Économie

Le graphique qui résume le problème (provisoire?) d'Amazon

Temps de lecture : 2 min

«Amazon, le paradoxe du géant à la mode qui perd de l'argent», titre Le Monde. Le site de vente en ligne a annoncé la semaine dernière un chiffre d'affaires en hausse de 24% au troisième trimestre pour des pertes de 41 millions de dollars, et a vu le jour même son action s'envoler de 8% environ à Wall Street.

Le graphique ci-dessus, publié par le portail de statistiques Statista, résume bien le problème d'Amazon (du moins, un problème d'affichage à court terme). En bleu, on a le chiffre d'affaires, en hausse constante, avec des pics réguliers chaque année au moment des fêtes; en jaune, le résultat net, qui oscille entre pertes et maigres bénéfices.

Reste à savoir comment ce graphique doit être interprété. Signifie-t-il, comme le note ironiquement Slate.com, qu'Amazon est «une organisation caritative dirigée par des membres de la communauté des investisseurs pour le bénéfice des consommateurs» et son patron Jeff Bezos «un roi Midas à l'envers»? Ou qu'il ne s'agit que d'une situation provisoire qui voit Amazon dépenser le maximum pour tuer la concurrence sur le secteur avant de pouvoir réaliser des marges confortables, comme le craignaient récemment les députés français?

Newsletters

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Le Liban mise tout sur le gaz et le pétrole (tant pis pour l'environnement)

Enfoncé dans la pire crise économique de son histoire, le pays du Cèdre voit l'exploitation de champs gaziers comme une sortie de secours. Mais des associations mettent en garde contre la corruption et la destruction des zones côtières.

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

L'Algérie veut intégrer les Brics: un projet à prendre au sérieux?

Certains experts estiment que l'entrée du pays dans le groupe serait bien plus utile que sa présence au sein de la Ligue arabe.

La Hongrie, le pays où la vie devient vraiment plus chère

La Hongrie, le pays où la vie devient vraiment plus chère

Si la hausse des prix touche toute l'Europe, elle frappe durement le pays de Viktor Orbán. Sur place, on économise comme on peut sur les courses et les autres dépenses.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio