tous les podcasts

Cinq podcasts sur le célibat


Matilde Meslin

Choisi ou subi, le célibat semble ne laisser personne indifférent.

Cinq podcasts sur le célibat
call me hangry 🇫🇷 via Unsplash

«Tu n'as toujours pas rencontré quelqu'un?» Pour les 8 millions de personnes célibataires en France, impossible d'échapper à cette question. À chaque repas de famille ou dîner entre amis, c'est la même interrogation teintée de reproche et de suspicion, comme si quelque chose clochait chez les personnes qui ne sont pas en couple.

Pour certaines, c'est une souffrance, à l'instar de Sacha, agriculteur suisse qui témoigne dans Au cœur des champs et dont le célibat est source d'inquiétude. Idem pour Audrey, qui a perdu son mari lorsqu'il avait 45 ans. Elle s'est alors brutalement retrouvée seule et mère de quatre enfants pour qui les études supérieures approchaient à grands pas. Elle raconte son chemin personnel et financier en tant que veuve au micro de Thune.

Pour d'autres, vivre seul n'est pas un souci, si ce n'est vis-à-vis des proches. Dans C'est compliqué, Marie, 25 ans, s'interroge sur la marche à suivre pour faire accepter son célibat à ses amis et à sa famille. «Quand on me parle, j'ai toujours l'impression qu'il y a un truc à résoudre chez moi pour que je trouve quelqu'un alors que globalement, je me sens bien», confie-t-elle à la journaliste Lucile Bellan, qui rétorque que «rester célibataire est [son] droit le plus total» et que «rien ne [l'oblige] à jouer la comédie de la copine célib' qu'on plaint et qu'on va s'occuper de caser.»

À lire sur le même sujet: Le célibat peut être un choix de vie, quel que soit l'âge que l'on a

Dans Single suspect, un documentaire dans lequel plusieurs célibataires décrivent le malaise que crée autour d'eux leur situation amoureuse, la documentariste Julia Faure déjoue tous les clichés du célibat et appuie là où ça fait mal: le célibat pose surtout un problème aux gens qui sont en couple.

Dans la plupart des cas, les personnes célibataires vivent plutôt bien le fait de ne pas être dans une relation sérieuse et y voient même parfois l'opportunité d'explorer de nouveaux horizons sentimentaux et sexuels. C'est ce dont parle Cécile, 34 ans, dans Première & dernière fois: «Deux ans de célibat, tu finis par explorer la masturbation.»