Tech & internet

Steve Jobs en vidéos, de ses keynotes à ses publicités

Temps de lecture : 2 min

Dans son discours aux jeunes diplômés de l'université de Stanford, prononcé en 2005, environ un an après avoir appris qu'il avait un cancer du pancréas et après avoir été opéré, Steve Jobs raconte trois histoires très personnelles, dont une sur la mort:

«Me rappeler que je serai bientôt mort est l'outil le plus important que j'aie trouvé pour m'aider à prendre de grandes décisions dans la vie [...] Se rappeler qu'on va mourir est la meilleure façon que je connaisse de ne pas tomber dans le piège qui consiste à penser qu'on a quelque chose à perdre [...] La mort pourrait bien être la meilleure invention de la vie. C'est ce qui fait changer la vie [...] Votre temps est limité, alors ne le gâchez pas en vivant la vie d'un autre [...] Ayez le courage de suivre ce que vous disent votre coeur et votre intuition.»

Il y dit aussi espérer ne pas «être aussi proche de la mort pour encore quelques décennies», un voeu qui n'aura pas été réalisé puisqu'il est mort six ans après son discours, ce mercredi 5 octobre.

Il y a eu de nombreuses rumeurs sur l'état de santé de Steve Jobs, et même des gaffes, comme celle de Bloomberg qui avait en 2008 publié par erreur une nécrologie du PDG d'Apple. Celui-ci avait réagi avec humour, débutant sa présentation de septembre 2008 par une reprise d'une citation de Mark Twain:

«L'annonce de ma mort était grandement exagérée.»

La vie et la carrière de celui qui a bâti l'empire Apple ont été rythmées par des vidéos, depuis sa première apparition à la télévision à sa dernière keynote, ces présentations où Apple révélait ses derniers produits.

Connu pour son charisme et ses talents de persuasion –tels qu'on a même parlé d'un «champ de distorsion de la réalité» qu'il créait–, Steve Jobs n'a pas toujours été un pro de la communication. Regardez par exemple un très jeune Jobs se préparer à sa toute première apparition télévisée:

Bien avant qu'il développe son style très particulier –au point que ces keynotes soient parfois renommées «Stevenotes»–, il y a eu la première keynote en 1984, celle où Jobs présenta le Macintosh, qui allait révolutionner l'ordinateur personnel, devant une foule en délire:

Deux jours avant, pendant un quart-temps du Superbowl américain, Apple diffusait une publicité pour l'ordinateur reprenant les codes orwelliens du roman 1984. On y voit des hommes avancer tels des robots vers un grand écran où un dictateur prononce un discours, et une femme courir avec un grand marteau vers l'écran, poursuivie par des policiers masqués. Le marteau fracasse l'écran, réveillant les hommes robotisés, et le slogan d'Apple se déroule, affirmant que l'arrivée du Macintosh montrera «pourquoi 1984 ne sera pas comme 1984»:

Une publicité devenue un grand classique, au même titre que la série de publicités diffusées entre 2006 et 2009 qui jouaient sur la rivalité entre ordinateurs Mac et PC. Une campagne avec 66 publicités, célébrée par AdWeek en 2010 comme la meilleure campagne de la première décennie du 21è siècle. Pour les grands fans, voici les 66 publicités, commentées par AdWeek. Pour les autres, 15 de ces très courtes saynètes rassemblées en une vidéo:

En plus de changer la vie quotidienne de millions de gens grâce aux objets que lui et son équipe ont inventé et «designés», Steve Jobs a aussi laissé sa marque dans notre pop-culture, comme en témoignent de nombreuses références à son empire dans des films ou des séries télévisées. Les Simpsons lui ont par exemple dédié un épisode –très critique– entier, tout comme South Park.

Plus récemment, le film Crazy, Stupid, Love a salué son style vestimentaire un peu particulier –il donnait toujours ses keynotes en jean, pull à col roulé noir et tennis– dans une pique lancée par Ryan Gosling à Steve Carrell, expliquant que seul Jobs peut se permettre de telles baskets:

C.D.

Newsletters

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Tou-doum! Netflix, c'est 195 millions d'abonné·es à travers le monde, un algorithme redoutable, une interface addictive et des séries originales incontournables… ...

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Comment concilier militantisme et carrière professionnelle?

Un activisme trop voyant peut mettre en péril des opportunités de carrière, mais faut-il renoncer à s'engager pour autant?

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

L'épopée des Skyblogs racontée dans un podcast

Dans une série de quatre épisodes, la journaliste spécialiste du web Lucie Ronfaut dévoile les dessous du succès de la plateforme de blogging.

Newsletters