Politique / Sports

La sélection du jour #16

Temps de lecture : 2 min

1. Premier lapsus de 2011

Il n'y a pas que Rachida Dati qui fasse dans le lapsus. Lors de ses voeux à la «France rurale» à Truchtersheim dans le Bas-Rhin, Nicolas Sarkozy a confondu Allemagne et Alsace. Alors qu'il expliquait continuer de combattre les distorsions de concurrence dans l'agriculture il a ainsi dit:

«Moi je peux accepter les distorsions de concurrence avec la Chine et avec l'Inde, pas avec l'Allemagne. A aucune raison. C'est totalement incompréhensible, et je le dis pas uniquement, cher Philippe Richert, parce que je suis en allemagne. En Al... Je suis en Alsace!

(Petit moment de flottement avec des rires et même un sifflement, où le président fait un geste à mi-chemin entre les excuses et le «oh ça va là», avant d'enchaîner)

C'est là où vous voyez que j'ai raison de m'investir dans le chantier de la dépendance.»

2. Roberto Carlos fait toujours parler son pied gauche

Le championnat de football brésilien ne bénéficie pas d'une grande couverture médiatique en Europe, notamment parce que beaucoup des meilleurs joueurs du pays évoluent de ce côté-ci de l'Atlantique. Mais cette vidéo du match entre les Corinthians et Portuguesa devrait ravir tous les amoureux du ballon rond.

Roberto Carlo, ancien latéral gauche ultra-offensif du Real Madrid dont les coup-francs sont rentrés dans l'histoire du sport, y démontre qu'à 37 ans, il sait toujours déborder son adversaire et surtout marquer des buts extraordinaires avec son pied gauche. En prime, on peut voir le légendaire Ronaldo, lui aussi rentré au pays pour terminer sa carrière, venir féliciter son coéquipier.

3. Ricky Gervais fait hurler Hollywood (de rire et de colère)

Hollywood ne parle que de ça en ce début de semaine: le comique anglais Ricky Gervais, en grande forme, a égratiné une bonne partie de la profession avec son humour acéré lors de la cérémonie des Golden Globes, qu'il présentait pour la deuxième année consécutive dimanche 16 janvier. La liste des grands noms du cinéma victimes de l'acteur de la série britannique The office (adaptée aux Etats-Unis avec Steve Carrell dans son rôle) a de quoi impressionner: Charlie Sheen, Hugh Hefner, Robert Downey Jr, Bruce Willis, Angelina Jolie, Johnny Depp ou encore Tim Allen. Son entrée sur scène a notamment été remarquée:

«Bienvenue à la 68e cérémonie des Golden Globes en direct du Beverly Hilton Hotel de Los Angeles. Ca va être une nuit de fête et de beuverie. Ce que Charlie Sheen appellerait un petit-déjeuner.»

Suivie par des insultes sur l'âge des actrices de Sex & The City 2, et l'évocation de l'homosexualité cachée de deux acteurs très connus:

«Pas nominé non plus, I love you Phillip Morris, avec Jim Carrey et Ewan McGregor, deux acteurs hétérosexuels qui prétendent être homosexuels. Donc l'exact contraire de deux célèbres scientologues [choc/rires du public] ... Probablement ! Mes avocats m'ont aidé pour le texte de cette blague...»

La prestation de Gervais n'a pas laisé les acteurs et les commentateurs indifférents, entre ceux qui ont été indignés par un humour jugé méchant et gratuit et ceux qui ont souligné une performance qui a rendu cette cérémonie habituellement fade un peu plus divertissante.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Élections en Algérie, succès de Boris Johnson et des conservateurs aux élections législatives britanniques et Aung San Suu Kyi devant la Cour internationale de Justice des Nations unies pour le traitement des Rohingyas... La semaine du 7...

Jean-Luc Mélenchon n’est pas antisémite, mais...

Jean-Luc Mélenchon n’est pas antisémite, mais...

Dans ce «mais» vient une tragédie.

Johnson tout-puissant, Corbyn au tapis, et un Brexit en 2020?

Johnson tout-puissant, Corbyn au tapis, et un Brexit en 2020?

Cette semaine, c’est un raz-de-marée conservateur qui a emporté la Chambre des communes britannique. Boris Johnson a signé une victoire historique, ce jeudi 12 décembre, avec 364 sièges, soit 38 sièges au-delà de la majorité absolue (326),...

Newsletters