Monde

Obama aux ados gays: «Ça ira mieux»

Temps de lecture : 3 min

Barack Obama vient d'enregistrer un message destiné aux jeunes de la communauté LGBT (Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender) victimes de harcèlement et de violences à l'école à cause de leur identité ou orientation sexuelle. Le président fait ainsi partie de la campagne «It Gets Better» («ça ira mieux» ou «ça va s'arranger»), lancée en septembre par Dan Savage, un journaliste américain homosexuel, après que plusieurs adolescents gays se sont suicidés, ne supportant plus les insultes et les violences de leurs camarades de classes.

En un mois et demi, des milliers de vidéos ont été enregistrées et postées sur YouTube par des gens lambda ou des stars, homosexuels ou pas, partageant leur expérience et promettant aux jeunes que la vie s'arrange après le lycée, que la solution n'est pas le suicide, et que même s'ils se sentent complètement seuls, il existe en fait toujours des adultes à qui parler. Le projet encourage ceux qui veulent faire des donations à les reverser au Trevor Project, une organisation créée en 1998 pour empêcher le suicide des adolescents homosexuels.

Parmi les plus de 2.000 vidéos, on notera donc celle de Barack Obama, qui a été postée sur la chaîne YouTube de la Maison blanche le jeudi 21 octobre, soit juste après que son gouvernement a demandé que continue la politique du «Don't Ask Don't Tell» dans l'armée américaine, ou l'impossibilité pour les homosexuels et lesbiennes de servir dans l'armée en affirmant ouvertement leur orientation sexuelle... Les blogueurs qui défendent la cause LGBT ont évidemment remarqué la contradiction entre la politique du président et son affirmation que les choses «iront mieux».

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton avait déjà enregistré son message de soutien deux jours plutôt, où elle concluait:

«Ici au département d'Etat, je suis tous les jours reconnaissante pour le travail que fournissent nos employés LGBT qui servent les Etats-Unis dans le corps diplomatique et comme fonctionnaires ici et autour du monde. Il n'y a pas si longtemps, ces hommes et ces femmes n'auraient pas pu servir ouvertement. Mais aujourd'hui ils le peuvent, parce que les chose se sont améliorées. Et elles vont s'améliorer pour vous. Alors tenez bon, et gardez espoir. Et s'il vous plait, souvenez-vous que votre vie a de la valeur et que vous n'êtes pas seuls.»

Une blogueuse du site féministe Feministing regrettait que, même si Hillary Clinton avait beaucoup amélioré la situation de ses employés LGBT au secrétariat d'Etat (et qu'elle avait même montré son soutien à la cause en s'habillant en violet mercredi 20 octobre, où les associations LGBT appelaient à porter du violet pour dénoncer les violences), son message restait «passif» et ne prenait aucun engagement politique.

Des chanteurs de comédies musicales sur Broadway comme Shrek, Rent, Spring Awakening ou Mamma Mia! ont enregistré une chanson pour le projet (avec le clip très We are the world qui va avec), avec en refrain «It gets better better better, the pain will let up let up, if you fall just get up get up» («ça ira mieux, mieux, mieux, la douleur va s'envoler, s'envoler, si tu tombes relève-toi, relève-toi»):

Dans une interview de Dan Savage sur le projet, il expliquait qu'il ne cherchait pas seulement à faire réagir des célébrités: «Quelles sont les chances de devenir une célébrité? Ce que les jeunes ont du mal à imaginer, c'est une vie normale, une vie bonne et enrichissante pour eux [...] Il y a beaucoup de lesbiennes heureuses et satisfaites qu'on ne voit pas et dont on n'entend pas parler. Ce sont ces gens-là que les jeunes ont besoin d'entendre en ce moment.» Et outre ces précédents exemples, on trouve de nombreuses vidéos de gens non célèbres, comme tous ces employés de Google (qui portent pour l'occasion un t-shirt où le logo Android tient un petit drapeau arc-en-ciel à la main), ou ces habitants de San Francisco (une des villes américaines les plus «gay-friendly»), ou ce couple homosexuel policier-Marine qui déclare:

«On veut que tu saches que peu importe ce que tu penses de toi-même en ce moment, ou les pensées négatives que d'autres gens sont peut-être en train d'avoir sur toi, que tu es trop féminin, que tu es trop masculine... tu es parfait et extraordinaire exactement comme tu es, et on veut que tu saches que c'est vrai, ça ira mieux»

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Attentat terroriste sur le London Bridge, démission du Premier ministre maltais soupçonné d'ingérences dans l'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia, manifestations en France contre la réforme des retraites....

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Il avait érigé un faux poste-frontière, en Russie, et faisait croire que la Finlande se trouvait de l'autre côté.

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Rapatrier les réfugiés dans des pays dangereux contrevient au droit international et alimente les conflits, l'instabilité et les crises. Il existe de meilleures alternatives.

Newsletters