Culture

Une première sélection du Goncourt sans Adam ni Bellanger

Temps de lecture : 2 min

Red hardcover book with flipping pages, par Horia Varlan, via Flickr CC License by.
Red hardcover book with flipping pages, par Horia Varlan, via Flickr CC License by.

La première sélection de l'Académie Goncourt est tombée, faisant douze heureux et 414 malheureux. Mais deux surtout doivent être plus frustrés que les autres: Aurélien Bellanger et Olivier Adam. Les deux auteurs auxquels la critique promettait tour à tour le prix le plus prestigieux ne figurent même pas sur la première liste.

Bon, Gallimard peut se consoler, à défaut de La Théorie de l'information, le roman de Joy Sorman, Comme une bête, a été retenu. Avec l'omission des Lisières, Flammarion, en revanche, devra faire son deuil du Goncourt...

Pour les douze noms au complet:

  • Vassilis Alexakis, L’Enfant grec (Stock)
  • Gwenaëlle Aubry, Partages (Mercure de France)
  • Thierry Beinstingel, Ils désertent (Fayard)
  • Serge Bramly, Orchidée fixe (JC Lattes)
  • Patrick Deville, Peste et choléra (Seuil), prix du roman Fnac
  • Joël Dicker, La vérité sur l’affaire Harry Québert (Fallois)
  • Mathias Enard, Rue des voleurs (Actes Sud)
  • Jérôme Ferrari, Le sermon sur la chute de Rome (Actes Sud)
  • Gaspard–Marie Janvier, Quel trésor! (Fayard)
  • Linda Lê, Lame de fond (Bourgois)
  • Tierno Monenembo, Le terroriste noir (Seuil)
  • Joy Sorman, Comme une bête (Gallimard)

>> A lire: «Un Goncourt, ça gagne (com)bien?»

Newsletters

«Annie Colère»: enfin un film qui montre l'avortement comme un acte qui soulage

«Annie Colère»: enfin un film qui montre l'avortement comme un acte qui soulage

Rencontre avec la réalisatrice Blandine Lenoir et l'actrice Laure Calamy pour parler de leur long métrage sur les IVG illégales réalisées par le Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception dans les années 1970.

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Fringues ultra colorées, épaulettes et collabs: les années 2020 sont les nouvelles années 1980

Fringues ultra colorées, épaulettes et collabs: les années 2020 sont les nouvelles années 1980

Pandémie de Covid et télétravail ont réveillé un immense besoin de fantaisie vestimentaire. Pour y répondre, les créateurs ont, inconsciemment ou non, remis au goût du jour les tenues des très créatives eighties.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio