, l'ouragan Ian a tout balayé sur son passage. Des quartiers entiers ont été détruits, notamment ici, le 2 octobre, à Fort Myers Beach, qui comptabilise plus de quatre-vingts morts. Ian est l'une des tempêtes les plus puissantes à avoir frappé les États-Unis.
Ricardo Arduengo / AFP

En Floride, l'ouragan Ian a tout balayé sur son passage. Des quartiers entiers ont été détruits, notamment ici, le 2 octobre, à Fort Myers Beach, qui comptabilise plus de quatre-vingts morts. Ian est l'une des tempêtes les plus puissantes à avoir frappé les États-Unis.

Le 2 octobre, une importante manifestation s'est tenue sur la place de la République, à Paris, pour soutenir la révolte des Iraniennes contre le régime ultraconservateur de leur pays. Une révolte qui a été déclenchée par la mort le 16 septembre dernier d'une jeune Iranienne kurde, Mahsa Amini, trois jours seulement après son arrestation pour infraction au code vestimentaire du pays. Face au mouvement de contestation, le plus important depuis 2019, les autorités iraniennes répondent par la violence, et au moins quatre-vingt-douze personnes ont déjà été tuées.
Stefano Rellandini / AFP

Le 2 octobre, une importante manifestation s'est tenue sur la place de la République, à Paris, pour soutenir la révolte des Iraniennes contre le régime ultraconservateur de leur pays. Une révolte qui a été déclenchée par la mort le 16 septembre dernier d'une jeune Iranienne kurde, Mahsa Amini, trois jours seulement après son arrestation pour infraction au code vestimentaire du pays. Face au mouvement de contestation, le plus important depuis 2019, les autorités iraniennes répondent par la violence, et au moins quatre-vingt-douze personnes ont déjà été tuées.

Des membres de l'équipe Jove de Tarragona tentent de former un «castell», une tour humaine, à l'occasion de la 28e édition d'une compétition de ce jeu traditionnel aux arènes de Tarraco, à Tarragone, en Espagne, le 2 octobre.
Josep Lago / AFP

Des membres de l'équipe Jove de Tarragona tentent de former un «castell», une tour humaine, à l'occasion de la 28e édition d'une compétition de ce jeu traditionnel aux arènes de Tarraco, à Tarragone, en Espagne, le 2 octobre.

Au sommet d'un véhicule blindé, des soldats ukrainiens ajustent leur drapeau sur une route près de Lyman, ville stratégique fraîchement libérée dans la région de Donetsk, le 4 octobre. Village par village, les forces ukrainiennes récupèrent du terrain face aux Russes, dans cette guerre qui dure désormais depuis plus de 220 jours. À l'est comme dans la région de Kherson au sud, les Ukrainiens conservent l'initiative.
Anatolii Stepanov / AFP  

Au sommet d'un véhicule blindé, des soldats ukrainiens ajustent leur drapeau sur une route près de Lyman, ville stratégique fraîchement libérée dans la région de Donetsk, le 4 octobre. Village par village, les forces ukrainiennes récupèrent du terrain face aux Russes, dans cette guerre qui dure désormais depuis plus de 220 jours. À l'est comme dans la région de Kherson au sud, les Ukrainiens conservent l'initiative.

Au moins treize baleines franches australes ont été retrouvées mortes ces derniers jours, comme ici le 4 octobre, sur la côte du golfe Nuevo, près de la péninsule Valdés, à 1.300 km de Buenos Aires. Cette zone au nord de la Patagonie est un véritable sanctuaire pour la baleine franche australe (Eubalaena australis), et ces morts en série inquiètent les scientifiques. La cause de leur décès pourrait être une micro-algue.
Pablo Porciuncula / AFP

Au moins treize baleines franches australes ont été retrouvées mortes ces derniers jours, comme ici le 4 octobre, sur la côte du golfe Nuevo, près de la péninsule Valdés, à 1.300 km de Buenos Aires. Cette zone au nord de la Patagonie est un véritable sanctuaire pour la baleine franche australe (Eubalaena australis), et ces morts en série inquiètent les scientifiques. La cause de leur décès pourrait être une micro-algue.

L'une des catastrophes les plus meurtrières de l'histoire du football a frappé l'Indonésie, le 2 octobre dernier. Ce jour-là, des milliers de fans ont envahi le terrain du stade de Kanjuruhan dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java, provoquant un mouvement de foule et des violences au milieu des gaz lacrymogènes lancés par les policiers indonésiens. Ici, une femme pleure les quelque 125 victimes du drame.
Juni Kriswanto / AFP

L'une des catastrophes les plus meurtrières de l'histoire du football a frappé l'Indonésie, le 2 octobre dernier. Ce jour-là, des milliers de fans ont envahi le terrain du stade de Kanjuruhan dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java, provoquant un mouvement de foule et des violences au milieu des gaz lacrymogènes lancés par les policiers indonésiens. Ici, une femme pleure les quelque 125 victimes du drame.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 novembre 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 novembre 2022
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 novembre 2022

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio