Culture

«Cinquante nuances de Grey»: le live-blog du best-seller érotique

Temps de lecture : 2 min

«Fifty shades of Grey», le roman au succès incroyable aux Etats-Unis et en Angleterre sort chez nous en VF, lisez-le avec Slate.

Bondage / Mickamato via Flickr CC License By
Bondage / Mickamato via Flickr CC License By

Ca y est, le bestseller américain Fifty shades of Grey paraît en français ce mercredi 17 octobre, sous le triste titre de Cinquante nuances de Grey (triste titre parce qu’il perd le double-sens de la VO, Grey étant à la fois le nom de famille du héros et la couleur grise), aux éditions JC Lattès.

On ne sait pas encore si le livre fera le même carton chez nous qu’aux Etats-Unis, où il est pour la 32e semaine consécutive dans la liste des best-sellers compilée par le New York Times.

Et c’est une bonne occasion pour tenter un nouveau format sur Slate, le live-bloguing de livres. (Et ça me permettra aussi de penser à autre chose qu’aux élections américaines et de potentiellement réaliser mon rêve secret d’aller lire à voix haute 50 nuances dans l'émission de D8 Voyage au bout de la nuit).

Le premier billet, «Chapitres 1 à 5: Anastasia Steele, pire narratrice au monde», est ici

Le deuxième billet, «Chapitres 6 à 10: arrêtez avec le "mommy porn" ou je tue un chaton», est là

Si vous n’en avez encore jamais entendu parler, je vous conseille de commencer par faire un tour sur cette critique de Bérengère Viennot et celle-ci de Jean-Marc Proust (vous apprendrez en plus des détails croustillants sur ses émois adolescents), histoire de vous familiariser avec l’histoire, et puis, bien sûr, d’aller acheter / emprunter le livre.

A partir de mercredi, on discutera ensemble de Cinquante nuances: ce livre est-il si mal écrit, et son succès est-il un signe de l’arrivée de la fin du monde? L’érotisme est-il soluble dans la traduction? Anastasia et Christian sont-ils les personnages principaux les plus insupportables de l’histoire de la littérature? Que penser du terme «mommy porn» (porno de maman) utilisé pour le décrire? Et le sexe, bordel, le sexe!?

On ne change pas une couv' qui gagne

Entrez avec moi dans le monde de Cinquante nuances de Grey (ou tombez-y à quatre pattes telle Anastasia lors de sa rencontre avec Christian)!

On commence mercredi avec les cinq premiers chapitres du livre (promis, ça se lit vite, c'est pour ça qu'on le live). Si vous avez déjà lu la VO, n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires ci-dessous.

Cécile Dehesdin

Newsletters

Savez-vous qu'on peut s'amuser comme des fous sur Wikipédia?

Savez-vous qu'on peut s'amuser comme des fous sur Wikipédia?

Pour la plupart des internautes, Wikipédia n'est qu'une simple encyclopédie en ligne qui permet d'enrichir ses connaissances. Mais certains en ont fait un support de jeux.

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Swingjugend, la jeunesse du swing qui a défié Hitler

Ou comment la musique peut devenir une arme de résistance aux totalitarismes.

«Aftersun», tendres et vifs éclats de mémoire

«Aftersun», tendres et vifs éclats de mémoire

Le premier film de Charlotte Wells invoque avec émotion et dynamique de très simples souvenirs de vacances hantés d'une question trouble, et affirme d'emblée la présence irréfutable d'une cinéaste.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio